A. Paul Weber (Schirmer/Mosel)

paul-weber-couv

A. Paul Weber (1893–1980) est un peintre/illustrateur/caricaturiste alle­mand dont je croise le tra­vail régu­liè­re­ment sur le Web ces der­niers mois (notam­ment chez Jerry Frissen). Avant la Seconde Guerre Mondiale, il lutte contre le Nazisme et sera enfer­mé (ce qui lui ins­pi­re­ra sa série des “Prisonniers”). Il est très sym­bo­lique de la gauche alle­mande puisqu’après la Guerre, il réa­lise de nom­breux des­sins autour de l’écologie. Son tra­vail per­son­nel est très sar­cas­tique, violent et gro­tesque mais il a réa­li­sé des tra­vaux plus com­mer­ciaux pour pou­voir vivre. La série anti-britannique mon­trée sur le blog de Frissen, clai­re­ment anti-capitaliste et anti-colonialiste, sera récu­pé­rée par les Nazis.

Ma curio­si­té étant piquée, j’ai com­man­dé le livre Das Graphische Werk 1930–1978. Déjà une pre­mière remarque: si l’imprimerie est en France, à ce qu’il paraît, noyau­tée par la CGT du Livre, c’est, en Allemagne, la puis­sante congré­ga­tion des Nains qui s’impose – livres plu­tôt petits for­mats et repro­duc­tions 1/3 de page semble être une constante de l’autre côté du Rhin. Un gros bou­quin (344 pages) qui donne une bonne idée de l’ensemble de l’oeuvre de l’artiste mais plu­tôt frus­trant au niveau de la taille de la repro­duc­tion (cer­taines images sont trou­vables sur le Net avec une bien meilleure réso­lu­tion).
Pour com­plé­ter le tout, le site du musée consa­cré à l’oeuvre de Weber à Ratzeburger pro­pose pas mal d’images.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

6 commentaires

  • Ce qui est impres­sion­nant c’est que le livre est très four­ni et il y a des choses sur le site que j’aime beau­coup mais que je n’ai pas dans le livre (notam­ment de nom­breux des­sins ani­ma­liers – fan de Macherot oblige).

    Il sem­ble­rait qu’il soit assez oublié en Allemagne.

  • Hinreißend !;)
    Je suis tom­bé sur les des­sins (gra­vures ?) de ce Weber au début du mois, sur le blog : http://monsterbrains.blogspot.com/2011/03/paul-weber.html (avec des scans ne pro­ve­nant pas de la “congré­ga­tion des Nains”). J’aime aus­si ce gra­phisme, mal­gré le léger malaise pro­vo­qué par la force de cer­taines images (matière et éclai­rage) et aus­si cette impres­sion étrange quelles sont anté­rieures au 20 ème siècle.
    Les des­sins qui se trouvent sur le site du musée, à la page : “Dégradation de l’environnement” (Umweltzerstörung) http://www.weber-museum.de/werk/umwelt/ méritent une atten­tion par­ti­cu­lière.
    Mais je prends note de tes remarques, j’attendrai une édi­tion de la congré­ga­tion des Géants.

  • Ça n’existe pas en alle­mand, ça. Ce sont pro­ba­ble­ment des gra­vures comme une grande par­tie de son tra­vail. C’est sûr que ça dérange mais c’est évi­dem­ment le but. Moi aus­si, je me suis fait avoir et me suis deman­dé de quelle période ça datait. C’est encore plus mar­quant sur ses images des années 1960/70 (comme l’esturgeon).
    Il existe un autre livre un peu plus grand en taille mais avec plus de texte semble-t-il. Quand à celui pré­sen­té, il a l’énorme avan­tage de ne pas coû­ter très cher (dans les 12 euros + 3 euros de frais de port sur Amazon.de). Je ne suis pas sûr qu’on voit un autre recueil de son tra­vail pro­chai­ne­ment.

  • Les gnomes de Zurich! C’est l’influence occulte (et trans­fron­ta­lière) des gnomes de Zurich qui impose ce genre de for­mat outre-Rhin…
    Mode conspi­ra­tion­niste off, j’avais res­sen­ti un peu le même genre de frus­tra­tion devant le gros bou­quin, pour­tant d’une réjouis­sante exhaus­ti­vi­té, que Schirmer-Mosel avait consa­cré à Gustave Doré il y a quelques lustres. C’est quel pays, les géants?

    (PS: mer­ci à tous pour les liens!)

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *