Roi Rose (David B. – Gallimard)

roi-rose-david-b-couv

L’année BD 2009 sera Pierre Mac Orlan ou ne sera pas, c’est moi qui vous le dis. Après un excellent Riff Reb’s, voilà donc une adapta­tion d’une nouvelle de fantômes pirates par David B.. J’ai beau avoir de nombreuses réticences sur le travail de David B. (le dessin ne serait plus ce qu’il était, les scéna­rios manquent un peu de peps …), je ne peux pas m’empêcher d’avoir envie de savoir ce qu’il y a dans le ventre de chaque nouvel album (et mon fiston accroche bien à son univers). Sa série italienne ne m’ayant pas parti­cu­liè­re­ment enthou­sias­mé surtout au point de vue dessin, ce nouvel opus plein de noirs rappelle quel dessi­na­teur origi­nal il peut être. Il y a ici de véritables trouvailles graphiques (les têtes des pirates), une mise en page inspi­rée, bref de quoi faire chatoyer l’oeil de l’ama­teur. Pour ce qui est du scénar, c’est un peu plus léger. La collec­tion Fétiche se propose de faire des adapta­tions BD à desti­na­tions de la jeunesse et la nouvelle de Mac Orlan ne doit pas peser bien lourd quand on voit ce que David B. réussit à en tirer. Les passa­gers du Hollan­dais Volant aimerait bien passer de semi vie à trépas pour de bon mais rien à faire, ils sont condam­nés à piller et tuer sans véritable plaisir. Jusqu’à ce qu’un bébé échappe au massacre. Voilà, c’est tout :-) Il y avait quand même plus à manger dans Pirates des Caraïbes

la croisière s'amuse

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

7 commentaires

  • C’est vrai que les scéna­rios de David B sont de quali­té inégale … et que l’on achète quand même ses albums pour savoir si c’est un ”tout bon”. C’est le privi­lège des auteurs classiques ;-)

    Tiens, cela me fait penser à Federer, qui est capable de gagner un match même quand il joue mal.

    A part cela, cet album a l’air d’être bien !

  • Je crois qu’il faut te décer­ner la compa­rai­son la plus étrange de la semaine, Raymond (en fait, quand est-ce que tu te fais un Grava­tar ?).

  • J’ai essayé il y a quelques mois. Je voulais y mettre mon avatar habituel (qui est la bannière de mon blog) et ça n’a pas marché. Je ne suis pas allé plus loin.

  • Ce que je n’aime pas trop chez David B, ce sont les histoires didac­tiques, ou le prétexte cultu­rel, les référence, ou le symbo­lisme, prennent le pas sur la narra­tion, qui devient simple prétexte. Mais L’ascen­sion du Haut Mal et Le capitaine écarlate sont parmis mes œuvres préfé­rées de tous les temps. Rien que pour ces deux merveilles, c’est un grand monsieur.
    Il aurait peut-être mieux fait d’adap­ter ”Les clients du bon chien jaune” où on suit encore le Hollan­dais volant et où l’his­toire est très bien, avec mystère et rebon­dis­se­ments, et assez facile à lire (dès 10 ans).

  • Je n’ai pas accro­ché au Capitaine Écarlate qui n’a pas du tout assou­vi mes envies d’aven­ture mais les Ogres est un chef d’oeuvre et je me répète.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *