Pierre et le loup – Suzie Templeton & Prokofiev

Vu sur Arte pendant les fêtes, ce très beau film d’animation de l’anglaise Suzie Templeton. Cinq années de « stopmotion » (comme pour Wallace et Gromit quoi, on fait bouger petit à petit chaque personnage pour créer le mouvement) pour une relecture actualisée de la célèbre pièce musicale de Prokofiev. Pierre est un gamin solitaire et buté dans une ville de l’Est lépreuse avec pour seuls amis un canard dégingandé et une pie qui ne vole pas. Derrière une barrière de bric et de broc construite par son grand-père se trouvent la forêt et le loup.
C’est assez glauque et très drôle à la fois (la pie se voit attacher à un ballon pour tenter de voler) et il semblerait que vous puissiez le visionner en entier ci-dessous.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

7 commentaires

  • Vu également et beaucoup aimé;ce décor est ce qu’il y a de plus réaliste;mélanger le vécu,la misère dans ce cadre là,dans cette époque là qui est la notre avec des moments de grace,une figure intemporelle…Héritage fabuleux-car illustrant SON époque-de TRNKA.Je garde aussi en mémoire les travaux du canadien Frédéric Back(?)Bon,alors,évidemment les chats en prennent toujours plein la gueule…D’où est-ce que ça vient ça,les chats comme allégories si négatives(Comment ça « de Mandrake »)de nos amis les humains..?

  • Le décor est en effet magnifique et il faut voir le making of qui montre comment ils ont construit ça (un studio polonais si j’ai bien compris).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *