Les Barneidor (Kailhenn & Tournès – Okapi)

mise à jour du 14 février 2018 : cf. plus bas

Diffi­cile de trouver des infor­ma­tions sur cette série publiée par Okapi dans les années 70, dessi­née par Philippe Kailhenn et scéna­ri­sée par Colette Tournès. Je peux réper­to­rier au moins 4 histoires : Lîle de la Momie (qui bénéfi­cie d’une sortie album en 1974), Les sept tombeaux d’Amiraseth, Le taureau de Conkho­bar et Les quaran­tièmes rugis­sants. J’ai lu ça dans ma jeunesse, un peu inter­lo­qué. Le côté très géomé­trique des construc­tions des cases et la ligne claire un peu raide m’avait impres­sion­né sans compter la douce folie onirique de l’univers. Pour ce qui est des histoires, c’est un peu vague dans mon souve­nir : dans un univers fantas­tique, La Buse navigue d’île en île accom­pa­gné de gamins malins.
J’ai réussi à emprun­ter quelques numéros anciens. La première série de planches est publiée en 1976 et tirée du Taureau de Conkho­bar, la seconde en 1977 et tirée des Quaran­tièmes rugis­sants. Vous remar­que­rez le fond noir sur cette dernière qui arrive bien avant le fond noir des Innom­mables de YannConrad.

Et quelques couver­tures glanées sur le Web.

Philippe Kailhenn dessi­nait encore en 2006 Folalié, le cheva­lier au scotère d’argent chez Lito. Colette Tournès a créé la série des Jacopo avec Jean-Louis Floch au dessin.

Biblio­gra­phie à complé­ter (merci à Dominik):

  • 1972 – La Flûte de Raskath, 6 planches, n°17
  • 1972 – L’île de la Momie (sortie album en 1974), 60 planches
  • 1974 – Les sept tombeaux d’Amiraseth, 60 planches, à partir du n°68
  • 1976 – Le taureau de Conkho­bar, 60 planches, à partir du n°101
  • 1977 – Les quaran­tièmes rugis­sants, 16 planches
  • 197 ? – La poubelle des Danaïdes, 16 planches
  • 197 ? – Du jus d’orange pour Crame­las, 16 planches
  • 1979 – Les Barba­gols vénéneux, 20 planches.

Pour des infor­ma­tions encore plus complètes, vous pouvez visiter http://​www​.resaclic​.net/​g​r​a​b​o​t​e​/​M​a​i​n​/​B​a​r​n​e​i​d​o​r​s​.​php

Mise à jour du 14/​02/​2018

Resaclic propose une édition des albums Barnei­dor et je vous mets le message que j’ai reçu.

Bonjour,
je vous adresse ce message pour vous infor­mer que dans le prolon­ge­ment du site de Grabote et des archives d’Okapi ( http://​www​.resaclic​.net/​g​r​a​b​o​te/ ), nous nous sommes décidés à prépa­rer une édition privée des aventures des Barnei­dor, avec l’accord de Colette Tournès et de Philippe Kailhenn – qui a permis la numéri­sa­tion des planches à partir des origi­naux qu’il a conser­vés. Ces volumes seront réali­sés dans le courant de l’année 2018 et confec­tion­nés par l’éditeur en ligne BoD*. Je vous remer­cie de me faire savoir si vous êtes intéres­sé, et plus encore si vous pouvez trans­mettre cette infor­ma­tion aux personnes qui avaient parti­ci­pé à votre forum sur les Barnei­dor. Le but est bien sûr de se faire une idée du nombre d’exemplaires qui pourraient être deman­dés, et de trouver une offre édito­riale adaptée sur le site de l’imprimeur.
Je vous prie d’excuser la maladresse de ma démarche, je ne suis ni éditeur ni gestion­naire… j’espère seule­ment que cette nouvelle poura plaire à certains.
Jérôme Couzin
(*) chaque album fait environ 80 pages et le coût d’impression et d’envoi est de l’ordre d’une quaran­taine d’euros.

Pour toute infor­ma­tion et contact, rendez-vous ici http://​www​.resaclic​.net/​g​r​a​b​o​t​e​/​M​a​i​n​/​a​l​b​u​m​s​.​php. Les origi­naux sont utili­sés pour cette réimpres­sion. Une meilleure quali­té de trait mais des couleurs qui ont souffert du temps. Vous ne retrou­ve­rez donc pas tout à fait les planches de votre jeunesse.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

84 commentaires

  • Ouh pinaise, ça vient de loin, ça ! J’avais un petit peu oublié Cramé­las, mais je me souviens de ce dessin dont chaque trait souli­gné de hachures me semblait le comble du chic.

  • On jurerait un canular;le lettrage et les phylac­tères semblent venir de néophytes (inspirés!).Trés étonnant.(Je comprends,imagine une certaine fasci­na­tion chez une partie du public,pas majori­taire mais accro)Dans la géométrie,Jacques Kamb en tenait une bonne aussi.J’ai le senti­ment que ce gout du ”bizarre” qui alimen­tait quelques pages des journaux a disparu,ou s’est fondu dans une norme..?

  • C’était une époque bénie où beaucoup d’auteurs BD n’avaient qu’une culture très légère du média et s’embarquaient dans l’aventure avec plein d’enthousiasme et d’idées bizarres. Ce n’est plus du tout le cas et je pense qu’il y a un effet de nivel­le­ment dans les deux sens. Mais c’est un peu la même chose avec le cinéma ou le rock.

  • Il est vraisem­blable que l’éditeur, non sans fonde­ment d’ailleurs, devait consi­dé­rer la relative naïve­té (au sens du douanier Rousseau) du dessin comme un atout pour s’adresser à un jeune public.

  • Est-ce un autre effet?Okapi était-est?-une revue d’une lignée scolaire,étudiante avec la bd amenée autrement,avec d’autres idées,aspirations…Je pense à Claveloux,Berthommier(rip),Christine Rohmer(avec Jacque­line Cohen)Jean-Louis Floc’h,Nadine Brass,Pommaux,…Ou encore Berna­dette Desprès…On retrouve une culture,une ”famille” proche d’AMI-COOP(Ou le groupe FLEURUS) par exemple.Mais il me serait diffi­cile d’établir un semblant de théorie.Beaucoup de damoiselles,tout de m^me ce qui n’apparaissait que trés peu chez les classiques PILOTE,TINTIN,SPIROU…

  • Okapi appar­tient à Bayard Presse donc catho ”de gauche”. Ils publient très peu de BD et donc les auteurs sont un peu à résidence.

  • Mais Vaillant/​Pif avait égale­ment ce carac­tère là:Les idées ont une impor­tance bien rélle,des valeurs…Cela rejoint l’idée d’Hobopok,plus haut,trés pertinente.BAYARD PRESSE a bien changé,puisque ”leurs gouts”,ces 10,15 dernières années sont devenus trés simplement:Prenons ce qui plait déjà au plus grand nombre;c’est assez triste.

  • C’est bizarre,j’ai lu Okapi un peu plus tard, mais ces dessins me disent vraiment quelque chose. Il faut que j’aille récupé­rer mes vieux Okapis planqués quelque part dans une malle de la maison des vieux.

  • Ah, Winnin­ger c’était les années 80, je n’ai pas lu cette période. Si tu trouves d’autres histoires des Barnei­dor, n’hésite pas à m’en faire part.

    • Mais il est toujours là Philippe Kailhenn c’est-à-dire à Paris ! et vous pouvez le contac­ter.
      Il a aussi des Okapi dans sa cave.

      Rendez-vous à Falange sur l’Ile de la Momie avec La Buse et un verre de rhum

      Philippe Kailhenn

  • Nom de Dieu !!

    Mais je croyais être le seul à avoir lu ça moi étant gamin : j’avais ” l’île de la momie” , un album que j’ai parcou­ru en tous sens à l’époque !

    Il se dégageait de ses lectures de drôle d’impressions d’ailleurs…

    Wouah ! marrant de décou­vrir de nouveau ça ici :-)

    Alors toi…Rien ne t’échappes en fait ;)

  • @Li-An :

    Je dispose de l’ile de la momie au complet, les 7 tombeaux d’Amiraseth (il me manque le 10. les 7tombeux ou je n’ai qu’une copie NB colori­sée), le taureau de conkho­bar, du jus d’orange pour Crame­las (1) il me manque la fin.

    si quelques uns veulent échan­ger, photo­co­pies couleurs …

    a+

    Nicolas

    • Bonjour Nicolas !
      J’ai mis la main il y a peu (décès et range­ment de la maison familiale) sur mon ancienne collec­tion des Okapi. Et j’y ai retrou­vé avec un grand bonheur, petite respi­ra­tion dans le range­ment, les numéros où se trouvaient les Barnei­dor. L’Ile de la Momie, en parti­cu­lier.
      Hélas, les collec­tions de gamins sont rarement complets, et il me manque certaines pages.
      J’ai lu que tu envisa­geais un échange de planches. J’espère que certaines de miennes (le taureau ou la pyramide) pourront t’intéresser. Veux-tu bien rentrer en contact avec moi pour qu’on voie si on peut concré­ti­ser ta propo­si­tion ?
      Bien à toi,
      Valérie.

  • Bonjour à tous,
    Je suis très content de voir que l’on parle un peu des Barnei­dor.
    Ma mère m’avait abonné à Okapi à partir du numéro 17 je crois (en 1971 ?).
    Je suis resté abonné une dizaine d’année à priori (ce n’est plus très frais dans ma mémoire !).
    J’avais gardé tous les numéros mais j’ai du tout jeter par manque de place.
    Je n’ai conser­vé qu’une chose : toutes les planches des Barnei­dor !
    Je dois donc en avoir presque l’intégrale, à l’exception me semble-t-il de la toute première aventure (qui avait été publiée dans les premiers numéros).
    J’avais commen­cé à scanner les planches mais mon scanner ayant rendu l’âme peu après, je ne dois avoir qu’une dizaine de scans de la première histoire en ma posses­sion.
    Si j’ai le temps ce soir, je cherche­rai dans mes cartons pour vous donner la liste des histoires en ma posses­sion (qui sont toutes complètes norma­le­ment).
    A bientôt,
    DominiK

  • passion­né des Barnei­dors je possède :

    • l’ile de la momie 100%
    • Les 7 tombeaux d’Amiraseth 98 % (9. et 10. sont en noirs et blanc, je recherche la version couleur)
    • le taureau de Konkho­bar 100%
    • du jus d’orange pour Cramé­las (je n’ai que le 1er épisode)

    J’ai quelques doubles pour les échanges

  • @DominiK :

    si tu pouvais me vendre les photo­co­pies couleurs des histoires 9. et 10. des sept tombeaux d’Amiraseth … propose moi un prix

    saluta­tions

    Nicolas

  • Bonjour,
    Comme promis, la liste des histoires avec une tenta­tive de chrono­lo­gie :
    – 1972 – La Flûte de Raskath, 6 planches, n°17,
    – 1972 – L’île de la Momie (sortie album en 1974), 60 planches,
    – 1974 – Les sept tombeaux d’Amiraseth, 60 planches, à partir du n°68,
    – 1976 – Le taureau de Conkho­bar, 60 planches, à partir du n°101,
    – 1977 – Les quaran­tièmes rugis­sants, 16 planches,
    – 197 ? – La poubelle des Danaïdes, 16 planches,
    – 197 ? – Du jus d’orange pour Crame­las, 16 planches,
    – 1979 – Les Barba­gols vénéneux, 20 planches.

    Je n’ai pas retrou­vé les années de publi­ca­tion de « La poubelle des Danaïdes » et de « Du jus d’orange pour Crame­las » car il ne me reste que les planches…
    Mais bon, 3 années au choix… 1977, 1978 ou 1979. Au vu de la présen­ta­tion de « Les Barba­gols vénéneux », plus moderne, je parie­rais pour 1977 !
    Voila. Atten­tion, il est toujours possible qu’une histoire manque dans cette chrono­lo­gie…

    Pour répondre à Nicolas, dès que j’aurais un peu de temps libre, je scanne les planches manquantes ! Et c’est gratuit, bien sûr.
    Hors de question de faire du commerce…

    A bientôt !

  • ”pas de jus d’orange pour cramé­las” = okapi N° 143 + 144 ( 30/​11/​1977)
    j’ai pu récupé­rer les 2 N° manquants pour les 7 tombeaux d’amiraseth, mainte­nant complet en couleurs.

    A bientôt pour parta­ger ces histoires

    je collec­tionne aussi les pat apouf (le pelerin) de Gervy et jean Ache
    s’il y a des amateurs(trices) …

    • @nicolas :

      Bonjour. Effec­ti­ve­ment, Pat’Apouf m’intéresse beaucoup, je suis collec­tion­neur aussi, et possède un assez grand nombre de planches s’étageant de 1938 à 1992. Ce serait avec plaisir que je les mettrai à ta dispo­si­tion !

  • bonjour
    j’avais cherché plusieurs fois déjà des références sur les barnei­dor et il n’y avait rien sur inter­net ; bravo ! j’ai lu dans ma jeunesse, dans okapi, en commen­çant (je devais avoir 8 ans, vers le 30 – 35 je pense) par l’ile de la momie, prise en cours ; je recherche cet album si quelqu’un l’a en double ou veut s’en séparer. Merci

  • Fabuleux ! Je dévorais ces histoires dans la collec­tion d’Okapi que ma mère avait conser­vé, lorsque j’étais jeune. Pas de chance, je me rappelle d’une planche ou on retrou­vait la Buse presque mort étouf­fé sous un masque d’Horus après s’être fait enfer­mer dans un tombeau égyptien, et la suite manquait à la collec­tion…

  • Je pense que je peux faire des photo­co­pies couleurs ou scan sur l’île de la momie, les 7 tombeaux, et le taureau de conco­bar, jus d’orange (partie 1)
    dans le cadre d’un échange avec les parties qui me manquent par Dominik
    s’il veut me contac­ter :
    nigachet[chez]wanadoo.fr
    à suivre …

  • Un tout grand merci d’avoir publié les scans de cette merveilleuse bd qui m’évoque tant de bons souve­nirs.
    Serait-il possible de rajou­ter encore quelques planches du taureau de Konkho­bar pour connaître la suite ?
    Encore merci

    • Malheu­reu­se­ment, les exemplaires ne m’appartiennent pas et m’ont été prêté… Je n’ai donc pas la suite.

  • Bonjour, moi je cherche ”La Flûte de Raskath” au moins en copie (okapi 16 et/​ou 17)
    J’ai été subju­guer par les dessins de Kailhenn dans mon enfance, et je cherche à recons­ti­tuer l’intégrale des Barnei­dors. J’ai même un article de 2 pages sous forme de BD (la genèse des 7 tombeaux…) du + bel effet.
    N’hésitez pas à me contac­ter.

  • Bonjour Li-An, excuse moi mais je ne trouve pas ton formu­laire de contact, si tu peu me l’indiquer, ça ou une adresse mail…

  • Bonjour,
    Je cherchais depuis un long moment le titre de cette BD (les Barnei­dor) que j’ai lue avec avidi­té dans ”Okapi” lorsque j’avais 10 ans… Vous serait-il possible de me trans­mettre les planches ? J’aimerai pouvoir les faire décou­vrir à mes enfants…
    Merci d’avance !
    Mp

  • L’ile de la momie existe en album souple relati­ve­ment facile à trouver sur les bouqui­nistes en ligne ou les sites marchands entre parti­cu­liers.
    Pour les autres il y a en tout près de 200 pages!!! quelle histoire (liste plus haut) vous intéresse le plus ?

  • Bonjour, j’utilise réguliè­re­ment le pseudo ”Cramé­las” pour poster dans diffé­rents forums, en hommage au vilain méchant d’une de mes BD favorites. Merci d’avoir posté ces planches, ça m’a rappel­lé des bon souve­nirs. J’adore le côté ”moyen-âgeux” du graphisme et ces lieux imagi­naires. J’avais d’ailleurs acheté sur eBay il y a quelques années l’album ”L’Île de la Momie” (éditions Centu­rion).

    Cepen­dant les dernières histoires des Barnei­dor (”La poubelle des Danaïdes”, ”Les Barba­gols”) étaient moins bien, on n’y retrou­vait plus Cramé­las et Minus. D’ailleurs je trouve que la quali­té des BD publiées dans Okapi (comme ”La Chouette de Classe” ou ”L’Insupportable Grabote”) avait baissé à la fin des années 1970 et au début des années 1980 (ou bien alors j’étais devenu trop grand pour les appré­cier).

  • Bonjour à tous !
    Quel plaisir de tomber sur vos messages qui donnent l’espoir de relire les aventures des Barneidors-l’île de la momie- tout parti­cu­liè­re­ment. Comme vous, j’ai décou­vert la Buse et Crame­las dans les années 70, dans Okapi et j’en garde un souve­nir ému…
    Hier, ma belle-mère à fait passer à la fille la collec­tion incom­plète des Okapis qu’elle avait gardée dans les 2 cartons envoyés aux abonnés. J’ai passé la matinée à les relire, malgré les ”trous”.
    Je serais donc intéres­sée par un échange de ce qui me manque (princi­pa­le­ment l’île de la Momie dont j’ai les épisodes 2,7,8 et 10) et de ce que j’ai :
    – Jus d’orange pour Crame­las (sauf une page)
    – Le taureau de Conkhor­bar (1,2,6,7,8,9,11)
    – Les 7 tombeaux d’Amitaseth (9,11,12)
    Je ne sais pas comment on fait pour se contac­ter via ce site… Peut-être en se laissant un message ?

  • Comment s’échanger des planches à faible prix ?
    1. photo­co­pies couleurs
    2. scan couleur + photo­co­pies couleurs à récep­tion
    3 Echange de planches excéden­taires + recherche sur ebay ou price min (fasti­dieux et onereux)
    La 2e solution est la meilleure et comme dans tout échange il faut une transac­tion mutuel­le­ment profi­table.

    bien à vous lire,

  • Bonjour, J’essayais depuis quelques temps de réunir l’intégralité des Barnei­dor, puis des BD emblé­ma­tiques des premiers Okapi. c’est fait ; En recher­chant des ”Grabotes” Je suis tombé sur le site ”vive Grabote” de Bernard Barral (Je cherchais des scans pour relier), Ce dernier m’a genti­ment propo­sé d’éberger la ”Chouette de classe” sur son site, et j’ai l’intention de lui propo­ser l’intégralité des Barnei­dors sous peu.
    Bonne journée

  • En réponse à Dominik, oui j’ai trouvé la flute de Raskath, le précé­dent proprié­taire avais percé ces albums pour les reliés, mais les dégats sont faibles.

  • pour les scans j’ai fait du ”150” classique j’ai essayé les autres formats, mais il n’y avait pas de diffé­rence à l’écran ou à l’impression, et si je mettait une plus forte défini­tion, c’était au moins 10 – 15′ par scan, je n’ai pas encore scannée l’ile de la momie(j’avais l’album, et pas le besoin donc), mais cela va venir, j’espère que tout sera OK pour la mi décembre, voir avant ; j’ai lancé aussi un ”sondage” sur les BD okapis préfé­rés à édités sur le net série célèbres, mais aussi BD ”orphe­line” (une seule histoire sans suite édité en 1 ou plusieurs épisodes dans Okapis, il y en à des excel­lentes!!!)) si vous n’avez que des indices, je serai heureux de jouer au détec­tive ; une seule contrainte : je m’arrête au numéro 259(sept 1982 soit 11 ans d’édition); après il y à un change­ment de forme d’édition, ce n’est pas la première, mais c’est la limite que je me suis fixé, après il y a des BD systé­ma­ti­que­ment édités en album, parfois encore en vente de nos Jours (tendre banlieue de Tito)

  • Person­nel­le­ment, je scanne à 300dpi, quitte à redimen­sion­ner l’image par la suite. Je trouve que les détails sont mieux conser­vés. Et c’est plus propre pour les scans de magazine qui néces­sitent souvent du détra­mage.

  • Bonjour, je viens de me replon­ger dans les vieilles planches Okapi des 3 histoires Barnei­dor que j’ai pu retrou­ver
    – Les sept tombeaux d’Amiraseth
    – Le taureau de Conkho­bar, 60 planches
    – La poubelle des Danaïdes, 16 planches
    Je rêverais pouvoir retrou­ver et lire l’Ile de la Momie, sais-tu où je pourrais le trouver ?

  • Je suis prêts à échan­ger les scans de
    – l’ile de la momie,
    – les 7 tombeaux …
    – le taureau de conkho­bar,

    contre les autres histoires des barnei­dors, merci de me contac­ter pour les modali­tés d’échange

  • Bonjour à tous,

    Je suis la scéna­riste des Barnei­dor et une vieille dame de 78 ans qui ne regarde jamais en arrière. C’est tout à fait par hasard que je viens de tomber sur le blog de Li-An, vos commen­taires m’ont fait revivre ces moments passion­nants passés avec Philippe Kailhenn à bâtir ensemble nos petites histoires. Je vais donner votre adresse à Philippe, je suis sûre que cela lui fera plaisir. Merci à tous et bon vent dans votre vie d’aujourd’hui, Colette Tournès

    • @Tournès : je ne suis moi-même plus tout jeune :-) Merci beaucoup pour ce petit commen­taire, j’espère qu’un éditeur (petit ou grand) aura l’idée de réédi­ter les Barnei­dor un jour.

      • Bonjour, Je vous remer­cie pour les histoires des Barnei­dors qui m’ont fait rêver toute ma jeunesse, c’est en effet dommage qu’il n’y a pas eu plus d’album.

        Pourriez vous nous dévoi­ler un peu l’histoire de la BD, comme par exemple pourquoi la taille des histoires est variable, comment choisis­siez vous les thèmes de scéna­rio, si vous avez été censu­ré et pourquoi cette série emblé­ma­tique d’okapi c’est termi­née si vite ?

        Pardon­ner moi si je suis trop curieux.

        Bon dimanche

        • @Bertrand : bonjour Bertrand, si nous n’avions pas eu pour nous soute­nir Denys Prache, le Redac.chef de l’époque, jamais les Barnei­dor n’auraient vécu, autant les enfants étaient enthou­siastes, autant les parents contre, la maitresse de mon fils qui avait appor­té la BD de l’île de la Momie pour la biblio­thèque de sa classe, l’a jeté à la poubelle, je ne te raconte pas les avanies reçues dans ma famille et dans ma belle famille !! Au début, Okapi avait une BD de taille classique pour en faire des albums et puis il a réduit la taille, ce qui m’a empêché de garder le person­nage de Cramé­las parce les histoires avec lui étant plus compli­quées, il me fallait plus de pages, donc le scéna­rio est devenu plus léger mais jamais on ne m’a dit de suppri­mer le person­nage que les parents détes­taient. Les thèmes de scéna­rios ? Un scéna­rio n’est pas bon s’il n’y a pas avant une très impor­tante documen­ta­tion, quitte à trans­for­mer la réali­té ensuite, dans les 7 portes d’Amiraseth, Philippe a même fait tout un alpha­bet propre à l’histoire et comme les mots sont repré­sen­tés par un dessin, il a inven­té sa langue à lui. Donc, de forma­tion scien­ti­fique (j’ai commen­cé comme ingénieur chimiste aux Labora­toires Uclaf Roussel) je lisais réguliè­re­ment les princi­pales revues scien­ti­fiques qui me donnaient la struc­ture du scéna­rio. Nous n’avons jamais été censu­rés mais pour notre malheur, Denys Prache est parti et franche­ment celle qui l’a rempla­cé n’était pas à la même hauteur. Bref, le REdac en chef est très impor­tant dans une revue. Non, tu n’es pas trop curieux, c’est un grand plaisir pour moi de parler avec les amateurs de BD. Après les Barnei­dor j’ai fait une série pour Astra­pi, les Jacopo mais sans aucun plaisir avec un dessi­na­teur qui se prenait pour une vedette. Ensuite, je suis passée à l’édition (Larousse, Hatier) puis au blog, j’ai animé pendant cinq ans le blog ”44sans frontières” toujours pour les 10/​12 ans et j’ai publié au Gulf Stream (j’habite à Nantes mainte­nant) un roman ”Cap’tain Daoud” qui est encore en vente sur inter­net où j’ai repris le person­nage de la Buse qui est un person­nage qui a réelle­ment existé mais dans ce roman il n’a pas grand chose à voir avec la Buse des Barnei­dor. Je n’ai pas poursui­vi avec le Gulf Stream parce que là il y avait censure ! Bonne semaine, Colette

          Je suis à votre dispo­si­tion à tous pour vous fournir les scan des planches qui vous manquent, ou les rensei­gne­ments qui vous manquent, deman­dez, Li-An peut vous donner mon e-mail

          • @Tournès :

            Merci beaucoup pour ces rensei­gne­ments, dans un but de conser­va­tion des oeuvres des auteurs d’okapi des premières année, Bernard Barral, m’as propo­sé d’héberger dans son site origi­na­le­ment consa­cré à Grabote, les autres Séries et BD que je pouvais scanner.

            ( http://​www​.resaclic​.net/​g​r​a​b​o​t​e​/​M​a​i​n​/​B​a​r​n​e​i​d​o​r​s​.​php)

            Je suis parti­cu­liè­re­ment sensible aux BD ”one shot” souvent de très grande quali­té, qui n’avait aucune chance d’être péren­ni­sé en album, et donc condam­nés rapide­ment à l’oublie.

            Récem­ment Nous avons mis en ligne dans la rubrique ”BD complète” et avec vous comme scénariste:Triomphe ou meurs, samou­rai, Deux heures pour le sauver, Allo, docteur nuit, Le lotus de bronze, Alerte sur la planète Kappa et La cité des Zozes.

            Jorren et Bali, et Expédi­tion Cyamex devrait suivre rapide­ment.

            Si vous avez des préci­sions ou des anecdotes pour ces BD je les lirais volon­tiers, par exemple Le lotus de Bronze est titré en au de page ”les aventures de Jamnal”, une suite était elle envisa­gée ?

            Bonne Journée

            • @Bertrand :

              Bonjour Bertrand, je suis allée sur le site de Bernard Barral et j’ai relevé un certain nombre d’erreurs sur les petites BD : J’ai écrit le scéna­rio du Pony express et de Patoyne, Alain Letoct étant le dessi­na­teur et Vincent Ferli­to le coloriste, Alain a une forma­tion très poussée en peinture et archi­tec­ture, avec tous les deux j’ai eu beaucoup de plaisir à travailler tant ils sont sympa­thiques. Il y a plusieurs erreurs, que je peux te recti­fier mais il faudrait que tu me donnes ton e-mail.. je peux aussi te scanner certaines BD si tu ne les as pas et je répon­drai à toutes tes questions avec plaisir. J’ai aussi une BD faite avec Noëlle Herren­sch­midt que j’aime bien qui traite de l’espionnage indus­triel ”l’ESPION”, j’avais fait pour ce texte une très longue documen­ta­tion qui m’avait mis en contact avec des services de pointe qui m’ont appris plein de choses. C’est un métier formi­dable de s’enrichir en travaillant !!! J’ai un scan et je t’envoie ce que tu veux. A +, Colette.

              • @Tournès :

                Bonjour, j’ai avez vous reçu mon adresse mail ? Norma­le­ment, il a du vous parve­nir il y à une semaine.

                Comme je vous l’ai dit précé­dem­ment, je suis bien sur intéres­sé par ”l’espion”, et par les commen­taires et recti­fi­ca­tions que vous pourriez faire sur notre travail.

                Bonne journée

  • Merci Colette

    Et bravo pour tes scéna­rios et histoires très bien construites

    Je suis collec­tion­neur de ces histoires, je recherche les planches manquantes depuis 40 ans, en rache­tant des Okapi au gré des offres …

  • Merci Colette pour toutes ces histoires qui nous ont fait rêver !!! Elles étaient très origi­nales et pleine d’imagination.

    Je me rappelle que j’attendais les épisodes avec impatience et me dispu­tais avec mes frères et soeurs pour les lire… ;-)

  • Je rajoute un commen­taire pour les abonnés : il existe une possi­bi­li­té d’acheter les albums des Barnei­dor. Veuillez vous référer au complé­ment du billet.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *