Oltremai, un rêve en noir et blanc de Mattotti

mattoti-oltremai

Je crois que l’ouvrage de Mattot­ti qui m’aura le plus impres­sion­né, c’est son Hänsel et Gretel dont j’ai abondam­ment parlé. Mais j’avais oublié un autre ouvrage publié en 2012 (donc après le Hänsel et Gretel), entre­vu à l’exposition et que je viens d’acquérir à Angou­lême moitié prix suite à une chute malen­con­treuse sur le pied d’un quidam.

oltremai-mattoti-06-01

Mattot­ti, tout excité par son travail sur Hänsel et Gretel décide de conti­nuer l’aventure graphique avec un travail plus person­nel.Oltre­mai est une suite d’images oniriques peuplées de créatures étranges et où court une petite fille. Visible­ment, ça a été dessi­né sous l’inspiration, sans plan défini mais avec l’idée d’un univers. Cela donne un énorme coffret de 30,5 cm × 42,5 cm au papier très épais et je n’ai rien pu scanner à cette taille (j’avais la flemme de faire du montage).

C’est fasci­nant et très beau mais j’aurais quand même quelques petites réticences par rapport au chef d’œuvre précé­dent. Déjà, ça vient après Hänsel et Gretel donc la surprise est moindre – on est déjà blasé, pauvre de nous. Les images m’ont paru moins struc­tu­rées que pour le conte (ce qui peut aussi plaire), moins réflé­chies. Et en partant dans son propre univers, Mattot­ti perd en univer­sa­li­té à mon humble. Avec le conte, il captait le regard de tout le monde qui cherchait dans ses noirs les images de son enfance. Avec Oltre­mai, il se fait plaisir et intéres­se­ra un public plus ciblé, ce que je trouve dommage.

oltremai-mattoti

oltremai-mattoti-01

oltremai-mattoti-02

oltremai-mattoti-03

oltremai-mattoti-04

oltremai-mattoti-05

J’ai décou­vert ensuite qu’il existait une version beaucoup plus abordable de l’ouvrage, une initia­tive que j’applaudis. Il y a trop de beaux livres inacces­sibles au commun des mortels pour cause de prix exorbi­tant.

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *