Sacré comique (Daniel Goossens – Fluide Glacial)

sacre-comique-goossens-couv

Goossenovitch, dit Goossens, est rare sur les étals des pois­son­niers. Trop rare me disait encore Mme Merlut que j’ai croi­sé au rayon layette hier soir. Peut-être parce qu’il ne fabrique pas de pois­sons. Encore un petit métier qui se perd…

[…]

C’est un peu comme Goossenovitch. Je parle de Goossenovitch, tout le monde me dit “hein ? qui ?”. Alors j’explique que c’est le gars qui fait des gags avec le Christ dedans, com­ment c’est une espèce de retour aux sources (cf. Le Messie est reve­nu, chez le même édi­teur), que son humour qui fonc­tionne par rebonds est inéga­lé, qu’il est le seul à faire fumer des pommes et à s’intéresser aux anneaux de la Vache qui Rit, l’homme qui réin­jecte la BD franco-belge dans son délire (qui dit le Christ dit les Romains, qui dit les Romains dit Astérix)… Et alors les gens me disent “ah oui, Goossens, tu ne pou­vais pas le dire tout de suite ?”. Les gens sont bêtes. Ils pré­fèrent lire Borgès ou Stendhal, ils ne savent pas ce qu’ils ratent, ils ne ver­ront pas la pho­to de Jésus sur son major­dome.
(Comique Sacré est le der­nier album de Goossens qui parle du Christ. Il est impos­sible d’en dire plus, il faut le lire et après on peut se faire des blagues d’initiés).

Christs alternatifs

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

12 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *