Pollen – Wave Machines

Wave-Machines-Pollen

Jeudi soir, pour la St Valentin, j’ai invité ma chérie au concert de Wave Machines à l’Astrolabe – elle-même soutient qu’elle m’a accompagné pour me faire plaisir pour la St Valentin. Ça tombait bien, je comptais acheter leur CD et comme les groupes, de nos jours, vendent leurs produits à la fin de leur prestation, j’étais content de les enrichir directement.
Pollen est le second album de Wave Machines, un groupe originaire de Liverpool. Difficile à décrire, il alterne morceaux électro poignants, titres dansants et ballade simple. C’est riche en idées et stimulant. Autant dire que j’ai rarement vu l’Astrolabe danser de cette manière – les titres un peu froids de l’album prenant une allure énergique sur scène après quelques morceaux de rodage.

En première partie, un jeune groupe parisien, We Are Nights, tout à la fait dans la mouvance actuelle puisque leurs morceaux sur scène avaient un fort parfum des années 80 – The Cars, OMD, The Cure ou Taxi Girl ne semblaient pas loin. Une ressemblance d’autant plus marquée que la choriste ressemblait de manière troublante à ma petite amie de l’époque, jusque dans la coiffure. Des chansons qui fonctionnaient très bien avec des choeurs impeccables. Une première partie qui m’a bien plu.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *