Embrasse-moi – une chanson de Pendentif qui n’a rien à voir avec Bayday Leaks

Tout à fait dans l’air du temps avec sa mélo­die accro­cheuse et une voix fémi­nine qui rap­pelle Lio ou Niagara, Pendentif lorgne dans le rétro­vi­seur des années 80 comme beau­coup de groupes fran­çais du moment -jusque dans la vidéo qui fait très Top 50 de ma jeu­nesse – mais avec des arran­ge­ments bien plus modernes ce qui donne un effet sté­réo­sco­pique inté­res­sant. En tous les cas, leur chan­son très légère a été sélec­tion­née spé­cia­le­ment sur ce blog pour nous rap­pe­ler que l’été fini­ra bien par arri­ver et on en a bien besoin – album en sep­tembre (et aus­si pour les petits seins de la chan­teuse, il faut bien l’avouer).

Rions un peu

J’ai décou­vert cette semaine le Tumblr la che­mise Bayday Leaks, un site ins­pi­ré par un autre fameux qui annonce de fausses nou­velles débiles presque cré­dibles – suf­fi­sam­ment pour que cer­tains jour­na­listes se fassent ber­né – mais sur le mode BD.

Vous pour­rez y lire:

Philippe Geluck pour­suit Joann Sfar en jus­tice pour contre­fa­çon de chat qui parle et phi­lo­sophe. | Les auteurs fla­mands demandent la scis­sion entre la BD fran­co et la BD belge. | Dans le cadre des accords com­pé­ti­ti­vi­té emploi, les auteurs acceptent de pas­ser aux 120 pages payées 48.

En fait, la der­nière n’est même pas drôle puisque c’est tris­te­ment vrai. C’est peut-être pour ça que je n’ai pas réagi sur le moment: ça ali­men­tait ma déprime du jour. Mais rien ne sert de pleu­rer, il faut mou­rir à point, on ne va pas bou­der un peu d’ironie salu­taire.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

4 commentaires

  • Est-ce que les jolies filles sau­ve­ront le monde et notre dépres­sion..?

    (Oui!)

    J’en pro­fite hon­teu­se­ment pour sou­hai­ter bon vent à tes projets,bribes ou accom­plis dont cette Forêt noire…C’est en Allemagne..?

    • @julien: j’ai vu il y a peu Le bruit des gla­çons de Blier où on conseille à une bim­bo russe de pro­fi­ter de la vie “parce que les jeune femmes sont faites pour embel­lir le monde” ou un truc de ce genre.

      La Forêt Noire est bien en Allemagne – et dans cer­taines pâtis­se­ries.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *