Le Cri du Margouillat n°4


couverture Goho

Pour la seconde fois de son his­toire, le CdM nou­veau a choi­si Goho pour sa cou­ver­ture. Après un Angou­lême his­to­rique, la pro­fes­sion a croi­sé son che­min et le maga­zine fait peau neuve… avec un peu de retard si il faut en croire l’édito de Boby (je ne trouve pas de date. En 87, c’est sûr). Pro­blème d’argent, d’imprimeur, le début d’une ren­gaine qui accom­pa­gne­ra le maga­zine toute son exis­tence. Boby raconte son Angou­lême, Goho fait une planche sur les jeunes cons, Séné fait une Zis­toir Pla­fon et enfin arrive le som­maire ( Pierre-Louis Man­geard dit Mozes­li rentre dans le comi­té de rédac­tion. Plus on est de fous…).

sommaire

Dans le cour­rier, Alain Oriol des édi­tions Milan trouve que je ne soigne pas assez mes décors, Anselme pro­pose ses des­sins et des métros demandent à s’abonner.
G. Bru­no pro­pose 4 planches très… got­li­biennes…

un gendarme, des gendarmes

… et Bru­no Lajoi­nie une recette de punch gra­ti­née.

ti coup d’rhum

Après une page consa­crée à la venue de Pierre Chris­tin à la Réunion pour une confé­rence à la biblio­thèque uni­ver­si­taire du Chau­dron (où Mozes­li déve­loppe sa théo­rie du couple scénariste/dessinateur mise à mal lors d’une inter­ven­tion mémo­rable en ma com­pa­gnie au col­lège de Cilaos), Brab’s des­sine très bien un duel au sabre à canne.

tradition perdue

Serge HUO-CHAO-SI (que l’on pou­vait aper­ce­voir dans une pho­to au côté de Chris­tin) prend tout le monde de vitesse avec trois planches gag des­si­nées très rapi­de­ment et qui tourne autour de la vie à la rédac­tion du Mar­gouillat. Des­sin hyper effi­cace dont j’avais eu la pri­meure grâce à son cour­rier : il des­si­nait des planches entières au dos des enve­loppes !

c’est du caca

Le numé­ro 4du CdM, c’était aus­si le point d’orgue du CRAP, ce fameux col­lec­tif mas­qué qui tag­gait sans ver­gogne les murs de St Denis la blanche de slo­gans pro­vo­ca­teurs et sur­réa­listes. Voi­ci donc les 110 pro­po­si­tions du CRAP (cf image ci-des­sous) et une inter­view exclu­sive du direc­teur du CRAP, Eudoxe d’Avossouay (dans un grand élan schi­zo­phré­nique).

pub et propositions
remar­quez la belle publi­ci­té réa­li­sée par Michel Faure. La plu­part des pubs pas­sées dans le Mar­gouillat de l’époque étaient des­si­nées direc­te­ment par les auteurs par sou­ci d’économies pour le « client ».

Suivent les habi­tuelles rubriques « ciné­ma » et « rock » (cette der­nière écrite par Appol­lo) qui se foca­lise sur les groupes réunion­nais de l’époque (Élise et les Coco­tiers Bleus, Aire 17, Point Vir­gule, Méga­lo Super Groupe, Der­nière Minute (avec un ancien de Joe Pad­dock et les Draps Sales), Inso­lite et le fameux Cro­tale avec un cer­tain Fren­chy qui chante des paroles héroïc fan­ta­sy sur du hard rock). Très dyo­ni­sien (avec sûre­ment une pointe St Gil­lienne ou Tam­po­nienne) parce que le reste de la Réunion se fichait quand même pas mal de la musique qui fai­sait du bruit. Bob enchaî­nait avec trois planches hard rock (c’étaient les années 80, sou­pir).

Sui­vaient trois planches paci­fistes de BGM et, mal­gré un aver­tis­se­ment du Boris Major dans l’édito sur les his­toires à suivre, quatre planches signées Téhem, début d’une longue saga SF/réunionnaise où Air Réunion se voyait dotée de diri­geables. Et fran­che­ment, c’était d’un niveau tout à fait cor­rect (même si très bavard).

un ballon dirigeable

Sui­vaient moults gags de Mad, Alexis, Boby et encore Lajoi­nie. Et une pub pour la défense de Radio Free­dom. You­pi.

transport en commun

Contri­bu­tions per­son­nelles : une his­toire de trois planches au pin­ceau qui explique le pro­blème cau­sé par la pol­lu­tion sonore à base de Peu­got 103 sur le sui­vi des films à la télé (1). Une illus­tra­tion pour le feuille­ton d’Alfred Lénine (2) et six autres pour le Crap, le ciné, le rock (3)… La consigne de Boby étant : « envoie le maxi­mum d’images, on se débrouille­ra avec ».

vrouuuum (1) major et jungle (2) variété (3)

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • Euh, il faut dire « Li-An » parce que c’est un pseu­do. Il y a des pro­jets de refaire un maga­zine BD à la Réunion mais rien n’est prêt pour le moment, ça cogite, ça s’agite… Wait and see…

  • Ben si tu es à la Réunion tu pour­ras peut être aider. Contacte-moi direc­te­ment sur mon email lian00″at »gmail.com
    Mais je ne suis en rien le ges­tion­naire du pro­jet, je donne juste un coup de main.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *