Oh, Wicked Wanda !

vigile

Will Elder est mort il y a peu et tout le monde a salué le dessi­na­teur de Little Anny Pagny. Comme je suis toujours un peu à côté de la plaque pour les commé­mo­ra­tions et que cette blonde à grosse poitrine pas très fufutte ne m’a jamais séduit, je vais plutôt parler d’un person­nage créé dans Penthouse en 1969 par Mullal­ly et Brian Forbes (illus­tra­tions) avant de devenir un comics dessi­né par Ron Emble­ton de 1973 à 1979. Wikipe­dia nous dit que Wanda est une lesbienne ”mangeuse d’homme” qui vit diverses aventures aux quatre coins du monde et même dans le temps, entou­rée de toute une équipe de person­nages farfe­lus. Ça ressemble à un humour à la Mad avec parodies diverses et carica­tures à la clef sans compter la tonne de dialogues à se farcir. Quoiqu’il en soit, j’aime beaucoup le dessin léché assez 70 et le concept complè­te­ment barré propre à certaines créations de l’époque (de Polans­ki et ses vampires à Mel Brooks…).

le chien, un animal de compagnie
relaxation

Il y avait un site qui recen­sait toutes les planches de la série mais il est parti au cimetière des éléphants alors il vous reste à engager des porteurs et vous munir d’un seyant chapeau colonial pour creuser là-bas – lien mort.

et chez Wikipe­dia
http://​en​.wikipe​dia​.org/​w​i​k​i​/​W​i​c​k​e​d​_​W​a​nda

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

11 commentaires

  • Beau rebond :-)
    Je ne connais­sais pas du tout !
    Dans le genre bouquin introu­vable, c’est pas mal non plus !
    Je prends ma pioche et j’y vais(creuser).
    Ce qui est amusant, c’est qu’on recon­nait tout de suite que c’est un anglais et pas un améri­cain, proba­ble­ment l’influence de ”L’Empire de Trigan” de Don Lawrence (sur lequel il semble avoir parti­ci­pé … ?)

  • Ah, quand il y a des gros seins, on voit tout de suite apparaître Totoche ;-)

    Moi aussi, mais avec mon adsl parti­cu­lier (Attente De Solution à la Lenteur (d’exé­cu­tion)), j’arrive beaucoup plus tard désor­mais !

    Dommage qu’elle soit lesbienne cette jolie jeune fille. Ce serait pas une cousine à Paulette des fois ?

  • Oui, il a bossé sur Trigan (Wikipe­dia est mon amie). Mais j’ignore comment tu peux recon­naitre son origine à son dessin :-)
    Pour ce qui est de tes pb de lenteurs, je n’ai pas trop d’expli­ca­tions Papy. C’est peut-être vague­ment plus lent chez moi et encore, ça dépend des horaires…

  • Ouh ! La, la. C’est très touffu tout ça (en parti­cu­lier le bas de la seconde planche).
    Je préfère Sally Forth de Wallace Wood ;o)

    Pour Papy, tu es chez Or(un)ange…passe ?

  • Tu es un grand malade, Doc. Tout le monde sait bien que Sally Forth est un travail purement alimen­taire de Wallace Wood qui lui a permis de survivre mais que les vrais amateurs dédaignent ! (non, je n’ai pas voulu censu­rer ces quelques poils qui vont m’atti­rer des petits Japonais).

  • <

    p>Pour tous les passion­nés (comme Doc Mars) du poil et de son histoire, je conseille vivement l’écoute du titre de Java, intitu­lé ”Le Poil”, que l’on trouve, par exemple, sur Deezer.

  • Pour tous les passion­nés (comme Doc Mars) du poil et de son histoire, je conseille vivement l’écoute du titre de Java, intitu­lé “Le Poil”, que l’on trouve, par exemple, sur Deezer.

    On pourra aussi consul­ter avec profit Les Poils : Histoires et bizar­re­ries, de Martin Mones­tier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *