Drones personnels – Babx

babx-drones-personnels-couv

Cela faisait longtemps que je ne m’étais pas acheté un CD en langue française. C’est devenu compliqué avec le nombre toujours plus important de groupes haxagonaux qui préfèrent faire du yaourt (certains chanteurs de par chez nous n’ont visiblement pas peur du ridicule). Du coup, un peu de textes sophistiqués, de jeux de langue, ça décrasse bien les oreilles.
De Babx, je ne connaissais que quelques chansons par ci par là, qui m’avaient accroché l’oreille sans que je n’aille plus loin. Ce dernier opus, Drones personnels, marque une vraie évolution dans son travail avec un son plus riche, des mélodies variées et des textes inspirés. Sans compter qu’à la pêche aux références, on n’y trouve que de bonnes choses (Tchador Woman semble un mix réussi entre Osez Joséphine et Madame rêve, Naomi aime évoque le Gainsbourg tendance reggae…) mais mon titre préféré est probablement Despote paranoïa une très grande chanson mélangeant de manière hypnotique paranoïa amoureuse et chant martial, un truc qui sort de l’ordinaire.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *