Le tribut – L’Or et l’Esprit t.1 (Rochette & Legrand – Casterman)

Les albums de BD franco-belges qui traitent pure­ment de science-fiction (je veux dire par là qui ne se contentent pas d’aventures colo­rées et vio­lentes dans un décor sci-fi) sont rares.

En 1995, Rochette et Legrandse lancent un défi dif­fi­cile : sur Deux lunes, pla­nète par­ti­cu­liè­re­ment inhos­pi­ta­lière, des sol­dats pataugent dans l’inconnu, ten­tant de trou­ver quelque chose qui pour­rait sau­ver l’Humanité engluée dans un conflit qui semble per­du d’avance. Une his­toire sombre et claus­tro­pho­bique où Rochette prend à contre-pied la repré­sen­ta­tion SF. Alors que le grand public attend de celle-ci une clar­té des­crip­tive propre au dépay­se­ment et à l’émerveillement, le des­sin est ici impres­sion­niste, sobre, empli d’ombres inquié­tantes et les cou­leurs jouent sur des palettes réduites, choix jus­ti­fié par le scé­na­rio qui décrit une ambiance lumi­neuse liée aux deux lunes qui gra­vitent autour de la pla­nète, modi­fiant à chaque fois la per­cep­tion qu’en ont sol­dats et scien­ti­fiques. Les réfé­rences à la guerre du Viet-Nâm ou le film “Apocalypse Now” avec ses guer­riers per­dus dans un uni­vers dont ils ignorent les règles, où l’environnement montre une hos­ti­li­té froide et mor­telle sont évi­dentes mais ce n’est pas que ça. Juan Gavirio, sol­dat per­du va décou­vrir que sa sur­vie passe par un chan­ge­ment total de pers­pec­tive sur lui-même et la pla­nète…
Un deuxième tome a été publié dans la revue À Suivre mais n’a jamais eu droit à une sor­tie album. À ma grande sur­prise, il sem­ble­rait que ce tome 1 soit encore au cata­logue Casterman (en tous les cas, il est annon­cé comme dis­po sur Am…com).

p>
clic l’image

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

13 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *