La guerre de Sécession, 1861-1865 (James M. McPherson – Robert Laffont)

Et bien, ça y est, je vais pou­voir faire taire les médi­sants, je l’ai ter­mi­né ce bou­quin. Quoiqu’il en soit, je le conseille à tous les curieux et les ama­teurs de l’Histoire des USA. James M. McPher­son fait un remar­quable bou­lot, expli­ci­tant soi­gneu­se­ment les rai­sons qui conduisent à la guerre (et qui remontent à l’Indépendance), n’hésitant pas à par­ler de la petite His­toire, celle qui fait les bons romans et, sur­tout, com­pare les dif­fé­rentes ver­sions de cha­cun des grands évè­ne­ments de cette guerre (la dés­in­for­ma­tion, l’emphase et le mythe font par­tie inté­grante de la Séces­sion). Cet ouvrage est comme un excellent cookie : riche, nour­ris­sant et avec de déli­cieuses pépites d’anecdotes. En prime, on aura une idée de la façon dont les Etats-Unis se pensent et se rap­portent au monde rela­ti­ve­ment à leur His­toire et leurs ori­gines…

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

6 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *