Une tarte aux cerises et un bon café

L’intégrale Twin Peaks en Bluray (David Lynch & Mark Frost)

twin-peaks-bluray

L’agent Cooper, la pauvre Laura Palmer, un mainate, une chambre rouge… Voilà, j’ai quasi­ment tout vision­né du coffret bluray Twin Peaks, après les K7 et les DVD – j’avais un peu calé sur ces derniers.
Évidem­ment, ma nouvelle télé grand écran a forte­ment stimu­lé mon désir de retrou­ver ce petit monde et j’avoue que je n’ai pas été déçu de replon­ger dans l’atmosphère décalée de la série de David Lynch et Mark Frost. Je ne vais pas faire/​refaire un résumé d’une série devenue culte et matrice de nombre de choses étranges. Avec le recul et pour les nouvelles généra­tions, il faut préve­nir : on aime ou on n’aime pas. La totale liber­té obtenue par les deux concep­teurs est assez déran­geante pour ceux qui ont l’habitude d’histoire écrites au cordeau par une batte­rie de profes­sion­nels abusant de ficelles éprou­vées. Mais l’intérêt avec ceux qui n’aiment pas, c’est que je peux me dispen­ser de les fréquen­ter.

twin-peaks-bluray-2

Vu le prix de l’objet (en passant par la version italienne, ça allait mieux), il fallait un petit plus de motiva­tion et les supplé­ment annon­cés sur Twin Peaks : Fire Walk with Me, le film racon­tant les derniers jours de Laura Palmer (la série débute avec la décou­verte de son corps), m’ont défini­ti­ve­ment convain­cu.
Revoir le film lui-même était assez intéres­sant. Comme la plupart des fans, j’avais été pertur­bé par sa noirceur – la série est pleine de person­nages et scènes très drôles (dans leur genre) – mais le revision­nage m’a permis de mieux appré­cier ses quali­tés (plus raccord avec le reste de la filmo­gra­phie de Lynch d’ailleurs). Sheryl Lee fait un travail extra­or­di­naire passant de l’adolescente moqueuse à la junkie très sexuelle avec une aisance confon­dante. Le film a l’avantage de recen­trer le récit – notam­ment toute la mytho­lo­gie Chambre Rouge – qui avait tendance à s’éparpiller façon puzzle dans la saison 2.
Les bonus du film sont indis­pen­sables pour le fan basique – 90 minutes de coke pure. Ils permettent de retrou­ver tous les person­nages princi­paux coupés dans le film, trois scènes avec David Bowie qui expliquent pourquoi il se balade en tenue de touriste et allongent consi­dé­ra­ble­ment sa scène au siège du FBI (montée diffé­rem­ment). Une scène qui aurait dû devenir culte de repas familial dans la famille Palmer. Trois scènes se déroulent après la fin de la série.

Je n’ai pas encore vision­né tous les bonus relatifs à la série qui sont de quali­té inégale (le film sur le festi­val Twin Peaks est un peu dépri­mant) et on retien­dra les interviews/​discussions de Lynch avec les acteurs et colla­bo­ra­teurs 24 ans après. C’est que dans la série, Laura annon­çait à l’agent Cooper qu’ils se rever­raient dans 25 ans, ce qui a nourri tous les fantasmes. Est-ce qu’il y aurait vraiment une suite après ce laps de temps ? Les inter­views bonus l’annoncent à mot couvert et un tour rapide sur le Web m’ont fait prendre conscience que j’étais finale­ment en pleine actua­li­té puisque la troisième saison est annon­cée pour 2017.

L’orchestre sympho­nique natio­nal danois reprend le thème de Laura – musique d’Angelo Badala­men­ti.

Le groupe Xiu Xiu reprend à sa manière la BO de Twin Peaks.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

8 commentaires

  • J’avais 18 ans à l’époque de sa sortie sur la TV française (LaCinq) et j’étais fan. Très fan. Enfin un truc qui me sortait du désert cultu­rel qu’était ma vie à l’époque. Mais, très étran­ge­ment, (en fait peut-être pas tant que ça), alors que j’étais un grand fan de Lynch, je n’ai jamais vu le film.

    A.C.

  • C’est vrai, je regrette encore très sincè­re­ment de l’avoir mise en téléchar­ge­ment gratuit (dans un article caché) sur mon blog.
    Vu la tête des survi­vants dans les bonus, la saison 3 se dérou­le­ra à ”Unexpres­sed Anger Retire­ment Guest House”, la maison de retraite de Twin Peaks, avec plans travel­lings en fauteil roulant.
    Ca va le faire grave.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *