Vica, un héros collabo

librarydukeedu_vica-contre-le-service-secret-anglais_viccb010010010

Si il y a bien un sujet que je n’avais encore jamais croisé dans mes pérégri­na­tions BD, c’est bien la BD colla­bo. Évidem­ment jamais réédi­tée, aucun de mes amis/​correspondants n’avait jamais croisé son chemin au point de m’en toucher un mot. Quelle ne fut pas ma surprise de tomber sur les oeuvres d’un certain Vica (alias Vincent Krassous­ky, né à Kiev et ancien combat­tant dans l’Armée blanche) qui raconte les aventures de … Vica.
Le site qui présente au public trois aventures publiées pendant l’Occu­pa­tion ne précise pas que Vica est un person­nage créé avant la Seconde Guerre Mondiale : Les aventures de Vica et Vica au Pôle Nord sont publiés en 1935 et 1936 cf. le lien vers Bédéthèque.com. Il est rigolo de voir que ce dernier ne recense pas les albums de colla­bo­ra­tion Vica contre le service secret anglais, Vica au Paradis de l’U.R.S.S et Vica défie l’Oncle Sam où les clichés habituels racistes, anti-cocos etc sont large­ment repris. Le dessin est agréable, tout en rondeur, assez proche de celui de Calvo qui s’illus­tre­ra dans l’autre camp.
Vica aurait publié quelques BD après la libéra­tion sous le pseudo­nyme de Tim avant de dispa­raître de la circu­la­tion (??? à vérifier). Il aurait réali­sé une série d’illus­tra­tions fort connues avec Yabon de Banania dans les années 30.

un drapeau fort peu orthodoxe

l'étoile de Sion

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

19 commentaires

  • Petite info:Le vrai nom de TIM est Louis Mitelberg,décédé en 2002 à prés de 83 ans,sculpteur et carica­tu­riste polonais,venu en France en 1938;il se lance dans la carica­ture politique en 1941:TIME,L’HUMANITE,NEWSWEEK,LE MONDE,NEW YORK TIMES…Je doute donc fort que Vica et Tim soient la m^me personne.
    Quant à VICA,je cherche,persuadé d’avoir quequ’chose(ce qui me trouble c’est que ce pseudo m’a l’air d’avoir été utili­sé par ailleurs)à suivre…

  • @julien : je me suis posé la question de ce Tim que je n’ai trouvé que dans Wikipé­dia qui est loin d’être fiable. Un autre ”Tim” ? Si je n’ai pas d’écho là-dessus, je préci­se­rai le billet.

  • Mon frère qui tient une librai­rie de bd me disait une fois que les bandes dessi­nées colla­bos ou résis­tantes étaient plus recher­chées que d’autres, pour des raisons théma­tiques ou pour des questions de rareté puisque certains journaux ont eu subite­ment un tirage très faible. Du coup on en voit peu circu­ler. Les journaux de carica­ture façon ”Héris­son” sont intéres­sants aussi. Je me rappelle d’un journal du genre sorti deux semaines avant le débar­que­ment qui se moquait des anglais-qui-bombardent-à-côté etc., puis le même journal, un mois plus tard, devenu pro-anglais/a­mé­ri­cains, et nette­ment moins féroce… Avant sans doute d’être inter­dit pour colla­bo­ra­tion, comme les autres.

  • Si tu lis le très bon article pdf sur le sujet, tu verras que l’équipe du Téméraire est passé avec armes et bagages dans une revue commu­niste pour jeunes. À part Vica qui a été jugé et le rédac chef/​fondateur qui s’est engagé dans la 2°DB en 44 (sic) au point d’être un des premiers français à rentrer en Alsace et de finir une carrière militaire honorable.

  • Merci de nous montrer des images de Vica, même si je ne me suis jamais intéres­sé à ce dessi­na­teur. Le texte est sans intérêt mais les images sont plaisantes (c’est moins bien que Calvo, quand même !).

    Pour ce qui concerne la BD colla­bo, cela m’inté­res­se­rait de décou­vrir certaines oeuvres de Poïvet ou de Liquois (je pense à ”Vers les mondes incon­nus” qui a été publié égale­ment dans le Téméraire). C’est en fait surtout par curio­si­té, afin de voir si ces planches sont dignes de leur réputa­tion. Ces images sont mainte­nant censu­rées et c’est un peu dommage. Cela leur donne leur donne l’attrait de l’inter­dit mais je soupçonne que leur intérêt réel soit assez faible.

    Cela me fait penser au cinéma nazi, produit par la UFA, qui fait l’objet de la même prohi­bi­tion. J’ai vu il y a quelques années certains films dont les histo­riens parlaient avec respect, et ils sont effarants de plati­tude.

    Sinon, c’est une coinci­dence rigolote que tu écrives sur Vica, car je suis aussi en train de m’inté­res­ser à un dessi­na­teur qui s’est commis avec l’extrême droite pendant la guerre 39 – 45. Cela va me prendre quelques jours car les images sont diffi­ciles à trouver !

  • Pour ratis­ser large:J.V.MELKEBEKE(par Benoit Mouchard,vertige graphic)qui dévoile un peu le dessous des choses;c’est un livre trés beau,un portrait un peu pathétique;voilà la nuance avec certains dessinateurs-ERIK,pour le rejou­ter à la liste de Raymond-qui se sont engouf­frés avec un oppor­tu­nisme trés sinistre;trop heureux de valori­ser une ”quali­té française”(réelle,c’est vrai)contre l’inva­sion dés lors repous­sée des héros américains;passionnant débat sur F.CULTURE ce matin qui creuse ces nuances,ces multiples façons d’etre ou non un collaborateur,de s’arran­ger avec le régime en place,ou de résister…Enfin,par rapport au cinéma,Robert Le Vigan fut l’un des rares à fuir à la libération,aprés une colla­bo­ra­tion étroite au coeur de la guerre;il finit en argentine,misérable;ne tourna plus jamais;le m^me destin que VICA?..

  • Le cinéma de l’Occu­pa­tion commence à être bien connu mais la BD reste très vague (à part pour Hergé :-))

  • Dans sa biogra­phie de HERGE,Pierre Assou­line développe assez bien cette période,au delà d’Hergé,documents à l’appui,édifiants(lettres ouvertes,éditoriaux)qui nous donnent un bon reflet(Poivet,Saint-Ogan…avec un natio­na­lisme appuyé…)Cela me fait penser à L.F.Céline,antisémite mais irrecu­pé­rable car tout autant anti-Allemands,anti-tout…Sauf que ses écrits nauséeux ont tous été rédigés et publiés avant 40.mais la B.D,en dehors de la caricature,diffusait-elle une propa­gante ”active”,un racisme affiché?Peut-on parler d’un age d’or-jugement d’une éventuelle quali­té-comme pour le cinéma français..?

  • Vous allez rire mais je crois que je posséde un album de cet auteur acheté dans une bouqui­ne­rie séduit par le dessin rondouillard et rangé à coté des ”Trois mousque­taires du maquis echec à la gesta­po” de Marijac je vérifie çadans ma biblio­theque des mon retour .

  • @julien : non, a priori, d’après ce que j’ai lu, les magazines étaient très restreints et c’était donc plutôt une période de vache maigre qui a incité les dessi­na­teurs à travailler pour la presse colla­bo­ra­tion­niste.

    @raoul ketchup : je va de dénon­cer.

  • Talen­tueux, ce garçon. Pas né à la bonne époque. Aujourd’­hui, associé avec Dieudon­né au scéna­rio par exemple, il aurait certai­ne­ment fait un malheur.

  • Je ne pense pas qu’ils auraient été sur la même longueur d’onde : au départ, Vica est surtout anticom­mu­niste.

  • Vica était anticommuniste,oui,et autre­ment mais allant dans le sens d’un Hergé,sensible au pouvoir en place,opportuniste;Dieudonné,on voudrait conti­nuer à le défendre que,ben non,on pourrait vraiment plus;intime et sensible à l’abject,trop soucieux de n’etre jamais dans le camp des ”puissants”…Mais Elie & Vica,ça non,je connais pas(je sens qu’il faut vite fuir ce débat dans ces colonnes,j’arrete)

  • ps​.Et j’ai toujours pas retrou­vé mes papiers sur Vica.Du coté de chez Frémion-FLUIDE GLACIAL-peut etre?..

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *