Marcel Jeanjean : les fantastiques aventures de Cadet et Cadette…

attention au départ !
clic

J’ai écouté quelques émissions sur France I et France Cul pendant que d’autres se pavanaient à Angou­lême et j’ai appris, avec quelques surprise, que finale­ment, c’était St Ogan qui avait intro­duit la ligne claire en BD avant Hergé. Ce qui n’a qu’un intérêt limité par rapport à l’his­toire de l’Art puisque la ligne claire était déjà large­ment utili­sée par de multiples artistes (affiches, illus­tra­tion etc…) mais comme on aime bien chipo­ter en France… Marcel Jeanjean (1893 – 1973) illustre ”Les fantas­tiques aventures de Cadet et Cadette dans la planète Mars” en 1926.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

26 commentaires

  • Un grand merci, cher Maître !
    Je cherchais vaine­ment ce petit ouvrage ”martien” que je crois plutôt daté des années 1950 – 1960. me reste à deman­der les premiéres pages au blogger Deadli­cious ;o)
    Car ces albums aventures mettant en scène un frère et une soeur : Cadet et Cadette servait de collec­teur à vignettes autocol­lantes. Distri­bué dans les magasins affiliés Familis­tère ou Famiprix, on trouvait les étiquettes dans les plaques de choco­lat vendus sous cette enseigne. Pierre Joubert en a fait aussi en 1961 – 1963.

    Autres albums à vignettes de Jeanjean :
    LES MERVEILLEUSES AVENTURES DE CADET ET CADETTE AU FOND DES MERS.
    LES ETONNANTES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN AFRIQUE NOIRE.
    LES ETONNANTES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN ASIE.
    LES DRAMATIQUES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN OCEANIE.
    LES NOUVELLES AVENTURES DE CADET ET CADETTE EN AMERIQUE DU SUD.
    LES MERVEILLEUSES AVENTURES DE CADET ET CADETTE AU FOND DES MERS.

    Marcel Jeanjean est mort en 1973 pas 1913 comme tu l’indiques plus haut

  • Au début des années 60, en effet, les person­nages de Cadet et Cadette sont repris sous forme de romans illus­trés, sous l’appel­la­tion ”Cadet détec­tive”. Quatre titres seront publiés, tous écris par Jean-Louis Foncine et illus­trés par Pierre Joubert (une équipe bien connue des amateurs de romans scouts).

  • Voilà un mec qu’il était bien, pilote, peintre, dessi­na­teur BD, et illus­tra­teur, rrrhhhooo!Pour revenir à la ligne claire, on pourrait même dire qu’on la doit aux japonais et aux estampes, collec­tion­nées par les artistes français fin XIXè début XXè. Elles ont certai­ne­ment inspi­ré aussi les dessi­na­teurs BD…

  • Doc Mars : Deadli­cious parles des années 50 – 60, Wikipé­dia des années 20. Je ne sais pas à qui me fier (merci pour le recti­fi­ca­tif sur la date).

    Provi­sus : j’igno­rais que Joubert avait dessi­né ce genre de choses, si quelqu’un a des images.

    Papy : oui, évidem­ment, l’ori­gine de la ligne claire, ce sont les estampes japonaises.

  • Li-An> Hergé et ses confrères, et succes­seurs, ont-ils claire­ment défini leurs ”sources” d’ins­pi­ra­tion japonaises ? Je ne me souviens pas avoir lu quelque chose là-dessus dans les bios.

  • C’est un peu plus compli­qué que ça puisque c’est une suite d’influences descen­dantes mais il me semble acquis que tous les travaux graphiques à partir du XIX siècle en Europe qui part d’un contour marqué avec des couleurs unies s’ins­pire du Japon (le grand savant Li-An a expri­mé son avis).

  • Doc : ça a l’air bien daté années 50. Qui va corri­ger Wikipe­dia ?
    Provi­sus : merci pour le lien. J’aime beaucoup le style utili­sé par Joubert pour ces illus­tra­tions, notam­ment la couver­ture du Trésor de la Sonora.

  • Manga -> Estampe -> Japonisme -> Art Nouveau -> Art Déco -> Ligne Claire -> Manga ???
    (ça va indigner sec !!!)
    Ca me rappelle une intéres­sante exposi­tion ”de Hokusaï à Dragon­ball” en 2004 à l’Osta­sias­ti­ka Museet de … Stock­holm. Après, on dira qu’il n’y a qu’en France qu’on s’inté­resse à la bande dessi­née !
    Un superbe CD-Rom repre­nant l’inté­gra­li­té de la Manga d’Hoku­saï est par ailleurs éditée par le musée. La ressem­blance avec le ”trait BD” est étonnante … (bon, c’est le modeste avis d’un simple amateur de BD à gros nez sans aucune forma­tion en Histoire de l’Art qui tape ces lignes …)
    Plus récemment,en 2006, l’expo ”Kataga­mi – Les pochoirs japonais et le japonisme” à la maison de la culture du Japon m’ont fait (naïve­ment) décou­vrir les influences japonaises sur l’Art Nouveau et l’Art Déco (il y a un beau catalogue).

  • Je vois déjà les affiches géantes sur la façade du musée Guimet :
    ”De Hokusaï à Marcel Jeanjean” !!!
    ça aurait de la gueule quand même !!!!

  • Le ”Faune”de Lewis est super mignon … Mais bon, je trouve qu’ ”Alfred le Pingouin”, ça faisait plus classe quand même … Voilà le résul­tat de cette préten­due moder­ni­té : même les auteurs de bandes dessi­nées les plus presti­gieux oublient les glorieux anciens !!!

  • J’ai recti­fié la fiche Wiki de Jeanjean, je vais essayer d’avoir des dates plus précises ;o)
    Ah ! les jeunes garçons blonds aux yeux bleus de Joubert ;o)

  • bonjour a tous, je m’appelle Maxime Jeanjean, je suis son arrière petite fils. c’est super de voir a quel points certaines personnes sont passio­né par lui.

      • SVP M. Maxime Jeanjean si vous lisez ce message pouvez vous m’appe­ler dès que possible au xxx je suis à la recherche d’un photo de Marcel Jeanjean pour un article à paraître lundi 11 mars merci !

        • @marco : je ne suis pas respon­sable des coups de fil que vous pourrez recevoir – je vais tâcher de contac­ter direc­te­ment M.JeanJean.

    • Bonjour, Je m’adresse surtout à Maxime JEANJEAN.
      Je fais partie d’une Associa­tion des Lycées de Constan­tine où Marcel JEANJEAN a fait ses études.
      J’essaye de regrou­per un maximum de documents de cet aviateur et illus­tra­teur pour en parler sur notre site http://​www​.alyc​.fr.
      Bien sur si la famille avait gardé un simple dessin de lui repré­sen­tant la ville où il a fait ses études, nous serions ravi de le présen­ter à nos adhérents et à notre public.
      Il y a 20 ans notre revue ‘les bahuts du rhumel’ avait publié un texte de lui qui racon­tait ses premières années d’enfance et de lycée. Vous devez le connaître.
      Autre question : étes vous au courant d’expo­si­tions sur Marcel JEANJEAN ?

      Excusez moi de cette intru­sion, mais le sujet m’inté­resse pour animer notre site Inter­net dont je m’occupe. Je compte mettre, le moment venu, chaque semaine, une page du journal Pierrot, dans le quel il a décrit, de 1930 à 36 je crois, tous les avions qu’il a connu.
      J’arrête
      Cordia­le­ment
      Jean-Pierre PEYRAT
      alyc​.fr

      • Éh bien, voilà, le message est passé. Et n’hési­tez pas à me préve­nir en cas de publi­ca­tion du Journal de Pierrot, j’irai volon­tiers y jeter un œil.

  • Quel blog génial : la fille de V. Hardy, le petit-fils de Jeanjean… :-) Allez, bienve­nue à plein d’autres encore.

  • Ah, Cadet et Cadette, et le profes­seur Omnibus. On trouvait les images aussi dans les paquets de café, mais parfois elles présen­taient des taches grasses (à cause du café en grains juste­ment) ; après les aventures en album format à l’ita­lienne, sortie en format poche avec couver­ture illus­trée de P.Joubert. Je ne me souviens que d’un titre, le trésor de Sonora, après, on a déména­gé et il n’y avait pas de ‘Familo’ où mes parents ont atter­ri.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *