Meilleurs CD 2006

Même si les CD en écoute appa­raissent à droite, je m’abstiens de faire des com­men­taires en géné­ral. Mais ça ne fait jamais de mal aux artistes un peu de pro­mo même modeste alors voi­là les albums ado­rés en 2006 qui seront encore en écoute dans mon bureau en 2007.


La grande gagnante, c’est Bat for Lashes avec “Fur and gold”, un album qu’Appollo va ado­rer détes­ter. Un uni­vers à la Kate Bush, une voix à la Björk et des chan­sons magni­fiques. Je ne sais pas si je vais aimer ses albums dans dix ans mais elle fini­ra dans les stades cette demoi­selle. Le site est |ici|.


Après un excellent album en 2005, les Brazilian Girls sont tou­jours aus­si hype à New York avec “Talk to la Bomb”. Electro bidouille et des textes dans toutes les langues euro­péennes. Le site est |ici|.


Chansons folk douces amères tout en déli­ca­tesse même si j’ai cra­qué sur­tout pour un truc élec­trique un peu dis­tor­dant. Sol Seppy et ses “Bells of 1 2″.


On reste dans la même dou­ceur avec Laura Veirs pour la seconde année consé­cu­tive. “Year of meteors”.


Je vois Manu B. qui se sent mal à l’écoute des albums pré­cé­dents alors j’espère que celui-là me fera un peu remon­ter dans son estime. Dernier album des Grandaddy et peut-être leur meilleur. Des chan­sons issues d’une dimen­sion un peu tor­due et déca­lée. “Just Like the Fambly Cat” et le site est || pour chan­ger.


Soyons jeune et fou­gueux avec les petites Brésiliennes très ten­dance qui disent des trucs cochons avec une belle inso­lence. Oulala, je bouge mon pied gauche avec Cansei de Ser Sexy, leur album“CSS”.


Le der­nier album des Flamands des Alamo Race Track, “Black Cat John Brown” (ces gens là n’aiment pas la sim­pli­ci­té), j’ai dû l’acheter sur le site de leur mai­son de disques. Bon main­te­nant ils sont dis­tri­bués cor­rec­te­ment et ils ont même un |site|. Ne me deman­dez pas de décrire leur musique, ça com­mence par un blues poi­gnant et ensuite on croi­rait les Kinks et plus loin c’est du Sonic Youth ou quoi ? Un album très varié dirait Thierry Roland.


Je me deman­dais ce que j’allais pou­voir dire sur Eagle*Seagull et, en far­fouillant sur Google ta gle à la récré, j’ai vu qu’on pou­vait mettre “Arcade Fire” ou “une voix à la Cure”

Je vais quand même finir sur un vrai groupe de rock tei­gneux et sec. Cold War Kids “Robbers & Cowards” . Tout est dit.

Tout ça pour dire que, de toute manière, le meilleur album, c’est le pro­chain que j’achète et, sur­tout, n’oubliez pas de payer votre musique. Ces gens ne roulent pas sur l’or en règle géné­rale (pour Johnny le Suisse, vous pou­vez y aller, j’en ai rien à cirer. Tiens, je vais me boire une petite camo­mille moi. Tous ces efforts, ça m’a don­né soif).

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

5 commentaires

  • mais heu, ils ne sont pas sor­tis en 2005 les Arctic ?
    très fan aus­si de Cold War Kids qui ne quittent pas mes pla­tines depuis qqs jours.

  • Bon sang ! Pas un mot sur les Arctic Monkeys, alors que c’est vrai­ment le meilleur album de 2006 toutes caté­go­ries confon­dues ! Mais que fait la police ? Whatever People Say I Am, That’s What I’m Not est éner­vé, dan­sant, ener­vant, mais sur­tout les petits gars de Sheffield ont une pêche incroyable, qui n’est pas sans rap­pe­ler celle de Mike Skinner, mais en mieux. Le genre d’album qui n’est réa­li­sable qu’avant un cer­tain âge. Alors bon, on peut se deman­der si les Arctic Monkeys ne sont le groupe que d’un album, s’il seront capable de pour­suivre dans la voie qu’ils ont déjà ouverte… En atten­dant, le meilleur album de l’année der­nière, c’était bien le leur.

  • Olala, faut pas se prendre la tête avec les dates. En théo­rie Bat for Lashes ne peut pas ren­trer dans un top de l’année 2006 puisqu’il n’est pas encore sor­ti en France :-).
    Avec Internet, les dates sur les albums c’est le boxon…
    Ben, les Artic ils sont gen­tils mais bon…

  • J’oubliais dans mon com­men­taire pré­cé­dent la remarque sui­vante :

    Le genre d’album qui n’est écou­table qu’avant un cer­tain âge.

  • Ah alors c’est peut être pour ça que je n’ai pas trop accro­ché :-))) Moi je trouve ça écou­table mais ça ne m’a pas embal­lé outre mesure :-)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *