Kafre (Daspastoras & Abuli – El Jueves)

kafre-daspastoras-abuli-couv

Voi­là un des trois albums des­si­nés par Das­pas­to­ras et scé­na­ri­sé par un Abu­li par­ti­cu­liè­re­ment en verve qui met en scène une Afrique de paco­tille où un brave nègre nom­mé Kafre souffre gra­ve­ment d’abstinence sexuelle (dûe à un phy­sique ingrat) com­pen­sée par une mas­tur­ba­tion fré­né­tique contra­riée par un mis­sion­naire vigi­lant. Des gags com­plè­te­ment idiots – et poli­ti­que­ment incor­rects – sou­vent en des­sous de la cein­ture mais qui me font beau­coup rire. Il faut dire que dans sa fré­né­sie sexuelle, ce pauvre Kafre en est quelque fois réduit à pra­ti­quer la zoo­phi­lie avec tout ce qui passe (il y a un gag incroyable avec Bam­bi que je ne publie­rai qu’après réfé­ren­dum) voire avec son cama­rade dont je n’ai pas sai­si le nom (il faut dire que c’est en espa­gnol).
Das­pas­to­ras est un extra­or­di­naire des­si­na­teur com­plè­te­ment sous édi­té en France qui a tou­ché à tous les genres ”com­mer­ciaux” (on le retrouve dans un fameux numé­ro Hors Série de Cir­cus au côté de votre ser­vi­teur). À ma connais­sance, seuls Les Héré­siarques (scé­na­rio Por­te­la) une série héroïque fan­tai­sie hors norme publiée en deux tomes chez Les Huma­nos et un album avec Jodo­rows­ki au scé­na­rio sont publiés dans nos contrées. Il tra­vaille la plu­part du temps en cou­leurs directes de manière très per­son­nelle. Je vous ai choi­si un gag qui sublime les nuits afri­caines et le son mys­té­rieux du tam­tam au fond du hamac…

le soleil se couche

la brousse s'éveille

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

30 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *