« Lovely Head » Goldfrapp & Flight 104

Je ne pense pas avoir dit tout le bien que je pen­sais de ce pre­mier album de Gold­frapp, han­té par les musiques de Ennio Mor­ri­cone. Je n’ai pas du tout sui­vi le groupe dans ses expé­riences dis­co fort juteuses ma foi et au moment où sort un album folk (???) du même groupe, voi­là une bonne occa­sion de se replon­ger dans un titre magni­fique de leurs débuts.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

4 commentaires

  • Pour avoir sui­vi les blackscession(s?)du groupe chez Lenoir,et un avant gout du nou­vel album,je suis trés sur­pris d’y trou­ver tou­jours une profondeur,meme dans leur expérience"dance",à cause de la voix trouble,troublée d’Alison..?!Leur 1er album est bien loin,hélas…Tiens,justement,Portishead revient…Boh,10 ans,c’est vite passé;vivement Avril

  • Il sem­ble­rait que ce nou­vel album soit plus dans mes goûts. Je vais tes­ter ça (et je pense pas­ser mon tour sur Portishead…enfin, il fau­drait d’abord que j’en écoute des mor­ceaux…).

  • Allons, allons, laisse tom­ber cette vieille­rie péteuse et penche toi plu­tôt sur le joyau "elec­tro folk" de l’année (der­nière, déjà) : Tunng – Good Arrows (2007), une mer­veille fis­ton, tu m’en diras des nou­velles.

  • Mer­ci pour le conseil Bubu mais…je n’ai pas été convain­cu par Tunng :-). Agréable mais ça ne m’a pas don­né envie de sor­tir la CB…

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *