Le Trombone Illustré

mise à jour du 07/​09/​09 : cf. plus bas.

Ça y est, je viens de finir de relire le Trombone illus­tré, le fameux supplé­ment du fond de la cave du journal Spirou. Paru en 1977, à une époque où tous les auteurs ambitieux de Pilote partaient monter leur propre magazine, il tente d’insuf­fler une moder­ni­té dans l’heb­do­ma­daire un peu poussif de l’époque. On y retrouve Delporte aux commandes (à peine schizo), Franquin aux titres et aux Idées Noires et de nombreux invités presti­gieux (Gotlib qui a vu de la lumière, Tardi, Bilal, Hausman, Alexis j’en passe et des meilleurs). Ce feu d’arti­fices durera ce que dure une rose… Un peu effrayé par le ton contes­ta­taire de la revue, Dupuis arrête là l’expé­rience qui se poursui­vra dans ”À Suivre” sous un autre nom.
J’ai mis beaucoup de temps à mettre la main sur un exemplaire du recueil après avoir plusieurs fois eu l’occa­sion de l’ache­ter pas cher et je remer­cie Pierre de me l’avoir troqué. Il faut dire que j’ai décou­vert ça à 14 ans et que c’est resté un modèle de revue foutraque, bourrée de dessins, d’idées idiotes et de liber­té de ton dont j’ai gardé évidem­ment une nostal­gie idiote et qui a sûrement une grande impor­tance dans mon envie de faire de la BD.

Jijé a créé pour le Trombone des planches délicieuses mettant en scène Pancho sur le mode humoris­tique

F’murr m’a dérou­té avec des histoires mettant en scène Margue­rite et Faust. Il m’a fallu des années pour les appré­cier à leur juste valeur.

Retrou­vez d’autres extraits et l’his­toire du Trombone :

maj du 07/​09/​09 : deux sorties justi­fient une petite mise à jour de ce billet.

trombone-illustre-franquin-couv Et en plus j’ai oublié de parler de ce Trombone Illus­tré qui reprend à l’ita­lienne l’ensemble des couver­tures réali­sées par Franquin. À peine moins cher que le suivant.

 

 

 

 

 

trombone-illustre-nouvelle-edition-couv Une seconde édition du recueil Trombone illus­tré est sortie en septembre 2009 avec visible­ment un histo­rique du supplé­ment et un prix qui réjoui­ra les collectionneurs/​investisseurs. J’ignore la quali­té du papier de cette version sachant que la première édition repre­nait les supplé­ments impri­més sur papier journal tels quels avec une couver­ture carton­née.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

32 commentaires

  • - Toc ! Toc ! Toc !
    – Qui est là ?
    – Li-An.
    – Li-An Qui ?
    – Li-An Porte­feuille !

    Mouais, bon, pas terrible, m’enfin …
    Dis Yvan, on rigole là haut ? Y’a inter­net ?

  • J’avais adoré Fernand l’Orphe­lin de Bréte­cher. Je me souviens m’être bruta­le­ment rendu compte que l’auteur se moquait cruel­le­ment de son person­nage larmoyant, et j’ai grandi d’un coup en décou­vrant cette forme de distan­cia­tion.
    Sinon, il y a un excellent billet (d’un certain Big Ben) sur Le Trombonne Illus­tré dans le Comix Club n°2.

  • Quel talent, ce Big Ben ! C’est vrai que le person­nage de Fernand l’orphe­lin est croqui­gno­let et je peux comprendre que l’on y perde son innocence. Mais je préfè­rais les commen­taires énamou­rés qui peuplaient les hauts de page de la série :-)

  • Est-ce qu’ ”ILS”ne devaient pas le ressor­tir ce fichu recueil du TROMBONE,vers ce beau mois de Mars..?Dupuis avait annon­cé une sorte de fac-similé paral­lé­le­ment à une bio sur Delporte pour cette année…Et aurons nous droit ici m^me aux dessins que Beuville fit pour le dit TROMBONE?(j’ai p’u de questions,ça va)

  • Je n’en ai trouvé qu’un seul de dessin de Beuville qu’il serait temps que je scanne (j’en ai d’ailleurs d’autres à scanner de ce brave Beuville).

  • Et ben voilà.Dupuis le ressort enfin,son tromblon…M^me le prix vous fera sourire:70 euros (65,pour la bio. de Delporte).j’m’en va réflé­chir…

  • Sans moi,alors…Du coup,par dépit,par provocation,par cynisme désabusé,je me dis que ”tout ça”,ce sont des vieux trucs,juste des vieux trucs dépous­sié­rés et par trop embal­lés de louanges figées…Alors que pour le m^me prix,on peut se procu­rer quelques 6 albums de LI AN!..(ou Blutch,ou Guibert,ou Malès,ou Battaglia(qui n’est pas un vieux truc prohibitif),ou Pelle­je­ro..!)

  • Non, ça vaut le dépla­ce­ment (rien que pour les couver­tures de Franquin) mais le prix est exhor­bi­tant. Person­nel­le­ment, j’aurais atten­du une occase pour l’ache­ter (mais peut-être que l’on verra reparaître des exemplaires de la première édition en occase du coup).

  • Oh moi c’était surtout pour les dessins de Beuville,Follet,Quentin Blake et F’murr…Ah et puis l’idée noire de René Hausman !

  • Il y a un seul Beuville il me semble (que je vais sûrement scanner un jour). Quentin Blake, t’es sûr ? Les F’Murr sont grandioses, les jeux pertur­bants, la BD de Roba vaut le coup d’oeil et il y a de chouettes nouvelles SF.

  • J’ai du confondre avec BROWNE-aucun rapport-et je crois bien m^me que je pensais à Frede­rick Back,le canadien…Mais le cher Quentin,je le revois bien dans ce trombone,en reve ?
    Alors,si je comprends bien,”il les vaut bien”ces 70 euros ce recueil..?Et est-ce que Yann & Conrad vont ressor­tir le leur(dedicate to Totoche)!?

  • Une amie m’avait prêté toute une année de Spirou quand j’étais en classe de 5ème, ça a été un choc puisque je ne connais­sais que ”le Journal de Mickey” et ”Pif Gadget”. La semaine d’après cette délicieuse enfant m’a ramené tous les ”Trombone”, qu’elle avait isolés des ”Spirou”. (on était en 1978) Deuxième choc ! Il y a 2 mois, pris de nostal­gie soudaine, j’ai trouvé sur Ebay un exemplaire du recueil origi­nal du Trombone. Je l’ai acheté et j’ai redécou­vert les jeux de mots de Delporte, les dessins d’ouver­ture de Franquin, les illus­tra­tions de Roba, et tout le reste, avec délice ! Les encar­tés origi­naux sont dépliés, reliés, évidem­ment le tout sur le papier ”Spirou” d’ori­gine. On est loin de ce recueil récem­ment paru où tout y est réimpri­mé sur du beau papier, ce ne sont pas les mêmes objets. C’est vrai qu’il est un peu cher. Mais merci à Dupuis de l’avoir (enfin) fait ! on va pouvoir repar­ler de Delporte, de Franquin, de Hausman,de Jannin… et ça c’est génial.

  • C’est rigolo parce que moi aussi je l’ai décou­vert ”à l’uni­té”. Un copain de la Réunion (en 3°) avait grapillé toute une collec­tion de recueil Spirou en propo­sant aux gens de vider leur grenier des vieux magazines. Quand il est sorti en recueil, je l’ai snobé en souve­nir des magazines et ensuite… ben il est devenu introu­vable ou trop cher pour moi. Mais tu as raison Guillaume, c’est déjà une bonne chose qu’il soit de nouveau dispo­nible.

  • En fait, le premier recueil est compo­sé direc­te­ment des supplé­ments détachés du Spirou de l’époque. Un impri­meur de recueils du journal les avait tous soigneu­se­ment retirés et mis à plat ”au cas où”. (D’habi­tude, les supplè­ments était arrachés et jetés !) Ce qui permis la reliure que l’on connait du Trombone (17000 exemplaires de mémoire.)
    Je viens de lire ça dans le Delporte qui vient de sortir.
    Par contre, une vraie édition du Trombone devrait conte­nir ses 2 suites non officielles : ”Le Tromblon illétré” et ”Pendant ce temps à Lander­neau” Je ne crois pas que ce soit le cas sur la nouvelle édition.

  • Bien sûr ! Je vois mal Casterman/​Dupuis dealer le truc ! C’est juste un rêve de collec­tion­neuse !

    Si quelqu’un a Le tromblon illetré, je prends ! Et en cherchant bien, je dois avoir les Scans de Lander­neau kekpart sur mon HD !

  • ça fait tout drôle de voir « le trombone illus­tré » écrit en gigan­tesque dans la belle typo que dupuis vient tout juste d’aban­don­ner pour son propre logo.

  • Ah bon c’était ça le trombone illus­tré je me deman­dais bien qui avait pu glisser un vieux journal au milieu de mon spirou je l’arra­chais donc vite fait le jetais à la poubelle avant de dévorer mon magazine si j’avais su ♫♪♫♪♫ ♪

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *