Une actualité chargée pour Emmanuel Pollaud-Dulian

Emma­nuel Pol­laud-Dulian a déci­dé de faire les choses en grand pour Noël et pro­pose deux livres incon­tour­nables : Gus Bofa, l’enchanteur désen­chan­té aux Édi­tions Cor­né­lius et Le Salon de l’Araignée chez Michel Lagarde. Je n’ai pas encore reçu ce der­nier mais je vous invite néan­moins à aller voir l’exposition pari­sienne qui accom­pagne la sor­tie de ce livre à la gale­rie Michel Lagarde, 13 rue Bou­char­don, Paris 10ème et aus­si à la Librai­rie Chré­tien, 178, fau­bourg Saint-Hono­ré, Paris 8ème.

salon-araignee-couv

Mais je n’ai pas atten­du le père Nouel pour me pro­cu­rer le Gus Bofa, énorme pavé de 550 pages que je ne peux même pas scan­ner. Je ne l’ai pas encore lu mais en cette période de recherche de cadeaux, il me sem­blait utile de faire une piqûre de rap­pel. Voi­ci donc à quoi res­semble la bête et je tâche­rait de le chro­ni­quer dès que pos­sible…

bofa-enchanteur-desenchante_06

bofa-enchanteur-desenchante_07

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

  • C’est trés cruel,cette série de photographies.Surtout la première.Il est là,offert,sublime;autre chose qu’un bête visuel.Et on serait le der­nier des salauds si on ne lais­sait pas ten­ter.

    On dirait un pavé de la col­lec­tion HAZAN, »des­sins & aqua­relles ».

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *