La ti Do

lost in yellow

Paru en 1999, ce petit ouvrage au for­mat ita­lien reprend les strips des­si­nés pour le Mar­gouillat + quelques inédits. Ins­pi­rés par ma vie fami­liale et prin­ci­pa­le­ment par ma femme, ils oscil­lent entre sur­réa­lisme obs­cur et humour joyeux. Le for­mat s’est révé­lé un choix pas tou­jours évident puisque mes gags étaient consti­tués de bandes de 3 strips, ce qui rend la lec­ture de l’album un peu étrange (on ne sait jamais si on a lu, on va lire ou on est en train de lire la chute éven­tuelle). On peut encore le trou­ver à la Réunion et, comme il a été dis­tri­bué à une époque en Métro­pole, dans cer­taines librai­ries. Mal­gré des pres­sions mul­tiples et fami­liales, je n’ai pas encore trou­vé le cou­rage et le temps de reprendre l’idée. Il faut dire que chaque gag est ins­pi­ré d’un évè­ne­ment réel et néces­site donc une vie pri­vée mou­ve­men­tée (et un car­net à por­tée de main pour noter ladite idée)…

-> une planche (clic) chapi chapo

L’album est tou­jours dis­po­nible… à la Réunion et peut-être en reste-t-il des traces en Métro­pole où il a été dis­tri­bué un temps…

-> des gags (clic)

Atchoum

Atchoum

De belles formes

-> un strip (clic) vocabulaire

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.