Oh, Wicked Wanda !

vigile

Will Elder est mort il y a peu et tout le monde a salué le dessinateur de Little Anny Pagny. Comme je suis toujours un peu à côté de la plaque pour les commémorations et que cette blonde à grosse poitrine pas très fufutte ne m’a jamais séduit, je vais plutôt parler d’un personnage créé dans Penthouse en 1969 par Mullally et Brian Forbes (illustrations) avant de devenir un comics dessiné par Ron Embleton de 1973 à 1979. Wikipedia nous dit que Wanda est une lesbienne « mangeuse d’homme » qui vit diverses aventures aux quatre coins du monde et même dans le temps, entourée de toute une équipe de personnages farfelus. Ça ressemble à un humour à la Mad avec parodies diverses et caricatures à la clef sans compter la tonne de dialogues à se farcir. Quoiqu’il en soit, j’aime beaucoup le dessin léché assez 70 et le concept complètement barré propre à certaines créations de l’époque (de Polanski et ses vampires à Mel Brooks…).

le chien, un animal de compagnie
relaxation

Il y avait un site qui recensait toutes les planches de la série mais il est parti au cimetière des éléphants alors il vous reste à engager des porteurs et vous munir d’un seyant chapeau colonial pour creuser là-bas – lien mort.

et chez Wikipedia
http://en.wikipedia.org/wiki/Wicked_Wanda

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

11 commentaires

  • Beau rebond :-)
    Je ne connaissais pas du tout !
    Dans le genre bouquin introuvable, c’est pas mal non plus !
    Je prends ma pioche et j’y vais(creuser).
    Ce qui est amusant, c’est qu’on reconnait tout de suite que c’est un anglais et pas un américain, probablement l’influence de « L’Empire de Trigan » de Don Lawrence (sur lequel il semble avoir participé … ?)

  • Ah, quand il y a des gros seins, on voit tout de suite apparaître Totoche ;-)

    Moi aussi, mais avec mon adsl particulier (Attente De Solution à la Lenteur (d’exécution)), j’arrive beaucoup plus tard désormais!

    Dommage qu’elle soit lesbienne cette jolie jeune fille. Ce serait pas une cousine à Paulette des fois?

  • Oui, il a bossé sur Trigan (Wikipedia est mon amie). Mais j’ignore comment tu peux reconnaitre son origine à son dessin :-)
    Pour ce qui est de tes pb de lenteurs, je n’ai pas trop d’explications Papy. C’est peut-être vaguement plus lent chez moi et encore, ça dépend des horaires…

  • Ouh! La, la. C’est très touffu tout ça (en particulier le bas de la seconde planche).
    Je préfère Sally Forth de Wallace Wood ;o)

    Pour Papy, tu es chez Or(un)ange…passe?

  • Tu es un grand malade, Doc. Tout le monde sait bien que Sally Forth est un travail purement alimentaire de Wallace Wood qui lui a permis de survivre mais que les vrais amateurs dédaignent ! (non, je n’ai pas voulu censurer ces quelques poils qui vont m’attirer des petits Japonais).

  • <

    p>Pour tous les passionnés (comme Doc Mars) du poil et de son histoire, je conseille vivement l’écoute du titre de Java, intitulé « Le Poil », que l’on trouve, par exemple, sur Deezer.

  • Pour tous les passionnés (comme Doc Mars) du poil et de son histoire, je conseille vivement l’écoute du titre de Java, intitulé “Le Poil”, que l’on trouve, par exemple, sur Deezer.

    On pourra aussi consulter avec profit Les Poils : Histoires et bizarreries, de Martin Monestier.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *