Broussaille – spécial crocodiles ( Frank in Spirou n° 2215)

Franck a fait partie dans les années 80 d’une nouvelle généra­tion d’auteurs chez Spirou qui a bouscu­lé le ronron du magazine. Et comme pas mal de ses confrères, il s’est un peu perdu entre volon­té auteu­riale et envie de toucher le grand public. L’album de la révéla­tion La nuit du chat part vers un réalisme qui m’a laissé froid et je n’ai toujours pas lu Zoo qui a été telle­ment marquant que Franck conti­nue à en toucher les dividendes artis­tiques. Foin de pleur­ni­che­ries, les carnets de Brous­saille étaient d’une fraîcheur revigo­rante et son approche sérieuse, ecolo­gique et poétique de la Nature n’a jamais été vraiment égalée. Pour ce que j’en sais, ils ont été ensuite publiés en noir et blanc. Je ne les ai jamais acheté telle­ment les couleurs parti­ci­paient au plaisir de lecture.

brousaille-croco-01

brousaille-croco-02

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

50 commentaires

  • Je ne connais­sais pas(j’ai quitté Spirou fin des 60…), c’est ”mignon”, ça m’a fait me souve­nir de Charlier et Hubinon qui glissaient dans les histoires de Buck Danny des fiches techniques et de perfor­mances des divers avions dessi­nés dans les bandes… (ça y est j’ai réussi à repar­ler de zincs ici… :-))
    *C’était qui le gars chez Pilote, dans les années 70, qui dessi­nait assez souvent avec des contours de formes comme les crocos ici ?

  • Brous­saille, j’adore ! Frank Pé était un de mes auteurs favoris jusqu’à ce qu’il se perde dans son inter­mi­nable Zoo (15 ans pour avoir la fin). Il y a certains dessi­na­teurs qui ne confirment pas toutes les promesses.

    Je me rappelle du recueil des carnets de Brous­saille, à dos spira­lé, très cher, en petit format et en noir-blanc. A mon avis, il ne valait pas la peine.

  • Je parlais de Lesueur :
    http://​www​.bdpara​di​sio​.com/​s​c​r​i​p​t​s​/​d​e​t​a​i​l​.​c​f​m​?​I​d​=​546
    Il faisait une rubrique musicale à l’époque, avec Solé parfois. Les formes détou­rées étaient encore à la mode, fin des années pop rock et du graphisme qui allait avec. Pas trouvé d’images de Lesueur sur la toile. (on s’en fout de toute façon, aucun rapport avec le billet…)

  • @Boying­ton : ben juste­ment, c’est quand même plus sophis­ti­qué que du Hubinon !

    @Raymond : Franck Pé a rêvé d’ani­ma­tion et l’ani­ma­tion l’a bouffé… On trouve encore les recueils en question mais sans couleur, je trouve ça un peu tristou­net.

    @Boying­ton : ah oui, sortir du Lesueur ici, il faut le faire !

  • J’ai l’impres­sion que plus j’aimais un truc dans Spirou, moins cela avait de chance d’être publié un jour en album… Je dois vraiment avoir un problème.
    Enfin, on a quand même eu ”Comme un animal en cage” avec Vincent Murat en proto­type de Brous­saille, et ”L’élan”, le seul strip capable de rivali­ser avec ”les Hauts de Page” de Yann et Conrad.
    Aaaaah, l’élan !!!! … Ça y est, je déprime.

    Raymond : Je n’ai pas souve­nir que l’album spira­lé était si cher (radin comme je suis, je l’avais même acheté, c’est dire). Il était en mono-bi ?)chromie orange, d’ailleurs, non ?
    Ces belles et chaudes couleurs étaient-elles de Léonar­do ou de Frank ?
    Combien ont, comme moi, voté écolo ”à cause” de Brous­saille ?

    Boying­ton : Pas d’erreur.

  • De toute manière, le ”studio Leonar­do” se conten­tait souvent de suivre les consignes couleurs des auteurs (avec plus ou moins de bonheur, cf.Mache­rot). Pour la petite histoire, ces indica­tions couleurs étaient indiquées sur calque.
    J’ai encore un Élan dans ma biblio (ou l’ai-je vendu) et c’est en effet dépri­mant : maquette mal fichue et gags passant assez mal en album. Un truc à lire en magazine.

  • Ça a le mérite d’être frank.

    Après avoir lu ton billet, j’ai décidé d’aller manger mon sandwich au bord du plan d’eau, au milieu des immeubles, à la recherche d’éven­tuels croco­diles.

    Je me suis assis à l’ombre d’un prunus en fleur. Le vent s’est mis à souffler et je me suis soudain retrou­vé au milieu d’une tempête de pétales qui a fait fuir les dames assises à côté. On se serait cru dans un billet de Brous­saille… ou dans un film de Miyaza­ki !

    Merci pour le pique-nique.

  • Tiens, moi je vais aller à la déchet­te­rie. Espérons qu’un coup de vent ne va pas faire s’envo­ler mon herbe coupée :-) (et le coup de vent n’a pas soule­vé une robe légère ? Dommage…).

  • Totoche : non, …pas d’errueur.

    Li-An : je compare pas les styles d’Hubi­non et Franck. Je pensais juste aux planches annotées parfois de fiches techniques ; Ici, c’est l’inverse en fait, la fiche technique est émaillée d’une histoire, hum.(Pis le sophis­ti­qué ne va pas toujours à l’essen­tiel…) Bon, j’ai l’esprit tordu et la tête à l’envers, je sais, mais je me soigne. En tout cas chez Jean-Mi on se souvient de plein de trucs, alors merci (brosse à reluire)
    Lesueur, c’est quand même pas tout à fait hors propos, si l’on consi­dère son travail de rubrique chez Pilote… (et toc :-))

  • Pour Boyington:Frank pé a dessi­né 2 planches tout-en-zincs(avec les couleurs Topaze/Frank,réalisées vers 1986 pour un journal mort-né de Charlier ousque les zincs étaient à l’honneur;publiées dans Spirou début 1993)
    Merci à Totoche d’avoir nourri ma dépr…mélancolie;”ZOO” était beau,fort;il a sombré dans l’emphase,le baroque,l’ennui…Les auteurs veulent m^me le refaire!C’est pas ça ”tourner en rond”..?Mais dans Brous­saille il me semble avoir su garder ça et là une absolue fraicheur(”un faune sur l’épaule”,admirable synthése du passé ”Papiers de broussaille”,ou encore cette histoire au Burundi,magnifique car sobre,pudique et sincère…-”sandrine des collines”).
    Le paradoxe est que Frank se pose réguliè­re­ment-ça l’hon­nore-la question de la légiti­mi­té de Brous­saille dans cette époque triste où l’on nage dans le béton,l’asphalte et Lesueur,moins en phase avec un public de consom­ma­teurs etc…Mais son ZOO qui se devait etre ambitieux a davan­tage le gout d’un auteur embour­bé qui tourne pour le coup vraiment en rond jusqu’à perdre sa fraicheur du trait…Il veut faire un Spirou désor­mais et je me demande pourquoi ”perdre”un an sur un tel truc que d’essayer de retrou­ver un peu de sa ”foi” et d’abnégation(c’est un peu le propos,non?)avec Broussaille(le dernier album est trés beau,le site de Frank est remarquable,Dominique Voynet va TRES bien).Un peu long,‘scusez.

  • @Boying­ton : en fait, Lesueur a aussi fait des planches dans Métal. Je vois donc un peu son travail…

    @julien : le problème avec les derniers Brous­saille pour moi c’est le côté ”réaliste” dans le dessin que je trouve moins beau que le travail du début.

  • Je ressens la même impres­sion que toi, tout comme pour Hislaire que j’ado­rais sur Bidouille et Violette.
    Finale­ment, il n’y a guère que Geerts qui reste fidèle à sa première manière.

    J’adore ”Comme un animal en cage” où l’on suit les progrès de Frank page après page. Il faut dire que l’his­toire s’est aussi trainée sur des années, si ma mémoire est bonne.

  • Il faudra que je relise ça. On voyait que c’était un ”work in progress” avec un début un peu gros doigt. Je n’ai pas un souve­nir extra­or­di­naire de la chose parce que quand ça a été publié, Frank faisait déjà mieux.

  • ”Comme un animal…”s’est dessi­né de 1976 à 1983(couleurs comprises)donc d’un gars de 20 ans doué à un gars de 26,27 déjà impres­sion­nant par ses capacités;le dernier tiers du récit est trés trés fort dans ses jeux de masses,de n/​b et ce style où il a l’art de ”casser” les rondeurs-une patte qu’on peut aimer chez Claire Wendling qui n’en finit pas de ne pas revenir-…Non,ce qui est marrant ce sont ces 6,7 années de boulot(pas conti­nu quand m^me)publiés en 4 semaines dans SPIROU…Je garde un souve­nir ému de Brous­saille surtout pour ses ”balades”,où en 2 pages seule­ment parfois,il donnait à rever(”le temps à perdre”,”la chapelle aux chats”…)là où ”ZOO”…Bon,d’accord.

  • ca c’était top ! un dessin vigou­reux et ( comme tu l’as dit ) une approche origi­nale et inéga­lé du monde animal …mais je n’en ai vu que des bouts par ci par la étant donné que j’étais petit à l’époque ;)

  • Je vous trouve un peu dur avec ”ZOO” même si l’his­toire perd vite de son intèrèt, il y a de belles planches anima­lières Et frank a tenté des change­ments dans son dessin il évolue quoi !! encore une fois je ne suis pas un incon­di­tion­nel de ”Zoo” mais dans certain ”Brous­saille” il y avait déjà en germe ce coté un peu inabou­ti et un peu perdu qui laissait perplexe,la nostal­gie vous guette !!:o).

  • Julien, les 2 planches ”tout-en-zincs” tu les as ? Suppose que tu les scannes et les envoies, par exemple, à Li-An. Suppose après qu’il les mette en ligne dans les trésors oubliés, par exemple… (Ah ben non, je crois que la rubrique existe plus) Ou alors suppose qu’il me les maile après peut-être.… Enfin bon, c’est qu’une suppo­si­tion, mais ça m’inté­res­se­rait. A la limite Li-An pourrait ajouter ce travail de Brous­saille à son post :-)

  • La rubrique existe toujours, la preuve avec ces planches. Elle a juste changé de nom pour accueillir plus de choses.

  • J’appuie la demande de Boying­ton ;-) Je ne connais pas ces deux fameuses planches desti­nées au journal de Charlier.

    Pour ce qui concerne Zoo, j’aime beaucoup le début qui lance de belles pistes, mais la fin tourne un peu en eau de boudin. Je suppose qu’il y a là une grande respon­sa­bi­li­té du scéna­riste. Cette fin décevante n’est pas dûe au style graphique de Frank, car les change­ments ne sont pas specta­cu­laires entre le début et la fin de Zoo. Par contre, ce qui parais­sait innovant en 1994 ne l’est plus en 2009, et il est dommage d’avoir telle­ment atten­du.

  • Je devrais parfois réflé­chir avant d’écrire…

    Il existe un site officiel de Frank Pé, avec une impres­sion­nante base de données où l’on trouve la plupart de (voir même tout) ses petits travaux dessi­nés. Tout cela est classé par années et très simple à trouver. C’est à l’adresse suivante :

    http://​www​.frankpe​.com/​b​a​s​e​.​htm

    Si vous allez dans l’année 1993, vous verrez la couver­ture du Spirou 2858, et en cliquant dessus, on découvre les 2 planches d’un récit intitu­lé ”Lindbergh”. Ce sont, je pense, les 2 planches dont parlait Julien. ;-)

  • Raymond me sauve,car-ne me jetez pas des caillous pointus dans la tete-je…je n’ai PAS DE SCAN,PAS D’APPAREIL PHOTO NUMERIQUE,RIEN !
    Par cet aveu ‚il me sera, je l’espère,un peu,beaucoup pardonné(et OUI,j’ai les pages en question,tout comme celles de Servé que LI AN m’avait deman­dé naguère-pas indis­pen­sables ces pages,celles de Frank ont par contre une belle gueule);Echapperais-je au lynchage!?

  • Dommage pour le scan, on en trouve des pas trop cher et ça pourrait sûrement nous amener de jolies choses ? (alors voyons… Goudron, j’ai. Plumes, j’ai…)

  • Julien : va chez Auchan, ils ont parfois (souvent) des impri­mantes-photo­co­pieuses-scanner HP, tout en un, pas très chères. (Comment ? J’ai fait de la pub?! Mais non, qu’est-ce que vous racon­tez là?)
    Raymond : merci, je m’en voir cela tout de suite. Mais bon, si c’est sur Linbergh ça va peut-être moins m’inté­res­ser… Je suis plus branché warbirds 39 – 45 et chasseurs du XXème-XXIème.

  • Ah ben rigolo, j’ai écrit quasi la même chose que toi, Li-An, quasi en même temps ;-) Ca devient presque du ”chat en blog”.

  • Ouais, j’viens de voir, enfin… aperce­voir, pour la même raison que tu dis plus haut. Pas trop certain que ce soit un vrai zinc d’ailleurs ; Un peu l’allure d’un Mig des années 80 quand même. Dommage de voir trouble…

  • Toute façon Julien va s’ache­ter un scanner mainte­nant, vu comme on le tarabuste. L’a plus qu’à dire à Madame Julien : ”regarde, les copains ont dit que je devais acheter une HP…”

  • Oh,je crois que madame Julien,elle s’en fout un peu…Mais,de toutes façons,c’est en projet…(on s’éloigne de Frank,là)

  • Si tu cherches la quali­té, il faut que je te conseille plutôt un scanner Canon :-) (on s’éloigne mais c’est pour la bonne cause :-))

  • Je félicite Julien d’avoir su résis­ter à ces achats impul­sifs qui encombrent désor­mais nos bureaux prenant plus souvent la poussiére qu’il ne nous sont utiles ! :o)

  • C’est en projet que j’dis…Bah,j’ai fini par acheté un ordina­teur ‘y a un an et demi…C’est comme pour la télé;j’y crois pas trop à la couleur;parait que c’est pas au point…(et on les voit trés bien les pages de Frank Pé,sur ce site officiel de Frank Pé,consacré à Frank Pé!!)

  • surtout que ses portraits de persos de BD ne sont pas top ils leur manquent pour le coup la fraicheur des premiers brous­saille ! résiste encore julien tiens bon

  • Ouais, ben n’empêche que ”Lindbergh” est pas trop décrip­table sur le site officiel de Franc Pé, consa­cré à Franck Pé… (un bon scan de l’ori­gi­nal c’est sûrement mieux, et il faut vivre avec son temps, pas dans la poussière du passé)

  • Je pense que le concept est fait pour empêcher au maximum une aspira­tion du site. Mais la solution est un peu bancale (en tous les cas, ça ne m’a pas donné envie de feuille­ter tout ça). Sans compter que sous IE8 c’était planté chez moi…

  • Je serais curieux de savoir en combien de temps il réalise les fresques qui sont montrées sur son site ?

    En tout cas merci pour le lien , je ne le connais­sais pas ( le site )

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *