Un 24 décembre (Philippe Rouby – Spirou n°2384 )

Philippe Rouby n’appa­rait qu’une seule fois dans BD Oubliées et c’est pour cette histoire courte en deux planches qu ne brille pas par son histoire et même sa narra­tion mais par un graphisme très étonnant pour l’époque dans Spirou. Aujourd’­hui, on aurait parlé de ”graphisme anima­tion” mais en 1983 ??? Peut-être que ce petit billet nous permet­tra d’en savoir plus sur ce mysté­rieux incon­nu (plus mysté­rieux que le petit Thier­ry Tinlot qui se plaint, quelques numéros plus tôt, de l’aug­men­ta­tion du tarif de Spirou).

philippe-rouby-spirou_01_1

philippe-rouby-spirou-02_1

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

25 commentaires

  • Oui, je me suis posé la question. Mais ce n’est même pas très Mézières. Ça ressemble à du Dany en plus posé.

  • En tous cas ces couleurs ”directes” changeaient du tradi­tion­nel Leonar­do. Y’a de l’aéro­graphe ? Ces 2 planches m’avaient égale­ment marqué, on a longtemps guetté une suite ; en vain.
    Bon, ça ne nous dit pas ce qu’est devenu le dit Rouby…

  • Il y avait eu deux,trois ans plus tot du Jean Torton dans Spirou,dans cette technique là,mais en hyperréaliste…Watch aussi,avec de l’aérographe(Beuuuh)…La rédac­tion semblait y croire:Annonces les semaines précédentes,une allusion à d’autres planches à venir…Peut etre est-il lent?..

  • Je crois bien qu’il s’agit du Philippe Rouby que je connais. Philippe ne sort d’aucune école d’art, il a fait Science Po Paris ! Il a été assis­tant direc­teur artis­tique en même temps que moi. il avait un sacré coup de crayon, je me souviens des story boards qu’il dessi­nait qui étaient canon, et il a bifur­qué dans la pub​.Il ne dessine plus depuis longtemps et est mainte­nant créatif free lance pour les agences et les annon­ceurs. Louis

  • Oh oh, mes lecteurs sont trop forts. Vous ne pourriez pas lui poser la question si vous avez ses coordon­nées ?

  • J’ai eu Philippe, c’était bien lui, ce fut son unique incur­sion dans la bd, il ne dessine plus, c’est dommage au regard du talent qu’il a, il est autodi­dacte ! Louis

  • C’est presque de la SF :-) On pose une question qui aurait été sans réponse il y a dix ans et hop, c’est résolu.

  • C’est magique ! et ça a fait drôle à Philippe qu’on lui évoque ces deux pages oubliées après toutes ces années, il est resté un grand fan de Moebius au demeu­rant. L

  • Ah oui pour le coup, c’est un véritable voyage tempo­rel que tu nous offres là, Li-An (et je ne parle pas du courrier des lecteurs anti-Watch, hein !).
    Brrrr… J’en ai des frissons.
    Ah zut, voilà que je me remets à rêver d’une suite…
    J’espère que je ne suis pas resté coincé 30 ans en arrière avec cette conne­rie de tempo­scaphe. Ah, ça ! Je vous avais bien dit de ne pas toucher à ce bouton, comman­dant !

  • Ça me fait un peu penser à Bob Moon et Titania de Waster­lain. Case 1, planche 2… y’a comme une petite ressem­blance…

  • Etonnant en effet pour l’époque… ça doit être dû à la colori­sa­tion. Ca fait un petit peu penser au Spirou dessi­né par Janry dans ‘spirou à Moscou” par exemple… quelques années plus tard.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *