Illustration n°52 : La Gatta et Beckhoff à l’honneur

illustration-52-couv

Le numé­ro 52 du fameux maga­zine consa­cré à l’illustration états-unienne Illus­tra­tion pré­sente deux artistes de poids : John La Gat­ta et Har­ry Beck­hoff dont j’ai déjà mon­tré le tra­vail sur ce blog. L’achat était donc qua­si­ment obli­ga­toire – non­obs­tant le prix du port qui est deve­nu incroya­ble­ment éle­vé pour ce genre de pro­duit.

La Gatta

Star dans les années 1920/30 des maga­zines pres­ti­gieux de la Côte Est, il a subi de plein fouet l’évolution des modes et a fini sa car­rière comme ensei­gnant sans que ses élèves aient la moindre idée du tra­vail qu’il a réa­li­sé. Spé­cia­liste de la femme sophis­ti­qué au dos nu irré­sis­tible, son tra­vail relâ­ché me plaît énor­mé­ment.
L’amateur n’apprendra rien de plus que ce qu’il aura lu dans le livre qui lui est consa­cré – chro­nique rapide ici – mais comme ce der­nier est deve­nu un peu dif­fi­cile à trou­ver, cet article est une bonne alter­na­tive. Sauf que j’ai trou­vé la repro­duc­tion des œuvres assez lourdes, un peu écra­sée.

illustration-52-la-gatta-01

illustration-52-la-gatta

Beckhoff

Har­ry Beck­hoff est un des illus­tra­teurs US qui a tra­vaillé durant les années 1930/1960 (?) qui me semble par­mi les plus sous-esti­mé. Son tra­vail ter­ri­ble­ment ligne claire ins­pi­ré par les illus­tra­teurs fran­çais des années 1920/30 ne semble pas remuer les foules. Pour­tant quelle clar­té, quelle élé­gance dans la construc­tion ! L’article qui lui est consa­cré n’apprend pas grand chose : il avait sa petite vie tran­quille et les médias spé­cia­li­sés ne se sont pas inté­res­sés à lui de son vivant. Par contre, sa façon de tra­vailler est soi­gneu­se­ment détaillée avec des exemples de ses crayon­nés pré­pa­ra­toires très pré­cis et réa­li­sés sur des for­mats minus­cules de quelques cen­ti­mètres.

On retrouve repro­duit ici la plu­part des images qui traînent sur le Net – meilleures repro­duc­tion que pour La Gat­ta.

illustration-52-beckhoff-03

illustration-52-beckhoff-02

illustration-52-beckhoff-01

illustration-52-beckhoff

En complément

Un troi­sième article assez géné­rique consa­cré aux affiches de la Seconde Guerre Mon­diale clôt ce riche numé­ro que vous pou­vez consul­ter ici : https://issuu.com/illomag/docs/52 et ache­ter là (même en numé­rique): http://www.illustration-magazine.com/.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

6 commentaires

  • Ah,oui,Beckhoff est mieux servi.J’y admire le désir d’absolue clarté,joint à la finesse des coloris.Et au cœur de cette clarté,un grand soin,d’un trait précis,de motifs,de détails.
    Bon,alors,du coup,ce cher La Gat­ta…

    • Beckoff est res­té très moderne dans le trait – quoique moderne pour les vieux de mon genre qui ont connu les années 80 :-)

  • J’en pro­fite pour atti­rer ton atten­tion sur Mor­ton Roberts (mais peut être le connais-tu déjà?),lointain des­cen­dant de David Roberts.
    On trouve hélas-à ma connais­sance-peu de choses réel­le­ment repré­sen­ta­tives de son tra­vail sur le net;œuvre qui mar­qua notam­ment René Follet,dans la sen­si­bi­li­té et le ren­du.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *