Princesse aime Princesse (Lisa Mandel – Gallimard)

J’ai déjà pas mal parlé de Lisa Mandel sur ce blog et son humour m’a toujours réjoui. Ce one shot (un coup) parait dans la collec Bayou de Joann Sfar et nous amène dans le merveilleux royaume de la princesse Végétaline qui organise de magnifiques réception qu’elle ne fréquente pas, accaparée qu’elle est par sa maman possessive. Heureusement, le prince, oups, la princesse Codette est tombée amoureuse de Végétaline et va se battre pour sauver son amour qu’une mystérieuse maladie cloue au lit.
On retrouve l’humour déjanté de Mandel avec quelques personnages gratinés (un Japonais un peu lourd, des savants fous…) mais on s’intéressera surtout à ce qu’elle essaie de faire passer. Malgré de côté guimauve/parodie, on voit bien qu’il y a une envie de faire passer la tendresse de cette histoire d’amour et des éléments plus graves donnent une profondeur aux personnages que les titres Tchô ne peuvent pas développer. Évidemment, on se demande du coup où elle va, comme si elle était partagée entre l’envie de faire rire et celle de parler d’amour et on ne peut pas dire qu’il y ait un vrai suspens sur la maladie de la pauvre Végétaline. Quoiqu’il en soit, une évolution pleine de promesse qui mérite un soutien exubérant (hop, je m’exubère un coup).

rhooo, elles s'embrassent sur la bouche

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, informez-moi en sélectionnant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

14 commentaires

  • Ah bon ? Titeuf, Zblu Cops, Tony et Alberto, c’est pas profond ? Je croyais.
    Bon alors, au moins Lou, de Julien Neel …

  • Ca sent (!!) les comments de potaches on dirait, par ici. Reprenez-vous un peu, messieurs, si je puis me permettre. D’autant qu’en creusant, le sujet semble mériter mieux.

  • Hé Ho Boyington ! Et ton grabataire ? Euuuh … -tar.

    Comme dit Oslav : « c’est le problème avec le Chili. ».

  • En tous les cas, je suis content que Totoche ait mis sa tête de Totoche en gravatar. Prenez en de la graine vouzautres.
    Ben, désolé Papy mais les flatulences sont un peu running gag dans Tchô…

  • Bon, on va essayer de mettre son « gravataire », enfin sa tronche de cake quoi… J’ai fait keskifo. Est-ce que ça passe? Talala….

  • le probléme avec les vieux comme moi c’est que déjà tapoter sur un clavier c’est tout un bazar alors mettre sa tronche en gravaquoi ? je suis pas sur de savoir faire!!!! Sinon pour lisa j’ai eu un peu de mal à rentrer dans son histoire (le dessin peut-être)mais une fois franchi son trait un peu trembloté j’ai decouvert un beau conte moderne plus profond que n’aurait pu le laisser supposer la couv’ surtout qu j’adorais son eddy milveux chez milan.

  • Courage Raoul. Regarde, y a des gravataires comme moi qui finissent bien par y arriver, alors pourquoi pas toi ;-)
    (C’est comment qu’on clique? Chirac par contre, je suis pas sûr qu’il y arriverait. « C’est quoi une souris? »…)
    Tiens, la semaine prochaine je mettrais bien un beau Corsair comme gravataire.

    Totoche > le chili ça va core, mais le castelnodari c’est autre chose.

    Bon donc Lisa c’est plein de profondeur. Il faudrait arriver à lire la chose.

    Li-An > J’ai pu avoir « Feux » d’Hardy à « ma » médiathèque, je devrais donc pouvoir me régaler, selon toi. (pas core emprunté, je dois rentrer le listing sur l’ordi de la médiathèque…) Les dessins semblent pas mal du tout, bien différents de Pierre Tombal a priori.

  • Bon, pour en finir peut-être avec ce billet, morale:
    Quand les Tchô pètent,
    c’est grave à terre,
    mieux vaut prendre l’air
    dans ton Corsair.
    Là y en a certains qui pensent: V’là Papy qui re…pète un cable. Faut l’euthanasier, vite. (Pourquoi donc ne suis-je pas resté au lit, moi, ce matin?)
    Good fin de semaine to everybody. (Ou bon week-end à tous, au choix)

  • Ouais ben autant je suis fan de Nini Patalo qui me fait hurler de rire, autant j’aimais son blog débile et défunt Libre comme un poney sauvage, autant ça ça me laisse de marbre. Même pas j’ai essayé de lire, ça avait l’air un peu tartignolle, et en plus j’aimais bien son dessin mal dessiné, mais là cça fait trop mal dessiné de fille. Genre Bruller. Enfin je me comprends.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *