Kafre (Daspastoras & Abuli – El Jueves)

kafre-daspastoras-abuli-couv

Voi­là un des trois albums des­si­nés par Das­pas­to­ras et scé­na­ri­sé par un Abu­li par­ti­cu­liè­re­ment en verve qui met en scène une Afrique de paco­tille où un brave nègre nom­mé Kafre souffre gra­ve­ment d’abstinence sexuelle (dûe à un phy­sique ingrat) com­pen­sée par une mas­tur­ba­tion fré­né­tique contra­riée par un mis­sion­naire vigi­lant. Des gags com­plè­te­ment idiots – et poli­ti­que­ment incor­rects – sou­vent en des­sous de la cein­ture mais qui me font beau­coup rire. Il faut dire que dans sa fré­né­sie sexuelle, ce pauvre Kafre en est quelque fois réduit à pra­ti­quer la zoo­phi­lie avec tout ce qui passe (il y a un gag incroyable avec Bam­bi que je ne publie­rai qu’après réfé­ren­dum) voire avec son cama­rade dont je n’ai pas sai­si le nom (il faut dire que c’est en espa­gnol).
Das­pas­to­ras est un extra­or­di­naire des­si­na­teur com­plè­te­ment sous édi­té en France qui a tou­ché à tous les genres « com­mer­ciaux » (on le retrouve dans un fameux numé­ro Hors Série de Cir­cus au côté de votre ser­vi­teur). À ma connais­sance, seuls Les Héré­siarques (scé­na­rio Por­te­la) une série héroïque fan­tai­sie hors norme publiée en deux tomes chez Les Huma­nos et un album avec Jodo­rows­ki au scé­na­rio sont publiés dans nos contrées. Il tra­vaille la plu­part du temps en cou­leurs directes de manière très per­son­nelle. Je vous ai choi­si un gag qui sublime les nuits afri­caines et le son mys­té­rieux du tam­tam au fond du hamac…

le soleil se couche

la brousse s'éveille

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

30 commentaires

  • Il y a de très bons auteurs mal­heu­reu­se­ment mécon­nus chez nous dans cet heb­do­ma­daire (de mémoire : Mai­kel, Manel Font­de­vil­la, Mon­teys…). Bon, il est vrai que le meilleur y côtoie sou­vent le pire.
    Tu as com­man­dé cet album sur le site d’El Jueves ?

  • Non, je crois qu’on me l’a offert ou plu­tôt que je l’ai trou­vé en occaz (je l’ai depuis des années). Je vais voir le site en ques­tion.

  • Yann&Conraderies, fortes poi­trines…

    J’aurais plu­tôt vu ce genre de billets au Plan B(d).

    J’ai l’impression que ça se dégrade, ici. De mau­vaises mau­vaises fré­quen­ta­tions, peut-être ?

  • Bah, pas de fré­quen­ta­tions en ce moment… Mais c’est vrai que l’accent plus la période plus l’humour m’ont fait pen­ser à du Plan B(d).

  • Est-ce que ABULI n’a pas été sou­vent la cible d »asso­cia­tions-de-bonnes-familles-mon-dieu-ça-à-la-fnac-?-« ,lui et d’autres expli­quant que…Que,tiens,par exemple je croyais UN PEU connaitre El Jueves,et je m’aperçois que pas un des des­si­na­teurs pré-cités me sont connus…Je baisse,je baisse…(Les couleurs,là,faut se les payer,hein…Liberatore a éga­le­ment lor­gné dans ses tons là.M^me Max Cabanes,tentant des expé­riences sur un second « Bel­la­gam­ba »)

  • J’ignore les démé­lés de Abu­li avec les familles chré­tiennes mais vu son humour, ça doit bien coin­cer. Les cou­leurs me plaisent bien à moi :-)

  • Le gag avec Bam­bi , le gag avec Bam­bi !!! :)

    Belle tech­nique sin­gu­lière qui évoque Cor­ben et Libe­ra­tore je trouve .

    Je sais pas pour les autres visi­teurs mais quand je clic sur « la brousse s’éveille  » , la planche est en ENORME sur mon ecran …ça zoom à mort sur les cases .

    Encore un billet ban­dant , c’est cool ^^

  • Ah oui, zut, j’ai oublié de redi­men­sion­ner l’image.

    C’est vrai qu’il y a un côté Cor­ben dans la ron­deur des per­son­nages. Et aus­si du Libe­ra­tore. On le voit encore mieux dans ses « anciennes planches ».

  • Je crois bien que la pul­peuse Cla­ra de Noche de Ber­net, Trillo et Mai­cas (rien à voir avec Enri­co), pré-publiée dans le maga­zine- a éga­le­ment eu des pro­blèmes en France.
    Ces types d’El Jueves sont des fou­teurs de merde, Manel Font­de­vil­la et Guiller­mo Torres ont déjà été condam­nés (au moins une fois) pour outrage à la famille royale. Il faut dire qu’ils ne font pas dans la den­telle.

    http://www.rue89.com/ibere-espace/les-caricaturistes-del-jueves-condamnes-pour-injure-royale

  • J’ai eu le bon­heur de lire ce petit album grace à l’ami Li-an et depuis je cherche en vain ou me le pro­cu­rer mais si vous avez un plan B n’hesitez pas a m’en infor­mer ;o)

  • Mer­ci Totoche. Je vais essayer de com­man­der mais comme mon espa­gnol est cata, j’ignore s’ils expé­dient à l’étranger :-(

    Oui, Maghen a ache­té un paquet de planches on dirait.

  • Mer­ci Totoche mais ne par­lant pas l’espagnol j’ai un peu de mal à com­prendre com­ment com­man­der cet Album (J’ai cru com­prendre mais je ne suis pas sur que la vente en était fini?)

  • Je n’ai jamais pas­sé de com­mande chez eux : je décline toute res­pon­sa­bi­li­té si ça foire. Cela dit, il n’y a pas de rai­son que cela ne fonc­tionne pas puisqu’on peut même s’abonner à la revue pour l’Europe et le reste du monde.
    Sinon, faites comme moi : offrez un petit-week-end en low-cost à Madrid ou Bar­ce­lone à votre amou­reuse

    Per­so, Mme Totoche n’y voit que du feu : « ROoOoOh, dis-donc, une librai­rie de tebeos ! Juste en bas de l’hôtel ! Ben ça ! Dingue ! Attends-moi 5 minutes, je vais juste voir s’ils ont des Mor­ta­del et Filé­mon avant d’aller au Pra­do « .

    Et hop, le tour est joué.

  • Tiens ! Mon épouse veut jus­te­ment m’emmener à Bar­ce­lone un week end, peut être pour échap­per aux librai­rie pari­siennes de BD. Elle ne sait pas ce qui l’attend. ;-)

    Tu me file­ras des adresses, Totoche ?

  • Aprés avoir ramé pour tra­duire le bon de com­mande sur le site espa­gnol indi­qué par totoche j’ai fina­le­ment trou­vé une amie espa­gnole qui se pro­pose de me les rame­ner et peut-être même de me les tra­duire : le bon­heur quoi ! (si cer­tains d’entre vous sont inter­res­sés on peut faire une com­mande groupée)(elle prpose aus­si des cours d’ espa­gnol .

  • Ta pro­po­si­tion est ten­tante, Raoul (Il fau­drait faire ça dis­crè­te­ment pour échap­per à l’embargo de Mme Totoche… je vais voir si un week-end cham­pe­nois la tente -pour l’Espagne, c’est fou­tu : elle se méfie trop-).

  • Je dirais bien que « le petit gars Das­pas­to­ras est une vraie révé­la­tion gra­phique, qui navigue sans com­plexe entre Cor­ben et Pra­do » , mais comme tu l’as déjà écrit dans le Marg 9…
    Par contre je ne me rap­pe­lais plus que tu étais « fai­néant, idiot et obsé­dé par le sexe ».
    Dont acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *