Le son abrasif de Danny Brown

Atrocity Exhibition — Danny Brown

danny-brown-atrocity-exhibition

Je ne me rap­pelle même plus quand est-ce que j’ai ache­té pour la der­nière fois un album de rap — de toute manière, ce devait être du Mis­sy Elliott, c’est dire si ça date. Pour une rai­son que j’ignore, je ne trouve plus de musique qui m’excite un tant soit peu depuis plu­sieurs mois. Mau­vaise conjonc­tion des astres ? Com­plot bédéo-musi­cal ? Vieillesse de l’oreille ? Quoiqu’il en soit, j’en suis réduit aux choix les plus osés pour avoir ma dose de nou­veau­té.

Dan­ny Brown est rap­peur de Détroit connu pour son uni­vers sombre. Mais bon, les paroles des rap­peurs US sont une plaie à déco­der si j’en crois les spé­cia­listes fran­çais alors vaut mieux se concen­trer sur le son. Et celui de Atro­ci­ty Exhi­bi­tion est par­ti­cu­liè­re­ment rugueux et métal­lique, il vous laisse un goût de cendre dans la bouche et c’est très bien comme ça.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *