Sacré comique (Daniel Goossens – Fluide Glacial)

sacre-comique-goossens-couv

Goosse­no­vitch, dit Goossens, est rare sur les étals des poisson­niers. Trop rare me disait encore Mme Merlut que j’ai croisé au rayon layette hier soir. Peut-être parce qu’il ne fabrique pas de poissons. Encore un petit métier qui se perd…

[…]

C’est un peu comme Goosse­no­vitch. Je parle de Goosse­no­vitch, tout le monde me dit ”hein ? qui ?”. Alors j’explique que c’est le gars qui fait des gags avec le Christ dedans, comment c’est une espèce de retour aux sources (cf. Le Messie est revenu, chez le même éditeur), que son humour qui fonctionne par rebonds est inéga­lé, qu’il est le seul à faire fumer des pommes et à s’inté­res­ser aux anneaux de la Vache qui Rit, l’homme qui réinjecte la BD franco-belge dans son délire (qui dit le Christ dit les Romains, qui dit les Romains dit Astérix)… Et alors les gens me disent ”ah oui, Goossens, tu ne pouvais pas le dire tout de suite ?”. Les gens sont bêtes. Ils préfèrent lire Borgès ou Stendhal, ils ne savent pas ce qu’ils ratent, ils ne verront pas la photo de Jésus sur son major­dome.
(Comique Sacré est le dernier album de Goossens qui parle du Christ. Il est impos­sible d’en dire plus, il faut le lire et après on peut se faire des blagues d’ini­tiés).

Christs alternatifs

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *