Les légions immortelles (Scott Westerfeld – Pocket)

L’Empire offre à ses citoyens l’immor­ta­li­té (du moins pour les plus fortu­nés). Voilà une idée qui a l’air bonne et qui devrait assurer la stabi­li­té pour quelques millé­naires. Sauf que les Rix, des espèces de malades bourrés de modifi­ca­tions biotruc­muches consi­dèrent qu’une bonne planète est une planète intel­li­gente (il suffit de booster ses capaci­tés de réseaux et zou, l’illu­mi­na­tion) et envoient un comman­do sur Legis XV pour prendre en otage la Sœur de l’Empe­reur. Ça va péter, je vois ça venir.
Voilà un premier tome space opera tout à fait sympa, efficace et surpre­nant (la séquence d’ouver­ture est d’antho­lo­gie, je n’en dévoile pas plus). Au menu, complots politiques, combats milli­mé­trés et amours transis. L’Empire, savant mix de Rome Antique et de Pays du Soleil Levant, intrigue et on se demande bien comment nos héros vont faire péter tout ça (surtout que Wester­field évite soigneu­se­ment le manichéisme facile avec des persos intéres­sants des deux bords). Franche­ment, ça mérite le détour (en plus en poche).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Bon, eh bien moi je n’air­rive plus trop à lire de la SF, je me suis arrêté à Dan Simmons, mais ta note donne bien envie, je note, merci.

  • C’est rigolo parce que c’est Dan Simmons qui m’a redon­né envie de relire de la SF. Tu peux parcou­rir le blog pour voir si des trucs te branchent :-) (il y a plein de trucs passion­nants à décou­vrir dans cette litté­ra­ture).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *