Le Géant qui posait des questions (Wasterlain – Spirou n°2276 )

Wasterlain atteint des som­mets avec cette his­toire, second tome de La pla­nète des chats. Il créée un monde fan­ta­sy par­ti­cu­liè­re­ment ins­pi­ré et on ne peut que pleu­rer que ça n’ait pas fait un car­ton. Peut-être qu’il aurait fal­lut créer quelque chose de plus adulte sans héros “exté­rieur” récur­rent comme le Docteur Poche…
Je vous ai mis l’annonce du pré­cé­dent numé­ro, une cou­ver­ture tron­quée et la pre­mière planche qui est une mer­veille oni­rique.

j'ai coupé le dessin de Broca

petite annonce

tueur de chat

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

10 commentaires

  • Tu le trou­ve­ras en bonnes librai­ries dés 2010,dans le deuxième volume de l’intégrale(DUPUIS)consacré au brave Poche.Pauvre Nic Broca..!
    Cette his­toire est une réussite,oui mais est-ce que l’on ne sent pas Wasterlain un peu “ser­ré” dans son scénario..?Il y avait tant de matière!Et la 1ére par­tie a un charme,une force que je n’avais pas retrou­vé à ce point dans cette suite.Peut etre qu’en la reli­sant…

  • T’es trop loin, Raoul…
    Bon, je suis en train de le relire, je pour­rai pré­ci­ser éven­tuel­le­ment mon avis quand j’aurai ter­mi­né :-) De toute manière, tout le récit fonce à 100 à l’heure. Il en aurait fait 10 tomes de nos jours…

  • Et puis il faudrait(Oui,bon.)comparer avec la ver­sion GIL & GEORGE(Bayard presse)réalisée 4,5 ans aprés suite à ces frus­tra­tions d’auteur.…

  • C’est très dif­fé­rent. Gil et Georges est beau­coup plus léger avec un des­sin déjà moins soi­gné. En même temps, ça reste du Wasterlain :-)

  • Tût tût.
    Ne mélan­geons pas tor­chons et ser­viettes :
    La petite tête de Spirou cou­pée est de la main de Carlos Roque et non pas de Nic Broca (si je ne m’abuse) !

    Mai peu importe, quelle émo­tion mon petit jean­mi­mi : c’est en effet avec le n° 2279 que j’allais tom­ber dans la potion magique de Spirou.
    La Planète des Chats n’y fut pas pour rien.
    D’ailleurs, le pos­ter orne tou­jours mon ancienne chambre chez mes vieux parents !!! (je devrais peut-être faire homo­lo­guer ça par le Guiness book)

    Peu après appa­rais­sait Jeannette Pointu dans le splen­dide Dragon vert.

  • Ah mais je ne suis pas tout à fait d’accord sur Gil et Georges:d’accord, la paren­té d’inspiration avec Docteur Poche est évi­dente, mais je pense en revanche que l’évolution du des­sin vers plus de sim­pli­ci­té relève plu­tôt d’un pro­ces­sus de matu­ra­tion : c’est cette sim­pli­fi­ca­tion du trait qui lui per­met de des­si­ner des trucs indes­si­nables, comme les hommes trans­pa­rents… (ah ! ces hommes trans­pa­rents…)

  • Je prends les paris que TOTOCHE a aus­si le fameux pos­ter “Tais toi quand tu parles à ton père” de Jannin…Et mer­ci à lui de repla­cer Carlos roque dans ce contexte:Mais il a cro­qué un Spirou à la Broca.On lui doit beau­coup à Roque,comme Ryssack,grand faiseur,artisan dans l’ombre(Mais quelle ombre!).Mais qu’est-ce que je fais encore sur l’ordi moi…

  • Ah, je pen­sais que c’était moi qui m’étais trom­pé mais ma légen­daire pré­voyance m’a per­mis d’éviter cet impair.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *