L’art du Rock (Paul Grushkin & Dennis King – Panama)

Ce qui est bien avec Noël, c’est qu’on a des cadeaux. Et quelque fois, nos commandes sont même honorées par le père Noël. J’ai donc reçu un pavé impressionnant regroupant plein de repros d’affiches rock (période post punk). Comme le disent si bien les auteurs, l’invention du CD nous a privé des magnifiques pochettes des 33 tours qui permettaient de belles extravagances. Du coup, le graphisme rock s’est réfugié dans les affiches. Et y’a de quoi faire. Je pourrai très bien nourrir mon blog de toutes les belles choses que l’on trouve dans ce bouquin…

> voir le Iggy en rouge et noir ici

07/07/06: ça y est, j’ai fini ce gros pavé, je peux en parler en connaissance de cause. Grushkin et King tentent de faire le point le plus complet sur l’état de l’affiche rock. Visiblement, ça marche du feu de Dieu avec le retour de la sérigraphie (faite soigneusement à la main ou avec l’aide de l’ordi) et des collectionneurs… Car l’affiche de concert est devenu un collector, un objet rare à rechercher, elle est donc complètement intégrée à l’univers culturello/gadget de notre bon XXIème siècle. Vous y trouverez des pages consacrées à des artistes en particulier, des studios de sérigraphies, des villes riches en évènements rock voire même des thématiques passe partout. Excellente repro (pas facile à réaliser d’après ce que j’ai pu comprendre) et hymne au travail manuel: du bon boulot ma foi…

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

3 commentaires

  • Clair! j’ ai eu ce bouquin dans les même conditions que toi et que dire de plus que "quels putains de chefs d’oeuvres"! j’apprecis tout particulierement les travaux de Derek Hess…. (malheureusement le bouquin ne peut contenir tous ses travaux, même les crobarts et les travaux préliminaires sont excellents, a voir!). enfin, dans ce bouquin il y en a bien d’autres a decouvrir….
    bon aller j’arrete de faire mon lèche boule, pseudo artiste sensible. c’est de l’art de bourrins!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *