Contes de la fève et du gland (Nicole Clave­loux & Charles Poucet – Folies d’Encre)

conte-feve-gland-couv-claveloux

Lorsque je vais à Paris, il me faut opti­mi­ser. Deux expos, ça me parait être le mini­mum. Avant d’al­ler décou­vrir Moebius dans ses ors cultu­rels, je me suis préci­pité dans les quar­tiers chauds de la capi­tale pour admi­rer les illus­tra­tions réali­sées par Nicole Clave­loux pour son dernier ouvrage érotique.Sur le thème du conte et de la légende, c’est une cinquan­taine d’images licen­cieuses qui vont de la mytho­lo­gie aux légendes urbaines en passant par le XVIII ème siècle. L’ex­po­si­tion du Musée de l’Éro­tisme de Paris montre l’in­té­gra­lité des images (j’en ai l’im­pres­sion), des images en format A4 très méti­cu­leuses réali­sées sur papier coloré aux crayons de couleur et à la gouache. Ce sont des minia­tures fasci­nantes où Clave­loux montre l’éten­due de son imagi­na­tion, son humour et son sens du détail grotesque. Le livre a un peu de mal à repro­duire fidè­le­ment cette richesse (rien de plus compliqué à repro­duire qu’un crayon de couleurs) mais il comblera les amateurs d’éro­tisme décalé. Pour tout dire, j’ai été aussi impres­sionné par la décou­verte de ces facé­ties que par les travaux de Moebius que je ne faisais que redé­cou­vrir. Nicole Clave­loux a un autre avan­tage indé­niable: les illus­tra­tions sont en vente pour un prix ridi­cule et j’ai décidé de me priver de pain pour pouvoir m’en offrir une.

la princesse sans petit pois

faire minette

papillon d'un soir

Retrou­vez une version nu inté­gral de ces images sur la page suivante avec le mot de passe organe fémi­nin du plai­sir en huit lettres.

Si vous dési­rez aller faire un tour à l’ex­po­si­tion, n’hé­si­tez pas à passer pas le site du Musée de l’Éro­tisme http://www.musee-erotisme.com/ où vous pour­rez obte­nir une réduc­tion sur le prix d’en­trée.




  • 5 commentaires

    Laisser un commentaire

    Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *