Le complot (1/3)

Le complot (1/3)

Le complot est une histoire en deux pages mais en trois pages. Pourquoi faire simple quand on peut faire compliqué ? L’his­toire en elle-même est un gag pas très malin et je me suis retrouvé à dessi­ner un truc expé­ri­men­tal qui n’al­lait nulle part. Mettons-le dedans me suis-je dit et tout le monde a trouvé ça bizarre au Margouillat mais on m’a laissé faire. Évidem­ment, c’est une tenta­tive de repro­duire ce qui me plai­sait dans les maga­zines BD que je lisais en désordre: la succes­sion de planches sans aucun rapport. Un concept qui m’a toujours fasciné.

8 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *