Doompy Poomp de Skrillex mis en clip par Fleur & Manu

Vous êtes un fan abso­lu d’Un jour sans fin de Harold Ramis – mais si, vous savez, le jour de la mar­motte qui n’arrête pas de recom­men­cer avec un gigan­tesque Bill Murray et une tou­jours cra­quante Andie MacDowell ? Fleur & Manu est un duo de vidéastes/réalisateurs fran­çais dont je kiffe grave le tra­vail comme on dit dans le 4 – 5 (Loiret) et je me rends compte, inter­lo­qué, que je n’ai pas fait de billet sur leur tra­vail sur ce blog.
Réparons ce mal avec leur der­nier clip pour Doompy Poomp de Skrillex – non, ce n’est pas une marque de déter­gent – un hom­mage rica­neur et déjan­té au Jour sans fin. Une mise en scène hyper effi­cace et un cas­ting hal­lu­ci­nant qui donne envie d’acheter la bande son du truc. En France, on n’a plus d’ouvriers mais on a des idées…

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

8 commentaires

  • Bonsoir.
    J’imagine que tu connais “mes doubles, ma femme et moi” du même Harold Ramis.
    Film mécon­nu qui de part son pitch creuse encore plus loin le rap­port hommes femmes.
    Un michael Keaton au jeu extra­or­di­naire dans trois rôles typés et très sub­tils (plus un cari­ca­tu­ral, la copie de copie !)

    • Oui, il suf­fit que je pose la ques­tion pour qu’il y ait une réponse au ciné. J’hésite un peu, j’ai peur de m’ennuyer.

  • Bonjour, tu as bien fait d’hésiter : je m’y suis ter­ri­ble­ment ennuyé.
    Bande son hor­ri­pi­lante (bat­te­rie jazz en boucle), per­son­nages peu atta­chants…
    Reste le jeu d’acteur for­mi­dable de michael Keaton et d’Edward Norton.

    • Ah, tu es le second a dire qu’il s’y est ennuyé. Je n’aime pas trop le ciné­ma de Alejandro González Iñárritu – pas réus­si à voir en entier un de ses films et je crois que j’attendrai que ça passe à la télé alors.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *