Chess, un court métrage d’animation d’Étienne Vautrin

Signa­lé par Jérôme à la suite de mon précé­dent billet, voilà Chess, un court métrage d’ani­ma­tion réali­sé par Étienne Vautrin dans le cadre de son projet d’école à Émile Cohl.
Dans un univers fantas­tique posé sur un damier, des person­nages fuient d’autres person­nages. Il n’y a pas à propre­ment parler d’his­toire, ce sont les sensa­tions, l’oni­risme étrange, la bizar­re­rie de l’uni­vers et sa cohérence qui font la force de la chose – si on accroche évidem­ment.

Sélec­tion­né par Arte, Vautrin est obligé d’expli­quer ce qu’il a voulu racon­ter et c’est un peu dépri­mant de lire des expli­ca­tions sur ce qui s’en passe aisément. L’Art Contem­po­rain est pollué par le discours qui l’entoure. Il faudrait un discours sur le discours, au moins les œuvres pourraient vivre leur vie tranquille­ment.

En complé­ment, un autre mini métrage qui rappelle Blutch quelque part – en plus frontal.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *