Kafre (Daspastoras & Abuli – El Jueves)

kafre-daspastoras-abuli-couv

Voilà un des trois albums dessinés par Daspastoras et scénarisé par un Abuli particulièrement en verve qui met en scène une Afrique de pacotille où un brave nègre nommé Kafre souffre gravement d’abstinence sexuelle (dûe à un physique ingrat) compensée par une masturbation frénétique contrariée par un missionnaire vigilant. Des gags complètement idiots – et politiquement incorrects – souvent en dessous de la ceinture mais qui me font beaucoup rire. Il faut dire que dans sa frénésie sexuelle, ce pauvre Kafre en est quelque fois réduit à pratiquer la zoophilie avec tout ce qui passe (il y a un gag incroyable avec Bambi que je ne publierai qu’après référendum) voire avec son camarade dont je n’ai pas saisi le nom (il faut dire que c’est en espagnol).
Daspastoras est un extraordinaire dessinateur complètement sous édité en France qui a touché à tous les genres « commerciaux » (on le retrouve dans un fameux numéro Hors Série de Circus au côté de votre serviteur). À ma connaissance, seuls Les Hérésiarques (scénario Portela) une série héroïque fantaisie hors norme publiée en deux tomes chez Les Humanos et un album avec Jodorowski au scénario sont publiés dans nos contrées. Il travaille la plupart du temps en couleurs directes de manière très personnelle. Je vous ai choisi un gag qui sublime les nuits africaines et le son mystérieux du tamtam au fond du hamac…

le soleil se couche

la brousse s'éveille

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

30 commentaires

  • Il y a de très bons auteurs malheureusement méconnus chez nous dans cet hebdomadaire (de mémoire : Maikel, Manel Fontdevilla, Monteys…). Bon, il est vrai que le meilleur y côtoie souvent le pire.
    Tu as commandé cet album sur le site d’El Jueves ?

  • Non, je crois qu’on me l’a offert ou plutôt que je l’ai trouvé en occaz (je l’ai depuis des années). Je vais voir le site en question.

  • Yann&Conraderies, fortes poitrines…

    J’aurais plutôt vu ce genre de billets au Plan B(d).

    J’ai l’impression que ça se dégrade, ici. De mauvaises mauvaises fréquentations, peut-être ?

  • Bah, pas de fréquentations en ce moment… Mais c’est vrai que l’accent plus la période plus l’humour m’ont fait penser à du Plan B(d).

  • Est-ce que ABULI n’a pas été souvent la cible d »associations-de-bonnes-familles-mon-dieu-ça-à-la-fnac-?-« ,lui et d’autres expliquant que…Que,tiens,par exemple je croyais UN PEU connaitre El Jueves,et je m’aperçois que pas un des dessinateurs pré-cités me sont connus…Je baisse,je baisse…(Les couleurs,là,faut se les payer,hein…Liberatore a également lorgné dans ses tons là.M^me Max Cabanes,tentant des expériences sur un second « Bellagamba »)

  • J’ignore les démélés de Abuli avec les familles chrétiennes mais vu son humour, ça doit bien coincer. Les couleurs me plaisent bien à moi :-)

  • Le gag avec Bambi , le gag avec Bambi !!! :)

    Belle technique singulière qui évoque Corben et Liberatore je trouve .

    Je sais pas pour les autres visiteurs mais quand je clic sur « la brousse s’éveille  » , la planche est en ENORME sur mon ecran …ça zoom à mort sur les cases .

    Encore un billet bandant , c’est cool ^^

  • Ah oui, zut, j’ai oublié de redimensionner l’image.

    C’est vrai qu’il y a un côté Corben dans la rondeur des personnages. Et aussi du Liberatore. On le voit encore mieux dans ses « anciennes planches ».

  • Je crois bien que la pulpeuse Clara de Noche de Bernet, Trillo et Maicas (rien à voir avec Enrico), pré-publiée dans le magazine- a également eu des problèmes en France.
    Ces types d’El Jueves sont des fouteurs de merde, Manel Fontdevilla et Guillermo Torres ont déjà été condamnés (au moins une fois) pour outrage à la famille royale. Il faut dire qu’ils ne font pas dans la dentelle.

    http://www.rue89.com/ibere-espace/les-caricaturistes-del-jueves-condamnes-pour-injure-royale

  • J’ai eu le bonheur de lire ce petit album grace à l’ami Li-an et depuis je cherche en vain ou me le procurer mais si vous avez un plan B n’hesitez pas a m’en informer ;o)

  • Merci Totoche. Je vais essayer de commander mais comme mon espagnol est cata, j’ignore s’ils expédient à l’étranger :-(

    Oui, Maghen a acheté un paquet de planches on dirait.

  • Merci Totoche mais ne parlant pas l’espagnol j’ai un peu de mal à comprendre comment commander cet Album (J’ai cru comprendre mais je ne suis pas sur que la vente en était fini?)

  • Je n’ai jamais passé de commande chez eux : je décline toute responsabilité si ça foire. Cela dit, il n’y a pas de raison que cela ne fonctionne pas puisqu’on peut même s’abonner à la revue pour l’Europe et le reste du monde.
    Sinon, faites comme moi : offrez un petit-week-end en low-cost à Madrid ou Barcelone à votre amoureuse

    Perso, Mme Totoche n’y voit que du feu : « ROoOoOh, dis-donc, une librairie de tebeos ! Juste en bas de l’hôtel ! Ben ça ! Dingue ! Attends-moi 5 minutes, je vais juste voir s’ils ont des Mortadel et Filémon avant d’aller au Prado « .

    Et hop, le tour est joué.

  • Tiens ! Mon épouse veut justement m’emmener à Barcelone un week end, peut être pour échapper aux librairie parisiennes de BD. Elle ne sait pas ce qui l’attend. ;-)

    Tu me fileras des adresses, Totoche ?

  • Aprés avoir ramé pour traduire le bon de commande sur le site espagnol indiqué par totoche j’ai finalement trouvé une amie espagnole qui se propose de me les ramener et peut-être même de me les traduire : le bonheur quoi! (si certains d’entre vous sont interressés on peut faire une commande groupée)(elle prpose aussi des cours d’ espagnol .

  • Ta proposition est tentante, Raoul (Il faudrait faire ça discrètement pour échapper à l’embargo de Mme Totoche… je vais voir si un week-end champenois la tente -pour l’Espagne, c’est foutu : elle se méfie trop-).

  • Je dirais bien que « le petit gars Daspastoras est une vraie révélation graphique, qui navigue sans complexe entre Corben et Prado » , mais comme tu l’as déjà écrit dans le Marg 9…
    Par contre je ne me rappelais plus que tu étais « fainéant, idiot et obsédé par le sexe ».
    Dont acte.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *