Le Marquis de la Baleine (François Place – Gallimard Jeunesse)

Marquis_couv.indd

Fran­çois Place ne ces­se­ra pas de m’étonner. Après des livres illus­trés sur le voyage, des romans his­to­ri­co-fan­tas­tiques, voi­là qu’il nous pro­pose une pièce de théâtre pour trois per­son­nages sur une thé­ma­tique très poli­tique.

Dans le petit royaume de Mino­truche, le roi Bal­tha­sar et la reine Mira­belle accueillent leur neveu favo­ri Sigis­mond de retour de trois années d’études d’anglais fort coû­teuses à Ibi­za. Et il est très remon­té le jeune Sigis­mond. C’est qu’à l’étranger, le royaume de Mino­truche n’est pas consi­dé­ré par ses voi­sins et même trai­té de confet­ti. Il faut frap­per un grand coup, mar­quer les esprits. Et si on fai­sait un ban­quet de baleine ? Une baleine pêchée pour l’occasion et convoyée jusqu’à Mino­truche via routes et ponts à construire. Et tant pis si ça passe par le jar­din du sus­cep­tible voi­sin. Et ne pas oublier d’augmenter les impôts pour cou­vrir toutes les dépenses affé­rentes à ce miri­fique pro­jet.

Ce grand album est consti­tué des dia­logues et d’illustrations pleines pages qui font un peu pen­ser à du Sem­pé, par­ti­cu­liè­re­ment le couple royal, deux petites per­sonnes à la vie bour­geoise et confor­table qui rêvent brus­que­ment à une gran­deur qu’ils n’ont jamais connu.
Le texte de Place est plein de sous-enten­du (on com­prend rapi­de­ment que Sigis­mond n’est pas le fils idéal dont rêvent le couple royal) au point que je me demande com­ment il peut être véri­ta­ble­ment com­pris par un public jeu­nesse qui semble pour­tant être la cible visée. Ils s’amuseront en tous les cas de la culture catas­tro­phique de Mira­belle et Bal­tha­sar qui ont des lacunes évi­dentes au niveau de la géo­gra­phie et de la pêche à la baleine. Peut-être bien un livre à offrir aux enfants de vos proches rési­dant sur des rond-points.

marquis-baleine-place

marquis-baleine-place-01

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *