Le lézard lubrique de Melancoly Cove (Christopher Moore – Folio Policier)

lezard-lubrique-chris-moore-couv1

Melan­cho­ly Cove est une gentille petite ville balnéaire bien tranquille où le policier local, Théo Crowe, passe son temps à planer grâce à l’herbe plantée dans son petit jardin perso. Sauf qu’une gentille mère de famille se pend. Qu’un gamin dispa­rait. Qu’un monstre aquatique se pointe. Que les habitants sont pris d’une fréné­sie érotique. Et que la femme fatale se balade vêtue d’un bikini en cuir et armée d’une épée d’acier.
Voilà un roman bien déjan­té d’un auteur que je boudais bêtement malgré les bons conseils de tout plein de gens de bon conseil. Quelle erreur ! D’une écriture limpide, d’un humour politi­que­ment incor­rect (toutes les insti­tu­tions en prennent pour leur grade : police, religion,famille, psycho­lo­gie, musique et sexua­li­té), il aligne des person­nages hauts en couleur englués dans leurs petites habitudes et brusque­ment obligés de faire des choix drama­tique allant jusqu’à la vie à deux. On est d’ailleurs assez loin d’une histoire purement policière et Moore cite abondam­ment Alice au Pays des Merveilles : on entre en effet dans un monde qui perd toute logique malgré les efforts incer­tains d’un policier qui se découvre plus efficace qu’il ne l’ima­gi­nait et où la folie est le plus sûr moyen de s’en tirer à bon compte…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *