La captive du temps perdu – Vernor Vinge (Livre de Poche SF)

vinge-captive-temps-perdu

L’humanité a disparu sans laisser de traces. Seule subsiste une poignée de survivants qui ont traversé les siècles dans des bulles temporelles qui résistent à tout (vraiment à tout), qui ont échappé par accident au grand nettoyage et qui espèrent repeupler la Terre. Sauf que… une des responsables du programme se fait « assassiner » (quarante ans pour mourir, ça bat les records de Hitchcock) abandonnée hors des bulles pendant que ses compagnons sautent plusieurs milliers d’années. Un ancien flic se met au boulot…
Vernor Vinge est maintenant célébré par les amateurs SF pour ses deux derniers romans (« Un feux sur l’Abîme » et « Aux tréfonds du ciel »). Celui-là est moins important mais passionnant à lire avec son concept ébouriffant de voyage dans le temps plein gaz vers l’avant sans possibilité de retour et une enquête policière plutôt bien vue. Les fans verront apparaitre avec surprises deux composantes majeures des livres suivants (les meutes de chiens et les araignées intelligentes) et il faut saluer l’ironie du choix des personnages puisqu’il semble qu’il n’y ait aucun « mâle blanc viril » dans ce voyage sans retour (le pouvoir appartient à des femmes et l’enquêteur est noir).

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

2 commentaires

  • Trés, trés bon bouquin! Résolument féministe.
    Une vision de l’avenir plutôt rafraichissante dans le monde macho de la SF.

  • Pas si macho que ça quand même :-) En tous les cas, il y a du progrès ces dernières années…ou alors je ne lis que les exceptions.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *