Rappelons-nous d’un grand artiste

Une ribambelle de monstres — sacrés ou pas.

Sou­ve­nons-nous de Jean d’Ormesson, la force de ses chro­niques dans le Figa­ro, pour­fen­deur de la gauche molle et inef­fi­cace qui a su nous mon­trer que M.Fillon était le Pré­sident qu’il nous fal­lait. Sou­ve­nons-nous.

Sou­ve­nons-nous de John­ny Hal­ly­day, ce grand artiste dont les chan­sons m’ont accom­pa­gné toute la vie. Je pense par exemple à… euh… à ce tube inter­na­tio­nal « Opti­queuuuu Deux­mil­leuuuuuu » !

Presque humains – Berni Wrightson (Icare)

presque-humains-wrightson-couv

Sou­ve­nons-nous plu­tôt de Ber­ni Wright­son (1948—2017) qui nous a quit­té en mars et j’ai pas­sé des mois à retrou­ver cette com­pi­la­tion d’histoires courtes parues en France en 1981 et tirées des maga­zines War­ren semble-t-il. Il n’y a pas beau­coup d’ouvrages en France qui lui soient consa­crés et on le connais­sait sur­tout pour le tra­vail phé­no­mé­nal d’illustration du Fran­ken­stein de Mary Shel­ley.
Fer­shid Bha­ru­cha a eu le très bon goût de pro­po­ser ici d’excellentes his­toires mer­veilleu­se­ment des­si­nées (pas comme dans le grand Futu­ro­po­lis) qui ont dû trau­ma­ti­ser beau­coup de lec­teurs (Jeni­fer est un vrai cau­che­mar pour moi). En résu­mé, huit his­toires hor­ri­fiques bien impri­mées et sûre­ment la crème de ce qu’a pu réa­li­ser Wright­son — his­toires signées Bruce Jones, Nick Cuti et Wright­son lui-même.

presque-humains-wrightson-05

presque-humains-wrightson-04

presque-humains-wrightson-03

presque-humains-wrightson-02

presque-humains-wrightson-01

Petite mise à jour : Deli­rium a publié en 2016 en fran­çais l’ensemble des tra­vaux de Wright­son pour les maga­zines Eee­rie et Cree­pyEerie et Cree­py pré­sentent Ber­nie Wright­son. Je n’ai pas eu l’occasion de feuille­ter ça.

Quand même

Je me moque du sou­ve­nir de John­ny mais, évi­dem­ment, Luchi­ni, grand fan reven­di­qué, en parle très bien sur France Inter et rap­pelle l’importance du per­son­nage dans la culture fran­çaise.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

10 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *