Marcel Jeanjean : les fantastiques aventures de Cadet et Cadette…

attention au départ !
clic

J’ai écou­té quelques émis­sions sur France I et France Cul pen­dant que d’autres se pava­naient à Angou­lême et j’ai appris, avec quelques sur­prise, que fina­le­ment, c’était St Ogan qui avait intro­duit la ligne claire en BD avant Her­gé. Ce qui n’a qu’un inté­rêt limi­té par rap­port à l’histoire de l’Art puisque la ligne claire était déjà lar­ge­ment uti­li­sée par de mul­tiples artistes (affiches, illus­tra­tion etc…) mais comme on aime bien chi­po­ter en France… Mar­cel Jean­jean (1893-1973) illustre « Les fan­tas­tiques aven­tures de Cadet et Cadette dans la pla­nète Mars » en 1926.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

26 commentaires

  • Un grand mer­ci, cher Maître !
    Je cher­chais vai­ne­ment ce petit ouvrage "mar­tien" que je crois plu­tôt daté des années 1950-1960. me reste à deman­der les pre­miéres pages au blog­ger Dead­li­cious ;o)
    Car ces albums aven­tures met­tant en scène un frère et une soeur : Cadet et Cadette ser­vait de col­lec­teur à vignettes auto­col­lantes. Dis­tri­bué dans les maga­sins affi­liés Fami­lis­tère ou Fami­prix, on trou­vait les éti­quettes dans les plaques de cho­co­lat ven­dus sous cette enseigne. Pierre Jou­bert en a fait aus­si en 1961-1963.

    Autres albums à vignettes de Jean­jean :
    LES MERVEILLEUSES AVENTURES DE CADET ET CADETTE AU FOND DES MERS.
    LES ETONNANTES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN AFRIQUE NOIRE.
    LES ETONNANTES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN ASIE.
    LES DRAMATIQUES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN OCEANIE.
    LES NOUVELLES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN AMERIQUE DU SUD.
    LES MERVEILLEUSES AVENTURES DE CADET ET CADETTE AU FOND DES MERS.

    Mar­cel Jean­jean est mort en 1973 pas 1913 comme tu l’indiques plus haut

  • Au début des années 60, en effet, les per­son­nages de Cadet et Cadette sont repris sous forme de romans illus­trés, sous l’appellation "Cadet détec­tive". Quatre titres seront publiés, tous écris par Jean-Louis Fon­cine et illus­trés par Pierre Jou­bert (une équipe bien connue des ama­teurs de romans scouts).

  • Voi­là un mec qu’il était bien, pilote, peintre, des­si­na­teur BD, et illus­tra­teur, rrrhhhooo!Pour reve­nir à la ligne claire, on pour­rait même dire qu’on la doit aux japo­nais et aux estampes, col­lec­tion­nées par les artistes fran­çais fin XIXè début XXè. Elles ont cer­tai­ne­ment ins­pi­ré aus­si les des­si­na­teurs BD…

  • Doc Mars : Dead­li­cious parles des années 50-60, Wiki­pé­dia des années 20. Je ne sais pas à qui me fier (mer­ci pour le rec­ti­fi­ca­tif sur la date).

    Pro­vi­sus : j’ignorais que Jou­bert avait des­si­né ce genre de choses, si quelqu’un a des images.

    Papy : oui, évi­dem­ment, l’origine de la ligne claire, ce sont les estampes japo­naises.

  • Li-An > Ce site, d’un col­lec­tion­neur d’albums d’images publi­ci­taires, a l’avantage de pré­sen­ter les albums de Mar­cel Jean­jean et de Foncine/Joubert :
    imagivore.fr/m22.html
    (des­cendre à peu près au milieu de la page)

  • Li-An> Her­gé et ses confrères, et suc­ces­seurs, ont-ils clai­re­ment défi­ni leurs "sources" d’inspiration japo­naises ? Je ne me sou­viens pas avoir lu quelque chose là-des­sus dans les bios.

  • C’est un peu plus com­pli­qué que ça puisque c’est une suite d’influences des­cen­dantes mais il me semble acquis que tous les tra­vaux gra­phiques à par­tir du XIX siècle en Europe qui part d’un contour mar­qué avec des cou­leurs unies s’inspire du Japon (le grand savant Li-An a expri­mé son avis).

  • Doc : ça a l’air bien daté années 50. Qui va cor­ri­ger Wiki­pe­dia ?
    Pro­vi­sus : mer­ci pour le lien. J’aime beau­coup le style uti­li­sé par Jou­bert pour ces illus­tra­tions, notam­ment la cou­ver­ture du Tré­sor de la Sono­ra.

  • Man­ga -> Estampe -> Japo­nisme -> Art Nou­veau -> Art Déco -> Ligne Claire -> Man­ga ???
    (ça va indi­gner sec !!!)
    Ca me rap­pelle une inté­res­sante expo­si­tion "de Hoku­saï à Dra­gon­ball" en 2004 à l’Ostasiastika Museet de … Stock­holm. Après, on dira qu’il n’y a qu’en France qu’on s’intéresse à la bande des­si­née !
    Un superbe CD-Rom repre­nant l’intégralité de la Man­ga d’Hokusaï est par ailleurs édi­tée par le musée. La res­sem­blance avec le "trait BD" est éton­nante … (bon, c’est le modeste avis d’un simple ama­teur de BD à gros nez sans aucune for­ma­tion en His­toire de l’Art qui tape ces lignes …)
    Plus récemment,en 2006, l’expo "Kata­ga­mi – Les pochoirs japo­nais et le japo­nisme" à la mai­son de la culture du Japon m’ont fait (naï­ve­ment) décou­vrir les influences japo­naises sur l’Art Nou­veau et l’Art Déco (il y a un beau cata­logue).

  • Je vois déjà les affiches géantes sur la façade du musée Gui­met :
    "De Hoku­saï à Mar­cel Jean­jean" !!!
    ça aurait de la gueule quand même !!!!

  • Le "Faune"de Lewis est super mignon … Mais bon, je trouve qu’ "Alfred le Pin­gouin", ça fai­sait plus classe quand même … Voi­là le résul­tat de cette pré­ten­due moder­ni­té : même les auteurs de bandes des­si­nées les plus pres­ti­gieux oublient les glo­rieux anciens !!!

  • J’ai rec­ti­fié la fiche Wiki de Jean­jean, je vais essayer d’avoir des dates plus pré­cises ;o)
    Ah ! les jeunes gar­çons blonds aux yeux bleus de Jou­bert ;o)

  • bon­jour a tous, je m’appelle Maxime Jean­jean, je suis son arrière petite fils. c’est super de voir a quel points cer­taines per­sonnes sont pas­sio­né par lui.

      • SVP M. Maxime Jean­jean si vous lisez ce mes­sage pou­vez vous m’appeler dès que pos­sible au xxx je suis à la recherche d’un pho­to de Mar­cel Jean­jean pour un article à paraître lun­di 11 mars mer­ci !

    • Bon­jour, Je m’adresse sur­tout à Maxime JEANJEAN.
      Je fais par­tie d’une Asso­cia­tion des Lycées de Constan­tine où Mar­cel JEANJEAN a fait ses études.
      J’essaye de regrou­per un maxi­mum de docu­ments de cet avia­teur et illus­tra­teur pour en par­ler sur notre site http://www.alyc.fr.
      Bien sur si la famille avait gar­dé un simple des­sin de lui repré­sen­tant la ville où il a fait ses études, nous serions ravi de le pré­sen­ter à nos adhé­rents et à notre public.
      Il y a 20 ans notre revue ‘les bahuts du rhu­mel’ avait publié un texte de lui qui racon­tait ses pre­mières années d’enfance et de lycée. Vous devez le connaître.
      Autre ques­tion : étes vous au cou­rant d’expositions sur Mar­cel JEANJEAN ?

      Excu­sez moi de cette intru­sion, mais le sujet m’intéresse pour ani­mer notre site Inter­net dont je m’occupe. Je compte mettre, le moment venu, chaque semaine, une page du jour­nal Pier­rot, dans le quel il a décrit, de 1930 à 36 je crois, tous les avions qu’il a connu.
      J’arrête
      Cor­dia­le­ment
      Jean-Pierre PEYRAT
      alyc.fr

      • Éh bien, voi­là, le mes­sage est pas­sé. Et n’hésitez pas à me pré­ve­nir en cas de publi­ca­tion du Jour­nal de Pier­rot, j’irai volon­tiers y jeter un œil.

  • Quel blog génial : la fille de V. Har­dy, le petit-fils de Jean­jean… :-) Allez, bien­ve­nue à plein d’autres encore.

  • Ah, Cadet et Cadette, et le pro­fes­seur Omni­bus. On trou­vait les images aus­si dans les paquets de café, mais par­fois elles pré­sen­taient des taches grasses (à cause du café en grains jus­te­ment) ; après les aven­tures en album for­mat à l’italienne, sor­tie en for­mat poche avec cou­ver­ture illus­trée de P.Joubert. Je ne me sou­viens que d’un titre, le tré­sor de Sono­ra, après, on a démé­na­gé et il n’y avait pas de ‘Fami­lo’ où mes parents ont atter­ri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *