The western art of Harold Von Schmidt (Walt Reed – Peacock Press & Bantham Book)

harold-von-schmidt-reed-couv

Troi­sième billet consa­cré à un illus­tra­teur wes­tern que j’aime bien, Harold Von Schmidt. Cette fois-ci pour par­ler rapi­de­ment d’un des deux ouvrages qui lui est consa­cré. Au for­mat ita­lien, conte­nant au pifo­mètre une cen­taine d’images, on peut le trou­ver pour pas très cher. Mal­heu­reu­se­ment, comme son col­lègue, il date des années 70 et les repro­duc­tions sont datées. La sélec­tion parait judi­cieuse et j’ai tou­jours beau­coup de plai­sir à regar­der ces images qui ne cherchent pas à faire ”artiste” mais tentent de retrou­ver un esprit wes­tern un peu hol­ly­wood mais avec beau­coup d’énergie et de talent. Le second ouvrage m’attend aux States. Trop cher au trans­port.

C'est toi qu'a traité mon frère ?

je viens en paix

journées portes ouvertes chez Citroën

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

5 commentaires

  • Je ne connais­sais pas cet artiste qui a pro­duit de superbes illus­tra­tions. Mer­ci pour cette décou­verte.
    Dans le style wes­tern, je connais et adore Fre­de­ric Reming­ton et Charles Marion rus­sel.
    C’est tou­jours un réel plai­sir de venir consul­ter votre blog pour y décou­vrir de nou­velles choses.

    • C’est un gar­çon, hein. Il vient bien après Reming­ton et Rus­sel et n’a pas connu comme eux la grande période wes­tern (même si Reming­ton est moins hon­nête sur le sujet que Rus­sel).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *