Commissaire Léfess (Yann, Conrad & Geerts – Spirou)

Dans le numéro 2262 de Spirou, on découvre un gag demi page comme à chaque numéro: le rédac chef avait laissé cette place comme endroit pour que la jeune génération se défoule un peu (les hauts et bas de page ne suffisaient visiblement pas, sans compter le supplément). Yann & Conrad ont vite pris possession de l’endroit et ont fait profiter leurs petits camarades de leur mauvais esprit.
Quelques numéros auparavant, Geerts avait créé un inspecteur de police qui souriait tout le temps, ce qui lui permettait de régler les ennuis sans rien faire. Le concept avait dû interloquer le duo marseillais qui avait pondu un gag policier pas vraiment pour les petits enfants.

scénarisé par Yann & Conrad

Inspecteur Martin - Geerts tout seul

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

10 commentaires

  • C’était trés étrange ce COMMISSAIRE MARTIN…Et je n’en avais lu qu’une histoire(en 2,3 semaines dans Spirou)sans jamais en connaitre la suite(puis il y a eu un album,bien plus tard).Et Yann & Conrad avaient un talent trés trés costaud;affreux,sales,méchants Et trés doués.Mais leur collaboration avec Hislaire m’avait paru encore plus iconoclaste…Souvenirs également d’une demi-page de Goossens,une campagne anti-tabac de Deliège…Bon.Il était pas mal ce journal…

  • Je pense que je vais poster petit à petit ces demi pages. Enfin, les plus intéressantes. Certaines de Geerts étaient quand même assez étranges.

  • Ah,oui;ça s’appelait LE MUR si je me souviens bien.Je me souviens aussi d’un conte illustré aussi sublime qu’illisible:Une grosse pomme verte se noyant dans la typographie…Je crois qu’il y a un JOJO trés bientot en vue;mais j’aimerai bien retrouver son JABERT(?)CONTRE L ADVERSITE qui était paru chez Delcourt il y a 19/20 ans.Déjà.Et merde.

  • Il est régulièrement sur un célèbre site d’enchères à des prix très abordable. Le scénario de Pierre Le Gall est très bon, belle collaboration.

  • J’avais gardé en mémoire le titre Le commissaire Sourire, j’ignore pourquoi. Je ne savais même pas que c’était sorti en album…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *