Timothée Octave Wang (Warnant – Spirou n°2231)

warnant-1

Fan des années 80, lala­la la la lala”. Ça ne devait pas être évident d’être un jeune auteur ambi­tieux dans ces années là lorsque l’on débar­quait dans Spirou. Les vieux auteurs à suc­cès occu­paient la place, les lec­teurs avaient peur de la nou­veau­té et les rédac chefs jon­glaient. Hislaire, Le Gall, Yann et Conrad, j’en passe et des meilleurs, ruaient dans les bran­cards et vou­laient s’imposer au monde. Warnant était tout à fait dans cette lignée: un des­sin héri­té de la tra­di­tion Franquinienne méti­cu­leux et sur­doué mais à la recherche de bonnes his­toires. Son per­son­nage de Timothée Octave Wang est par­ti­cu­liè­re­ment fourre-tout. Dans cette pre­mière his­toire de 20 pages, dis­tri­buées sur trois numé­ros suc­ces­sifs du jour­nal, le pro­fes­seur Lafouille invente une bombe bac­té­rio­lo­gique dans son labo du sous-sol de sa jolie vil­la tro­pé­zienne, qu’il se fait voler à la planche 4 ce qui induit une course pour­suite miri­fique avec Timothée, savant thi­bé­tain aux pou­voirs extra­sen­so­riels par­ti­cu­liè­re­ment riches qui a une voi­ture qui pense. Le “jeune” lec­teur que je fus en res­ta bouche bée, on était quand même pas très loin du grand n’importe quoi. Après deux autres aven­tures (si je ne me trompe), Warnant crée le per­son­nage de Soda avec Tome puis claque la porte de la BD en ron­chon­nant comme beau­coup de talents de l’époque. “Fan jusqu’au bout des seins”.

Je vous mets les 7 planches de la deuxième livrai­son avec en bonus les hauts de page de Yann et Conrad en super forme (le gag du camion m’a mar­qué à vie).

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

48 commentaires

  • Oui,chez Soleil,ou une dérivée-rachetée genre MC production,Jourdan…Un des­sin exceptionnel;je me sou­viens que cette his­toire était annon­cée en 1979(comme le Billy de Colman,et un récit avor­té de Fraymond).Chez war­nant tout y est crédible-ouais,sauf l’histoire-et c’est un bon­heur que de s’y “promener”;pour les trés fans,Warnant avait aus­si des­si­né un conte de Noel-1984-une his­toire de “ptit beurre”,mignon et tout(sc.Janry & tome,1984)et un der­nier tour de piste,peu aprés SODA,en Juin 1991(les fans appré­cie­ront ces précisions)4 planches sur un scé­na­rio de Tome;ce sou­ci du détail,trés abou­ti semble avoir “tué” beau­coup de carrières…Qui se sou­viens de (feu-)Jean claude Gal!?Ces pages de Warnant vont faire pleu­rer Totoche(Conrad grande époque+Warnant);

  • L’histoire de Noël a été publié dans la même période mais moins inté­res­sante gra­phi­que­ment.
    Gal est tou­jours dis­po­nible chez les Humanos et en tant que pré­sident d’un éphé­mère fes­ti­val BD à Metz, il m’avait gra­ti­fié d’un Premier Prix. Mais je n’ai pas eu l’occasion de dis­cu­ter avec lui.

  • Gosh ! Je réa­lise seule­ment main­te­nant que c’est le même camion que dans “Shukumeï” !

    Julien : c’est quoi ce truc de Fraymond ? (le colo­riste de Jérémiah ?)

  • Le truc de Fraymond-Le colo­riste de Hermann,oui-s’appellait“ADAM FLOYD”(UNE case publiée,UNE…Il a du abandonner,j’imagine)de la S.F.;je remarque que le brave Alain DK lan­çait dans le m^me n° une autre annonce:Alain Sauvage(dernière nou­velles en 1985),autre lent,autre diable de des­si­na­teur avec son LOIQ.C’est pas possib’,y a eu une malé­dic­tion sur ces jeunes gens,z’ont tous aban­don­né le métier aprés avoir ramé,sué,travaillé.M^me Colman..!Autre mer­veille de Warnant:Un récit trés beau,sensible écrit par Desberg sur la cause animale.Je ter­mine mon(trop)long com­men­taire en citant le grand Aldoma Puig,la géné­ra­tion d’avant,là,réfugié dans la pein­ture.

  • Un peu Jidéhem aus­si ces bagnoles. Pour les camions et pirouettes en tout genre à faire avec, y en a qu’un (non?) c’est Tillieux…

  • Julien :
    Je refeuille­tais Loïq pas plus tard qu’hier et me lamen­tais de ne rien trou­ver sur Alain Sauvage sur le ouaibe !

    Boyington :
    Pardon, mais les crash-tests de Jidéhem, c’est quelque chose.

  • Ouais, bon, les crash-tests… Quand même, l’était pas man­chot le Tillieux. Pis y avait un style, que j’ai jamais vu ailleurs.

  • Alain Sauvage…Le gars qui let­trait au pinceau..!Le tra­vail de Jidéhem sur Natacha,les ton­neaux de bagnoles de Tillieux,de Jidéhem(plus tard Janry,à l’aise également,Cf New York,Spirou à Moscou)…Allons,allons Messieurs!Il nous reste le mec qui a repris Lucky Luke!(l’ironie est un genre fina­le­ment trés mélancolique,non?)

  • faut arrê­ter de se deman­der pour­quoi les jeunes gens tiennent à des­si­ner comme joann sfar de nos jours… c’est moins dur pour le men­tal. (quoique.)

  • Julien :
    Je me suis fait ch… des heures à essayer de let­trer au pin­ceau à cause de ça ! (c’était Sauvage ou Michetz d’ailleurs ???).
    Ouaip, les couvs de Tome et Janry pour Virus étaient à tom­ber.
    Même Bosse et Darasse avec Zowie (1e ver­sion non fadasse) puis Sin Glas débour­raient bien.

    Pour Lucky Luke, tu parles bien de Jean Dujardin, n’est-ce-pas ?

  • Oui,comme Geerts et ses illus pleine page;l’influence de Sempé,mais jamais du sous-Sempé,pas le moindre bout de plagiat:On sent la mai­trise du trait,la sen­si­bi­li­té du propos,du dessin…Lettrer au pinceau:On l’a TOUS fait,alors..?Michetz,voilà un grand pas disparu,réscapé trop dis­cret connais­sant les angoisses,et les névroses de ces amis échoués(pas vrai­ment épaulé,d’ailleurs…)Oui,un peu comme Jean Dujardin,oui.

  • @Totoche : dans le Baston Labaffe ?

    @david t : dans tous les cas, on finit par être confron­té à ses limites si on se pose des ques­tions sur le des­sin.

    @julien : Michetz, j’ai tou­jours atten­du qu’il fasse quelque chose qui m’accroche. Ce que j’ai vu der­niè­re­ment ne m’a pas du tout convain­cu…

  • Je te dis pas com­ment ils paniquent chez Super-Héros quand ils voient débar­quer l’Hobopok dans la rue St Martin.
    J’y étais l’autre jour : ils ont cade­nas­sé la porte, éteint les lumières, bais­sé les stores et ont deman­dé aux clients de se mettre à terre sans faire de bruit.

  • Ah! la que­relle des “anciens” et des “modernes” rien ne vous empèche d’apprécier Sfar, Trondheim, Blain et Warnant, Geerts et leurs héri­tiers res­pec­tifs non!

  • Dans le cas d’Hobopok c’est la que­relle des Anciens et des super Anciens. Il n’écoute plus que Ray Ventura et son orchestre au motif que le rock ne se serait pas renou­ve­lé et je le soup­çonne de dévo­rer avec plai­sir le Flagada et les Tuniques Bleues pour cause de manque d’inspiration de la BD :-)

  • il y a un des­sin trés drole de Sempé à ce sujet-assez récent-où l’on voit 4/6 peintres se foutre sur la gueule de façon minable devant leurs com­pagnes com­men­tant cette lutte des anciens et des modernes;trés drole,j’vous dis.
    Pour Michetz,son der­nier album trans­pire de tous ses probleme;je te recom­mande “la stra­té­gie des pha­lènes” et “rouge ultime”:Leurs sujets,leur épure extreme,un des­sin et une mise en cou­leur d’une trés grande délicatesse.Bon,voilà.

  • Bon allez, on passe à autre chose. Tiens, pour­quoi pas un billet sur Hugault & Hautière, voire Dauger et Pinard… Bien sûr y a eu Hubinon, Caesar, Uderzo…, mais bon, sont doués les p’tits jeunes là…
    Comment? Ah z’en avez rien à f.…. des avion­neux?! Dommage, vous per­dez quelque chose. Enfin, on aime ou on aime pas, hein, ça se com­mande pas, cha­cun ses goûts et ses cou­leurs, ça ne peut pas plaire à tout le monde, il faut de tout pour faire un monde,…

  • @Totoche : ben chais pas comme tu me par­lais d’un Gaston des­si­né par Warnant

    @julien : oui, bon, j’en ai lu quelques uns mais il a fait des choix notam­ment sur les visages et le trait qui ne m’emballent pas.

    @Boyington : vrouuuuum, tata tata­ta tata. Piouuuuu.

  • T’as rai­son, fau­drait par­ler un peu de Martin Milan et des Casseurs de bois, de Steve Canyon et de Terry and the pirates…
    Tiens, j’y pense, je dois avoir une planche aérienne de Warnant en maga­sin !

  • @Totoche : Je me rap­pelle en effet d’une his­toire avec un gros pilote et un pigeon. Est-ce qu’il y a une période à pri­vi­lé­gier pour Terry et les Pirates ? Et pas lu le Tako.

  • Moi c’est Louison cres­son de Léo beker qui m’éclate pour les avions je suis plu­tot fan du Baron rouge Joe kubert ça avait de la gueule ces zincs tri­plan.

  • Li-An: c’est fin, vrai­ment! Y a quand même pas que ça dans ce que je cite. Ca montre bien que t’as pas dû les appro­cher… L’esthétique des war­birds quand même, l’émotion qui s’en dégage dans les figures aériennes, les scé­nars loin d’être pour­ris… Je suis un incom­pris :-(

    Totoche, Raoul, mer­ci, vous êtes des potes (enfin je vous force pas hein)

  • @Li-An : Je n’avais pas accro­ché aux tous pre­miers édi­tés par Zenda en cou­leurs et pas lu les Futuropolis. Je n’ai reçu qu’hier le 3e tome de l’intégrale en cou­leurs (et en anglais) ( même édi­teur que pour Scorchy Smith).
    Les Steve Canyon (pos­té­rieurs) de chez Checkers m’ont bluf­fés (il y a même les débords dans les marges), en revanche il faut une loupe pour les lire.
    Je regarde d’un autre oeil les BD aériennes de Charlier-Jijé-Hubinon-Uderzo-Chauvin-Serres-Coutelis depuis.

    Et puis il y a Male Call ! Gargllll…

    N’oublions pas Jennifer Jones d’Heuvel et Lodewijk. Re-garglll.

  • C’est vrai l’équipe de la col­lec­tion cock­pit a un peu renou­ve­lé le genre avec des sce­nars qui sans être tota­le­ment nova­teurs tiennent la route ;-)

  • Le gag aéro­nau­tique de Colman et Warnant (avec un clin d’œil à Donald Duck) est paru à la der­nière page du Spirou HS n°3 (Album +) de mars 82, celui avec une his­toire inédite de Marc Lebut

    Mais je ne veux pas empié­ter sur tes plates-bandes (ce qui ne m’empêche pas de bou­gon­ner dans ma barbe !)…

  • C’est vrai­ment sur­pre­nant et rafrai­chis­sant de pou­voir dis­cu­ter avec d’autres sur de tels sujets aus­si “poin­tus”. A l’époque j’ étais (nous étions?) bien inca­pable de par­ta­ger cette pas­sion avec ceux que nous cotoyions tous les jours au col­lège.
    Je me sen­tais seul et dif­fé­rent (sans pathos mais faut dire la véri­té) et aurais bien aimé avoir cet échange qui nous est per­mis garce à Internet (sacré outil qu’il nous faut défendre contre les sur­veillants géné­raux) et peut-être à la nos­tal­gie. Mais peut-être vaut-il mieux tard que jamais…
    En tout cas mer­ci à toi pour ce blog,les articles sur Servé par ex. (et Pazienza je sais plus si t’en as par­lé?) et bra­vo pour ton excellent tra­vail gra­phique.
    A + . Oralik

    • Merci pour ce pre­mier com­men­taire, Oralik. Moi, j’étais encore plus iso­lé puisque j’étais déjà au lycée quand je lisais ça :-). Mais une âme soeur m’attendait: Serge Huo-Chao-Si dont un second cour­rier est publié à cette période dans Spirou :-))

  • Avis aux ama­teurs de BD aériennes et/ou hol­lan­daises et/ou avec des meufs (per­son­nel­le­ment le cock­tail me va bien, ça va, non mer­ci sans gla­çon) :
    Eric Heuvel a repris Jennifer Jones après 14 ans de pause pour quelques his­toires courtes parues dans le nou­vau Eppo.
    Une “his­toire com­plète” serait envi­sa­gée pour 2010.

    http://www.eric-heuvel.nl/cms/index.php?option=com_content&view=category&layout=blog&id=14&Itemid=10

  • Ah ! Voilà : c’était “Elli & Jacno” (in Spirou 2254) !

    Je tenais abso­lu­ment à appor­ter cette pré­ci­sion fon­da­men­tale afin qu’il ne soit pas dit que “Le Blog de Li-An” fait dans l’à-peu-près, non mais.

  • Une sacrée rubrique rock qui refour­guait aux lec­teurs de Spirou du Cramps, des Talkings Heads ou du Jam. Et il y a des gens pour dire du mal des années 80…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *