Timothée Octave Wang (Warnant – Spirou n°2231)

warnant-1

« Fan des années 80, lalala la la lala ». Ça ne devait pas être évident d’être un jeune auteur ambitieux dans ces années là lorsque l’on débarquait dans Spirou. Les vieux auteurs à succès occupaient la place, les lecteurs avaient peur de la nouveauté et les rédac chefs jonglaient. Hislaire, Le Gall, Yann et Conrad, j’en passe et des meilleurs, ruaient dans les brancards et voulaient s’imposer au monde. Warnant était tout à fait dans cette lignée: un dessin hérité de la tradition Franquinienne méticuleux et surdoué mais à la recherche de bonnes histoires. Son personnage de Timothée Octave Wang est particulièrement fourre-tout. Dans cette première histoire de 20 pages, distribuées sur trois numéros successifs du journal, le professeur Lafouille invente une bombe bactériologique dans son labo du sous-sol de sa jolie villa tropézienne, qu’il se fait voler à la planche 4 ce qui induit une course poursuite mirifique avec Timothée, savant thibétain aux pouvoirs extrasensoriels particulièrement riches qui a une voiture qui pense. Le « jeune » lecteur que je fus en resta bouche bée, on était quand même pas très loin du grand n’importe quoi. Après deux autres aventures (si je ne me trompe), Warnant crée le personnage de Soda avec Tome puis claque la porte de la BD en ronchonnant comme beaucoup de talents de l’époque. « Fan jusqu’au bout des seins ».

Je vous mets les 7 planches de la deuxième livraison avec en bonus les hauts de page de Yann et Conrad en super forme (le gag du camion m’a marqué à vie).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

48 commentaires

  • Oui,chez Soleil,ou une dérivée-rachetée genre MC production,Jourdan…Un dessin exceptionnel;je me souviens que cette histoire était annoncée en 1979(comme le Billy de Colman,et un récit avorté de Fraymond).Chez warnant tout y est crédible-ouais,sauf l’histoire-et c’est un bonheur que de s’y « promener »;pour les trés fans,Warnant avait aussi dessiné un conte de Noel-1984-une histoire de « ptit beurre »,mignon et tout(sc.Janry & tome,1984)et un dernier tour de piste,peu aprés SODA,en Juin 1991(les fans apprécieront ces précisions)4 planches sur un scénario de Tome;ce souci du détail,trés abouti semble avoir « tué » beaucoup de carrières…Qui se souviens de (feu-)Jean claude Gal!?Ces pages de Warnant vont faire pleurer Totoche(Conrad grande époque+Warnant);

  • L’histoire de Noël a été publié dans la même période mais moins intéressante graphiquement.
    Gal est toujours disponible chez les Humanos et en tant que président d’un éphémère festival BD à Metz, il m’avait gratifié d’un Premier Prix. Mais je n’ai pas eu l’occasion de discuter avec lui.

  • Gosh ! Je réalise seulement maintenant que c’est le même camion que dans « Shukumeï » !

    Julien : c’est quoi ce truc de Fraymond ? (le coloriste de Jérémiah ?)

  • Le truc de Fraymond-Le coloriste de Hermann,oui-s’appellait »ADAM FLOYD »(UNE case publiée,UNE…Il a du abandonner,j’imagine)de la S.F.;je remarque que le brave Alain DK lançait dans le m^me n° une autre annonce:Alain Sauvage(dernière nouvelles en 1985),autre lent,autre diable de dessinateur avec son LOIQ.C’est pas possib’,y a eu une malédiction sur ces jeunes gens,z’ont tous abandonné le métier aprés avoir ramé,sué,travaillé.M^me Colman..!Autre merveille de Warnant:Un récit trés beau,sensible écrit par Desberg sur la cause animale.Je termine mon(trop)long commentaire en citant le grand Aldoma Puig,la génération d’avant,là,réfugié dans la peinture.

  • Un peu Jidéhem aussi ces bagnoles. Pour les camions et pirouettes en tout genre à faire avec, y en a qu’un (non?) c’est Tillieux…

  • Julien :
    Je refeuilletais Loïq pas plus tard qu’hier et me lamentais de ne rien trouver sur Alain Sauvage sur le ouaibe !

    Boyington :
    Pardon, mais les crash-tests de Jidéhem, c’est quelque chose.

  • Ouais, bon, les crash-tests… Quand même, l’était pas manchot le Tillieux. Pis y avait un style, que j’ai jamais vu ailleurs.

  • Alain Sauvage…Le gars qui lettrait au pinceau..!Le travail de Jidéhem sur Natacha,les tonneaux de bagnoles de Tillieux,de Jidéhem(plus tard Janry,à l’aise également,Cf New York,Spirou à Moscou)…Allons,allons Messieurs!Il nous reste le mec qui a repris Lucky Luke!(l’ironie est un genre finalement trés mélancolique,non?)

  • faut arrêter de se demander pourquoi les jeunes gens tiennent à dessiner comme joann sfar de nos jours… c’est moins dur pour le mental. (quoique.)

  • Julien :
    Je me suis fait ch… des heures à essayer de lettrer au pinceau à cause de ça ! (c’était Sauvage ou Michetz d’ailleurs ???).
    Ouaip, les couvs de Tome et Janry pour Virus étaient à tomber.
    Même Bosse et Darasse avec Zowie (1e version non fadasse) puis Sin Glas débourraient bien.

    Pour Lucky Luke, tu parles bien de Jean Dujardin, n’est-ce-pas ?

  • Oui,comme Geerts et ses illus pleine page;l’influence de Sempé,mais jamais du sous-Sempé,pas le moindre bout de plagiat:On sent la maitrise du trait,la sensibilité du propos,du dessin…Lettrer au pinceau:On l’a TOUS fait,alors..?Michetz,voilà un grand pas disparu,réscapé trop discret connaissant les angoisses,et les névroses de ces amis échoués(pas vraiment épaulé,d’ailleurs…)Oui,un peu comme Jean Dujardin,oui.

  • @Totoche : dans le Baston Labaffe ?

    @david t : dans tous les cas, on finit par être confronté à ses limites si on se pose des questions sur le dessin.

    @julien : Michetz, j’ai toujours attendu qu’il fasse quelque chose qui m’accroche. Ce que j’ai vu dernièrement ne m’a pas du tout convaincu…

  • Je te dis pas comment ils paniquent chez Super-Héros quand ils voient débarquer l’Hobopok dans la rue St Martin.
    J’y étais l’autre jour : ils ont cadenassé la porte, éteint les lumières, baissé les stores et ont demandé aux clients de se mettre à terre sans faire de bruit.

  • Ah! la querelle des « anciens » et des « modernes » rien ne vous empèche d’apprécier Sfar, Trondheim, Blain et Warnant, Geerts et leurs héritiers respectifs non!

  • Dans le cas d’Hobopok c’est la querelle des Anciens et des super Anciens. Il n’écoute plus que Ray Ventura et son orchestre au motif que le rock ne se serait pas renouvelé et je le soupçonne de dévorer avec plaisir le Flagada et les Tuniques Bleues pour cause de manque d’inspiration de la BD :-)

  • il y a un dessin trés drole de Sempé à ce sujet-assez récent-où l’on voit 4/6 peintres se foutre sur la gueule de façon minable devant leurs compagnes commentant cette lutte des anciens et des modernes;trés drole,j’vous dis.
    Pour Michetz,son dernier album transpire de tous ses probleme;je te recommande « la stratégie des phalènes » et « rouge ultime »:Leurs sujets,leur épure extreme,un dessin et une mise en couleur d’une trés grande délicatesse.Bon,voilà.

  • Bon allez, on passe à autre chose. Tiens, pourquoi pas un billet sur Hugault & Hautière, voire Dauger et Pinard… Bien sûr y a eu Hubinon, Caesar, Uderzo…, mais bon, sont doués les p’tits jeunes là…
    Comment? Ah z’en avez rien à f….. des avionneux?! Dommage, vous perdez quelque chose. Enfin, on aime ou on aime pas, hein, ça se commande pas, chacun ses goûts et ses couleurs, ça ne peut pas plaire à tout le monde, il faut de tout pour faire un monde,…

  • @Totoche : ben chais pas comme tu me parlais d’un Gaston dessiné par Warnant

    @julien : oui, bon, j’en ai lu quelques uns mais il a fait des choix notamment sur les visages et le trait qui ne m’emballent pas.

    @Boyington : vrouuuuum, tata tatata tata. Piouuuuu.

  • T’as raison, faudrait parler un peu de Martin Milan et des Casseurs de bois, de Steve Canyon et de Terry and the pirates…
    Tiens, j’y pense, je dois avoir une planche aérienne de Warnant en magasin !

  • @Totoche : Je me rappelle en effet d’une histoire avec un gros pilote et un pigeon. Est-ce qu’il y a une période à privilégier pour Terry et les Pirates ? Et pas lu le Tako.

  • Moi c’est Louison cresson de Léo beker qui m’éclate pour les avions je suis plutot fan du Baron rouge Joe kubert ça avait de la gueule ces zincs triplan.

  • Li-An: c’est fin, vraiment! Y a quand même pas que ça dans ce que je cite. Ca montre bien que t’as pas dû les approcher… L’esthétique des warbirds quand même, l’émotion qui s’en dégage dans les figures aériennes, les scénars loin d’être pourris… Je suis un incompris :-(

    Totoche, Raoul, merci, vous êtes des potes (enfin je vous force pas hein)

  • @Li-An : Je n’avais pas accroché aux tous premiers édités par Zenda en couleurs et pas lu les Futuropolis. Je n’ai reçu qu’hier le 3e tome de l’intégrale en couleurs (et en anglais) ( même éditeur que pour Scorchy Smith).
    Les Steve Canyon (postérieurs) de chez Checkers m’ont bluffés (il y a même les débords dans les marges), en revanche il faut une loupe pour les lire.
    Je regarde d’un autre oeil les BD aériennes de Charlier-Jijé-Hubinon-Uderzo-Chauvin-Serres-Coutelis depuis.

    Et puis il y a Male Call ! Gargllll…

    N’oublions pas Jennifer Jones d’Heuvel et Lodewijk. Re-garglll.

  • C’est vrai l’équipe de la collection cockpit a un peu renouvelé le genre avec des scenars qui sans être totalement novateurs tiennent la route ;-)

  • Le gag aéronautique de Colman et Warnant (avec un clin d’œil à Donald Duck) est paru à la dernière page du Spirou HS n°3 (Album +) de mars 82, celui avec une histoire inédite de Marc Lebut

    Mais je ne veux pas empiéter sur tes plates-bandes (ce qui ne m’empêche pas de bougonner dans ma barbe !)…

  • C’est vraiment surprenant et rafraichissant de pouvoir discuter avec d’autres sur de tels sujets aussi « pointus ». A l’époque j’ étais (nous étions?) bien incapable de partager cette passion avec ceux que nous cotoyions tous les jours au collège.
    Je me sentais seul et différent (sans pathos mais faut dire la vérité) et aurais bien aimé avoir cet échange qui nous est permis garce à Internet (sacré outil qu’il nous faut défendre contre les surveillants généraux) et peut-être à la nostalgie. Mais peut-être vaut-il mieux tard que jamais…
    En tout cas merci à toi pour ce blog,les articles sur Servé par ex. (et Pazienza je sais plus si t’en as parlé?) et bravo pour ton excellent travail graphique.
    A + . Oralik

    • Merci pour ce premier commentaire, Oralik. Moi, j’étais encore plus isolé puisque j’étais déjà au lycée quand je lisais ça :-). Mais une âme soeur m’attendait: Serge Huo-Chao-Si dont un second courrier est publié à cette période dans Spirou :-))

  • Ah ! Voilà : c’était « Elli & Jacno » (in Spirou 2254) !

    Je tenais absolument à apporter cette précision fondamentale afin qu’il ne soit pas dit que « Le Blog de Li-An » fait dans l’à-peu-près, non mais.

  • Une sacrée rubrique rock qui refourguait aux lecteurs de Spirou du Cramps, des Talkings Heads ou du Jam. Et il y a des gens pour dire du mal des années 80…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *