En terrasse (François Ayroles – L’Association)

francois-ayroles-terrasse-couv

Quand vous achetez le nouvel album d’un auteur sans prendre la peine de réflé­chir, ça tend à prouver que vous appré­ciez son travail. Bon, comme c’est un album L’Association, arrivé à la caisse, vous vous rendez compte de son prix exorbi­tant, vous balbu­tiez que vous avez oublié votre porte feuille et vous vous préci­pi­tez à l’extérieur avant que la sécuri­té ne vous rattrape, vous plaque par terre et, quand on vous relève, on se rend compte que l’album est tout abîmé parce que la couver­ture, elle est un peu cheap, non ?

francois-ayroles-terrasse-03

François Ayroles a réali­sé pour l’application La Matinale du Monde un strip hebdo­ma­daire pendant six mois recueilli dans cet album. Le concept de base est simple : deux person­nages (plus ou moins) à la terrasse d’un café et des gags – la plupart du temps sous forme de texte – plus ou moins en relation avec l’actualité (des notes de fin d’album remettent les gags dans leur contexte quand c’est néces­saire). En fait, on s’en fiche un peu que ce soit lié à l’actualité. L’humour de Ayroles est telle­ment décalé que les histoires fonctionnent souvent très bien sans contexte. En fait, on retrouve même le plaisir des Spirou de ma jeunesse où Gaston, Boule et Bill et d’autres histoires suivaient les saisons. Ayroles nous fait ainsi traver­ser la campagne prési­den­tielle de 2016 (c’est Macron qui gagne à la fin, je vous préviens) et les rythmes de l’année scolaire. D’ailleurs, je trouve que les gags sont de plus en plus drôles et, une fois celui-ci refer­mé, je me suis dit que je repren­drai bien une dose de Ayroles. N’hésitez pas à suggé­rer.

francois-ayroles-terrasse-02

Un petit mot quand même sur la fabri­ca­tion de l’objet : j’ai été assez déçu de l’ensemble à une époque où le moindre petit éditeur soigne l’édition de ses livres. Même la collec­tion Pattes de mouche avait plus de classe. Ça aurait mérité une fabri­ca­tion plus soignée et le fait que Ayroles est le meilleur dessi­na­teur de coiffures du moment n’y change rien.

francois-ayroles-terrasse-01

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *