Sam Bronx (Serge Clerc – Spirou 2265)

C’est lun­di, toute la famille est malade, on va se remon­ter le moral avec le des­si­na­teur du rock et des robots fous, Serge Clerc. Ah ben, non, tiens…
Sam Bronx est le faire valoir de Phil Per­fect dans les BD Métal Hur­lant et j’ai un peu la flemme de véri­fier s’ il appa­rait ici pour la pre­mière fois.

un son métallique dans Spirou

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

31 commentaires

  • À l’époque c’était quand même double boules vanille/​saindoux tel­le­ment les auteurs ne se res­sem­blaient pas. Disons qu’il y avait de la varié­té. Mais j’ai l’impression que la for­mule du moment est assez riche et j’ai été ten­té de m’abonner pour voir (parce que pour l’acheter, c’est un peu chaud).

  • Ah bon, c’est Spi­rou et pas Métal °_​° !!!!
    J’aurais dû conti­nuer à le lire alors…
    La famille Meyer a chop­pé la grippe A ? Soi­gnez-vous bien :-)
    On peut pas attra­per le virus par le net au moins ?

  • Il me semble que c’est la seule par­ti­ci­pa­tion de Clerc à Spi­rou (de l’époque) avec une his­toire de l’oncle Paul pos­sible. Il fau­drait jeter un oeil sur BDou­bliées…

  • ”Pos­sible”… ”BDoubliées”…Tsss.…
    Com­ment peut-on avoir oublié le mythique Spi­rou 2300 ?

    Ama­teur, va.

    Pour la peine, je prends une option sur Le Nid des Fla­ga­das, ça t’apprendra.

  • Fran­quin, Cha­land, Clerc, Yann et Conrad, Was­ter­lain, Tome et Jan­ry, His­laire, Frank, Mal­taite, Kui­j­pers, Berck, Bara, Walthéry/​Jidéhem/​Borgers, Jan­nin, Del­porte… au som­maire de ce 2300.

    Quel cas­ting de rêve ! Je crois que si je devais gar­der un seul numé­ro de Spi­rou, ce serait peut-être celui-ci.

  • @Totoche : je me rap­pe­lais d’Au ser­vice des Russes mais j’ai l’impression de ne l’avoir lue qu’en album donc je ne me rap­pe­lais plus si ça avait été publié dans Spi­rou.

  • D’accord avec Totoche.Le recueil 165 est une mine!!!Et puis plus ça allait plus c’était beau…Le ”HIVER 51”de Ber­thet et Andréas(lu 400 fois alors)les humeurs du rédac-chef…Et Degotte qui me manque de plus en plus(la corde et l’arbre,au fond à droite)

  • Bon, je dirai ce que j’en pense quand j’y arri­ve­rai (je viens juste de débu­ter le 163). Dans le 162, y’a quand même du Mit­téï, Piro­ton ou Mazel (et un faible Tif et Ton­du). Ça ne fait pas grim­per au rideau…

  • AaaAAAaah,j’suis moins sévère…Avec le temps j’ai pu appré­cier le clas­si­cisme d’un MITTEI(Yann & Conrad étaient hila­rants mais ignobles avec lui!);et Mazel a fait de trés belles choses dans les années 83 – 92 avec un des­sin raf­fi­né et loin du gros-nez-paresseux…Plus jeune je raf­fo­lais du cour­rier des lecteurs,comme une véri­table lec­ture passionnée;c’est dire mon cas…Et j’adorais le vieux JESS LONG.

  • Oui mais Mit­teï et Lau­dec dans leurs his­toires de vil­lage labe­li­sées années 50 ou Mazel qui fait du wes­tern à toute vitesse (avec comme scé­na­riste le des­si­na­teur du Ser­gent Later­reur !) ou Piro­ton plus un sous-fifre qui des­sine des maquettes d’avions et des per­sos encore plus raides que les avions, c’est quand même hard. C’était pas la bonne période pour eux. J’aime plu­tôt bien Mazel qui a un des­sin très souple et tech­ni­que­ment, ça tient la route (je me rap­pelle de jolies ambiances du vieux Paris dans les der­nières aven­tures de son mousquetaire)et Piro­ton a fait quelques Jess Long qui se laissent lire. Ça m’a même fichu les cho­cottes quand j’étais jeune (je me rap­pelle d’une couv avec un type au bec de lièvre et le des­sin de Fran­quin asso­cié qui était ter­rible).
    T’inquiète Julien, je lisais tout moi aus­si (même les petites annonces) mais j’ai conti­nué plus tard avec Joys­tick ou les Inrocks men­suels. Je suis vrai­ment grave.

  • @Julien : Non, auu­si incroyable que cela puisse paraitre, la signa­ture de Cau­vin n’apparait pas dans ce n° 2300 ! En fait, si : je pense qu’il n’est pas cré­di­té pour le scé­na­rio de Lou, des­si­né par Berck ! (Par contre, il y a bien du Des­berg…)

  • JESSIE JANE;CURE LA FLUTE;LES CASSEURS DE BOIS…Ah,oui,en effet,c’était assez mori­bond tout ça;et-en face-des Jan­ry des Conrad des Chaland(…)Les rend plus misé­rables encore​.Et je ne parle pas de Jacques Devos…

  • Trés juste.Devos était un ”bizarre”qui n’avait pas du tout le sens du gag-en-une-page(tel un Franquin,Zep ou autre)mais un ima­gi­naire incroyable,soucieux de coller,avec un peu d’avance(il d’vait s’abonner à des revues)aux nou­velles technologies…J’avais lu qu’il avait débu­té dans ce métier à 37 ans,bridé,brimé par sa famille et sans aucun ”bagage”artistique pos​sible​.Et puis il est mort vrai­ment oublié et fis­ca­le­ment brisé…Ah,non!Je ne me moquais pas,mais je n’ai jamais su/​pu aimer,rentrer dans son monde.Remacle était aus­si un ”bizarre”,au rythme et au style dif­fi­ci­le­ment communicable;on ne lit plus mais lui aus­si avait quelque chose dans le ventre.Non ?

  • @Li-An : Piro­ton était pour­tant un des seuls des­si­na­teurs ”réa­listes” que j’appréciais -à l’époque- dans Spi­rou. Je ne savais pas qu’il avait un assis­tant ?!? J’imagine que Boying­ton devait ado­rer Les Cas­seurs de Bois !

  • C’est vrai que l’univers de Remacle est assez étrange. Un peu claus­tro comme uni­vers comme sou­vent dans les BD humo­ris­tiques fran­co-belges à un moment don­né.

  • @Totoche : le type qui a des­si­né par la suite une his­toire sur la pre­mière Guerre Mon­diale a pro­ba­ble­ment fait l’assistant de Piro­ton pour cette série.

  • Éh oui, c’était une période rock’n roll. Il y a aus­si un gag de Cha­land mais je ne me rap­pelle plus s’il a été publié.

  • @Li-An : Le style de Fran­cis Carin res­sem­blait effec­ti­ve­ment assez à celui de Piro­ton. Recon­nais­sons lui le mérite d’avoir par­lé de la Guerre des Tran­chées avant Tar­di (quoique… fau­drait véri­fier les dates). C’est con, il aurait dû per­sis­ter, vu com­ment c’est deve­nu à la mode !

    Comme j’avais gar­dé un bon sou­ve­nir de ses ”Diables Bleus”, j’ai com­mis l’erreur d’acheter son Lefranc… Je n’sais pas… Une fin de fes­ti­val où je devais être fati­gué… ou sur­ex­ci­té…
    Même sur le forum de Ray­mond, je n’ai pas osé l’avouer !
    Bon, ça reste entre nous, ne le répète pas aux autres.
    A+
    Totoche

  • Le style de Carin (mer­ci pour avoir retrou­vé son nom, Totoche) est très éloi­gné de mes goûts. Il aurait plus à sa place dans le jour­nal Tin­tin, ouarf ouarf.

  • Carin avait rem­por­té un concours dans Spirou(1979?),comme LE GALL(ouf:Son Pous­sin n’est pas abandonné,et reste à la maison)et ses DIABLES BLEUS,s’ils man­quaient de ”matière”,de convic­tion graphique,marquaient cepen­dant ce déca­lage entre gens de peu(au front)et la haute(pas au front)avec un gout du roma­nesque mais bien écrit(par Pierret,dont je salue la petite soeur).Trop propre pour une des pre­mières guerres ”sale”(oh,lui,comme ej’balannnce…)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *