Beuville illustre Balzac

En 1950, Beu­ville illustre Bal­zac ou plu­tôt le tome dix-neuf de la Comé­die Humaine publiée par André Mar­tel. Il réa­lise à l’occasion qua­torze hors-textes en cou­leurs.
Dans ma crise beu­villienne d’il y a quelques mois, j’avoue que j’ai ache­té un peu à l’aveugle ce livre dont on ne trouve qua­si­ment aucune image sur le Web voire dans les quelques livres qui lui sont consa­crés. Et c’est une divine sur­prise. Un trait fin et pré­cis, des ambiances claires obs­curs, le tra­vail réa­li­sé ici se rap­proche de mon Graal beu­villien – à savoir les illus­tra­tions du Roi Pau­sole. Le sens du cadrage de Beu­ville, sa viva­ci­té ici maî­tri­sée font mer­veille. Un de mes bou­quins pré­fé­rés de l’artiste pour le coup.

Déso­lé pour le ”let­trage appa­rent” des scans. La finesse du papier et la reliure cuir de mon exem­plaire ne m’ont pas per­mis de tra­vailler comme il aurait fal­lut.

beuville-balzac-comedie-humaine-13

beuville-balzac-comedie-humaine-12

beuville-balzac-comedie-humaine-11

beuville-balzac-comedie-humaine-10

beuville-balzac-comedie-humaine-09

beuville-balzac-comedie-humaine-08

beuville-balzac-comedie-humaine-07

beuville-balzac-comedie-humaine-06

beuville-balzac-comedie-humaine-05

beuville-balzac-comedie-humaine-04

beuville-balzac-comedie-humaine-03

beuville-balzac-comedie-humaine-02

beuville-balzac-comedie-humaine-01

beuville-balzac-comedie-humaine

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

15 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *