Mermaids Fade, un EP électro de Floyd Shakim

floyd-shakim-mermaids

Floyd Shakim est un jeune produc­teur électro parisien qui a sorti un EP de sept titres plein d’une atmosphère électrique et fiévreuse. C’est cool de faire des chroniques musicales, on peut écrire vraiment n’importe quoi. Une musique tendue qui vous fera voyager. Et en plus, ce n’est jamais tout à fait faux. « À Suivre » comme on disait dans le milieu de la BD française des années 1980.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

  • ;-))))
    Niveau rédac­tion­nel, je nie pas le côté farce, et force est de consta­ter que Lol et relol sont dans un bateau.
    Le bateau reste à flots.
    Qui ne tombe pas à l’eau, sachant que Philippe est à la Manoeuvre ?
    Heureu­se­ment, « L’hypocrisie est un hommage du vice à la vertu » (Bicar­bo­noute de Sade)
    C’est pas comme l’autre, là, dont le nom m’échappe, qui « se voulait César et ne fut que Pompée ».
    Loin de nous cette idée !
    Samson, le clip de Floyd Shakim me rend complè­te­ment Dalida.
    J’avais bien besoin de ça, en plus du reste !!!
    Merci monsieur + !!

  • J’avoue avoir été séduit par la simpli­ci­té quasi-biblique du message :
    « Ne laissez pas vos enfants jouer avec des battes de base-ball à l’arrière des berlines, si vous ne voulez pas vous retrou­ver avec des ninjas affli­gés de croix dans le dos plein les champs, 25 ans plus tard »
    En termes de préven­tion et de lisibi­li­té, j’aurais diffi­ci­le­ment pu faire mieux.
    Mais j’y travaille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *