Mermaids Fade, un EP électro de Floyd Shakim

floyd-shakim-mermaids

Floyd Sha­kim est un jeune pro­duc­teur élec­tro pari­sien qui a sor­ti un EP de sept titres plein d’une atmo­sphère élec­trique et fié­vreuse. C’est cool de faire des chro­niques musi­cales, on peut écrire vrai­ment n’importe quoi. Une musique ten­due qui vous fera voya­ger. Et en plus, ce n’est jamais tout à fait faux. « À Suivre » comme on disait dans le milieu de la BD fran­çaise des années 1980.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

  • ;-))))
    Niveau rédac­tion­nel, je nie pas le côté farce, et force est de consta­ter que Lol et relol sont dans un bateau.
    Le bateau reste à flots.
    Qui ne tombe pas à l’eau, sachant que Phi­lippe est à la Manoeuvre ?
    Heu­reu­se­ment, « L’hypocrisie est un hom­mage du vice à la ver­tu » (Bicar­bo­noute de Sade)
    C’est pas comme l’autre, là, dont le nom m’échappe, qui « se vou­lait César et ne fut que Pom­pée ».
    Loin de nous cette idée !
    Sam­son, le clip de Floyd Sha­kim me rend com­plè­te­ment Dali­da.
    J’avais bien besoin de ça, en plus du reste !!!
    Mer­ci mon­sieur + !!

  • J’avoue avoir été séduit par la sim­pli­ci­té qua­si-biblique du mes­sage :
    « Ne lais­sez pas vos enfants jouer avec des battes de base-ball à l’arrière des ber­lines, si vous ne vou­lez pas vous retrou­ver avec des nin­jas affli­gés de croix dans le dos plein les champs, 25 ans plus tard »
    En termes de pré­ven­tion et de lisi­bi­li­té, j’aurais dif­fi­ci­le­ment pu faire mieux.
    Mais j’y tra­vaille.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *