Pollen (David de Thuin – autoédité)

pollen-dethuin-couv

J’ai rêvé hier soir que Lewis Trond­heim faisait passer le bac de Cuisine à mon fiston et finis­sait en pleurs parce que quelqu’un avait mélan­gé les sujets person­na­li­sés qu’il avait lui-même rédigé à la plume. Sans transi­tion, passons au nouveau petit album autoé­di­té par David de Thuin. Recueil d’his­toires courtes qui voit passer un faux western, une fable SF ironique et même un travail de quand il était petit, j’ai surtout retenu l’hom­mage non dégui­sé à Mache­rot où dans la plaine de Jutaba­la, une petite commu­nau­té d’ani­maux végéta­riens voit débar­quer un carni­vore soute­nu par un esprit maléfique. L’ama­teur s’amu­se­ra à retrou­ver tous les clins d’oeil dont un assez rigolo à Chloro­phylle rebap­ti­sé ”Chlorose”, gros loir naturel­le­ment porté au sommeil. Ce petit exercice permet aussi de souli­gner une des carac­té­ris­tiques des histoires de Mache­rot : une espère d’éti­re­ment du temps où les person­nages obligés de marcher en profitent pour philo­so­pher ou se poser des questions pratiques, voire laisser un peu de place au paysage. Le rythme de De Thuin est beaucoup plus soute­nu et contraste du coup avec celui du modèle.

pollen-dethuin-pl

ps : avec l’arri­vée de l’été, les billets vont être un peu plus espacés voire très sommaires. Profi­tez-en pour sortir un peu :-)

Si vous avez trouvé une faute d’orthographe, infor­mez-moi en sélec­tion­nant le texte en question et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
, ,

52 commentaires

  • Il a bien géré en plus les décors et les cadrages à la Mache­rot. Le plus intéres­sant, c’est le mélange des diffé­rentes périodes.

  • merci de parler de nouveau de David Dethuin.Pol Deliège le consi­dé­rait comme un grand;il l’est réelle­ment et au delà(le travail des textes et dialogues entre autres).Tiens?Il ne se trouve dans aucune liste des ”indis­pen­sables” des grandes et belles revues.Son”ENCRE” et ”MONSIEUR BOGGEY”,m’avaient beaucoup plu;c’était il y a 12/​13 ans;et dans Spirou.

  • Voilà semble t‑il une lecture qu’il ne faut pas manquer. J’avoue n’avoir rien lu de DDT depuis son Roi des Bourdons. J’ai par ailleurs erré de façon désabu­sée chez mon libraire samedi passé, et je ne trouvais rien qui me plaise. C’est une bonne idée que tu viens de nous donner. :-)

  • Sauf qu’il était indiqué comme indis­po­nible chez le distri­bu­teur. Mais je pense que les bonnes librai­ries doivent l’avoir encore en rayon. J’ignore s’il y a eu autre chose après le Roi des Bourdons.

  • on peut le comman­der de son site web je crois. j’aime­rais bien l’ache­ter pour moi-même d’ailleurs (l’hom­mage à mache­rot me fait évidem­ment envie) mais ça risque de coûter cher pour la poste.

    sinon, après le roi des bourdons (dont je ne possède que le premier tome, n’ayant jamais trouvé ici les autres) il y a eu le nouveau truc avec cauvin… et du cauvin plutôt en forme paraît-il. j’avoue que je n’ai pas osé.

  • L’album avec Raoul Cauvin(Dupuis)est…Honnorable;un peu trop de surplace c’est vrai mais agréable dans l’idée,proche de ses premiers travaux sympa avec Gennaux ou Bretecher…David Dethuin y fait un travail…Honnorable;mais sincérement,on peut faire l’impasse(Crachez pas sur le bon vieux Raoul,y a de jolies choses chez Cauvin).

  • l’ avant dernière autoprod de DDT s’appelle la COLERE dans l’eau et date de 2007.Le cauvin/​de thuin chez Dupuis s’appelle lui ”Coup de foudre” T.1 la complainte du taureau vache aprés quelques bonnes idées le récit traine un peu en longueur.

  • Li-An : Merci de parler de mon auto-édition. Très sympa de me soute­nir. Bon boulot pour la suite…
    Totoche : Merci pour le compli­ment.
    Julien : Ce que tu dis de moi est très flatteur… Paul Deliège était bienveillant avec moi et m’a beaucoup soute­nu dès mes débuts. Je pense très souvent à lui, il me manque.
    Raymond : Je préfère te préve­nir : POLLEN est beaucoup plus anecdo­tique que le Roi des Bourdons.
    David T : Pour info, quand on commande sur mon site, les frais d’envoi sont gratuits (pour le monde entier)… Par ailleurs, je pense avoir lu un texte de toi à propos de Raymond Mache­rot et sa période fantas­tique. Si je ne me trompe pas et que je m’adresse bien à la personne qui l’a écrit, sache que tu as exacte­ment retrans­crit tout ce que je pense de cette dernière période. Félici­ta­tions pour cette analyse !
    Raoul Ketchup : Bravo ! Tu as 10 sur 10 sur le sujet DDT. ;-)

  • Je n’ai toujours pas lu la Colère dans l’eau. Il va falloir que je m’informe…
    Totoche est en vacances et va regret­ter de ne pas avoir l’Inter­net :-)
    Merci d’avoir pris le temps de laisser un commen­taire DDT et bon courage pour la suite. Je vais attendre déjà l’album Dupuis :-)

  • Ce message de David Dethuin est un ”velours sur le coeur”(Montréal);s’il y a des gens qui vous donnent encore l’envie de lire de la bande dessinée,Dethuin en fait vraiment partie;je pense souvent à ses chers Zorilles,stoppés en plein(en)vol.Et Paul deliège me manque aussi beaucoup;ses messages,ses humeurs,ses saluts:Une main sur l’épaule qui a su donner du courage​.Et merci LI AN,tiens!(y aurait autant à dire,la ”bd en ligne”en atteste…)

  • @DDT : oui, c’est bien moi. je suis bien content que tu aies appré­cié ce travail, en connnais­seur que tu es. j’espère que nous aurons l’occa­sion de discu­ter mache­rot en personne un de ces quatre. et merci aussi pour la préci­sion concer­nant les frais d’envoi : je m’en prévau­drai donc bientôt.

  • Le dessin de Raymond Mache­rot dans cette période 1983(”la nuit fantastique”)-1990 me laisse toujours autant admiratif;il a su compo­ser avec son héritage,ses propres forces avec une espèce d’ ”école américaine”,ces bandes aux galeries de person­nages éblouissants.Il a surmon­té une longue dépres­sion qui avait diminué ses aspira​tions​.Il semblait avoir,autrement,retrouvé le bonheur de dessiner,un certain confort.Du coup,mes réflexions molles et lapidaires sur ”coup de foudre”(que David a dessi­né sur un scéna­rio de Cauvin)me semblent ridicules et bien blasées…

  • Suite à ma petite info j’ai relu ”la colère dans l’eau” et j’ai trouvé que ce petit album réussis­sait a dégager plein d’ émotions retenu avec un dessin simple mais d’une rare éffica­ci­té : une belle réussite.

  • @julien : Absolu­ment d’accord avec toi sur la dernière période de Mache­rot. Et j’adore l’aérot camelot, sa toute dernière histoire qui m’avait pourtant laissé dubita­tif lorsque qu’on l’a retrou­vée dans les armoires du journal de Spirou lors du déména­ge­ment des éd. Dupuis. C’est une histoire envoû­tante et abstraite à la fois. Une dernière vibra­tion du génie de Mache­rot, comme une peinture abstraite ou une musique concrète.

    En revanche, pas de problème à propos de ton avis sur Coup de Foudre, chacun est libre de penser ce qu’il veut, ça ne me gène pas, au contraire.
    Je trouve même que tu as expri­mé ta décep­tion avec beaucoup de tact.

  • @Raoul : Pollen est toujours dispo­nible, donc je ne compte pas le réédi­ter. Et s’il était épuisé un jour, je pense que je ne le réédi­te­rais pas. Mais bon… on verra.

  • @DDT : c’est la première fois que j’entends parler de l’aéro camelot. il me semble qu’il n’a pas été publié dans spirou ? (bdoubliees​.com ne semble pas en faire mention, ni la monogra­phie mosqui­to.) où peut-on le lire ?

  • @david t : C’est la toute dernière histoire de Sibyl­line en 12 pages. Le journal de Spirou devait la publier, c’est même moi qui en avait fait les couleurs (hum ! je me vante un peu mais j’étais vraiment heureux de ce privi­lège). Finale­ment, cette histoire a été publiée dans un petit fasci­cule qui accom­pa­gnait l’édi­tion de luxe de la monogra­phie de l’âge d’or. Il existe pas mal d’autres inédits dans cette dernière période de Sibyl­line, j’en ai réunis quelques-uns mais ce sont des histoires incom­plètes. C’est encore plus passion­nant, car on se rend compte que l’uni­vers était très complexe. J’ai aussi quelques pages avec des notes de Mache­rot sur certains débuts d’his­toires. D’ailleurs, ça fait longtemps que je projette de réali­ser un livre d’ana­lyse sur toute la période fantas­tique de RM et je profi­te­rais de l’occa­sion pour y insérer ces extraits inédits. J’ai souvent croisé des lecteurs ou collec­tion­neurs classiques qui étaient déçus par la fin de Mache­rot, alors qu’ils nous a quitté sur un chef-d’œuvre. (Bon, il ne faut pas me parler de Mache­rot, sinon, j’écris des pavés :-)

  • Moi aussi je suis preneur pour cette histoire de 12 pages. J’avais squiz­zé la version luxe de la monogra­phie parce qu’en effet, cette dernière période de Mache­rot ne me satis­fai­sait pas et je me rends compte que je commence à la relire d’un autre oeil (comme quoi, le militan­tisme de certains commence à fonction­ner).

  • C’est quand m^me trés révélateur,et pathétique,de la consi­dé­ra­tion de l’édi­teur vis-à-vis de Macherot,et d’autres à cette m^me époque(pré-retraites etc…).Bon courage,David,dans ton projet,et les autres!Pour ma part l’his­toire du Murmuhr,et Sybilline déménage m’avaient déjà beaucoup plu,Macherot était parve­nu à un stade de son dessin merveilleux,en belle harmo­nie avec ses aspirations:Dessiner comme il l’aurait voulu,enfant.

  • D’un autre côté, le ”grand public” a sa part de ”respon­sa­bi­li­té” en n’ayant pas appré­cié à sa juste valeur son travail. Dupuis n’est pas un éditeur ”engagé” :-)

  • Si Pollen n’est pas ”épuisé” pouquoi apparait-il comme tel dans la base Libri­soft ? il faut réapro­vi­sion­ner Makassar(le distri­bu­teur). Vais-je me faire battre si je dis que je n’ai jamais acheté d’album de Mache­rot ?

  • Les albums Dupuis de Mache­rot ont été un à un réédi­tés au début des années 80;il semble,LI AN tu as bien raison,que le public ne se soit pas renouvelé;est-ce la meilleure illus­tra­tion de son travail?Dernier album en 1985,soit une abstrac­tion du cher éditeur pour les récits cités ici couvrant quelques 6 années d’un auteur qui renouait avec une verve et une folie douce,réinventée:Macherot ne s’est jamais pastiché,c’est heureux​.Je reste étonné du fossé entre le succés critique et le succés publique de Macherot;je ne saurai l’expli­quer.

  • J’apprends grâce à ce billet que Deth et David de Thuin ne font qu’un ! Je garde un bon souve­nir des Envahis­seurs dans Spirou, un des derniers travaux de Deliège. Il était question je crois d’extra­ter­restres oranges en prove­nance de la planète des Khons (?) qui cherchaient à conqué­rir la terre. Un envoyé faisait ses compte-rendu télépho­niques à son roi. Les Zorrilles quand c’est arrivé j’étais malheu­reu­se­ment déjà devenu trop ”vieux” pour le Spirou que je ne lisais qu’avec quelque condes­cen­dance par dessus l’épaule de mon petit frère, et je m’étais dis ”tiens c’est bien, il y a comme une nouvelle vague ces temps-ci” (Pedro le coati venait d’arri­ver, les bestioles exotiques avaient la cote). Que c’est loin tout ça … Je vais essayer de me procu­rer ce Roi des Bourdons. Et je suis bien d’accord pour tresser des lauriers à David t. en récom­pense de son étude sur la ”nuit fantas­tique” de Mache­rot !

  • Moi j’ai décou­vert les Zorilles avec mon fiston (j’adore les gags de Corcal). Mais je ne connais pas du tout les Envahis­seurs.

  • A part ça, j’ai eu du mal à justi­fier auprès de Mme T. mon achat compul­sif de Pollen.
    J’ai bien essayé d’expli­quer que c’était de ta faute, mais ça a quand même bardé !

  • J’avoue… (sob) J’ai cédé sous la torture… Je… Raaaah, je ne suis qu’un misérable…
    Laissez moi une chance de me refaire, mon général.

  • Hommage ”gentil”,oui.C’est ma mémoire chance­lante ou il me semble que WALLI(porté dispa­ru depuis 12 – 15 ans)avait bien repris ”Chlorophylle”???Sans plagier Macherot,je trouve qu’il avait bien renouer avec l’esprit et le charme esthé­tique de la série…Toujours Macherot:Sur YOUTUBE un trop court film en super8,avec l’atmosphère-silence!-qui va avec,où l’on voit Mache­rot chez lui,à Polleur en 1980,dessinant;la mélan­co­lie qui va avec n’est pas en option.

  • Alors je reprends pour ceux qui on raté le début ou sont tombé dans le trou noir le lien de totoche est des plus sympas merci à lui et pollen est de nouveau dispo ça c’est pour les retar­da­taires et tiens pendant qu’on y est que pensez-vous de la reprise de sibyl­line par Taymans ? ;)

  • Julien »>
    J’aimais bien son Modeste et Pompon !

    Raoul »>
    Pas lu : j’ai été telle­ment déçu par Caroline Baldwin.
    Par contre j’ai offert un Mirli­ton par Erwin Drèze, de chez Flouze­ma­ker, à une petite fille… Je pense que j’aurai eu plus de succès avec un Naruto (soupir) !

  • Petite piqure de rappel:Le chouette blog de David DeThuin où l’on retrouve ARTHUR MINUS,SYBILLINE,et autres merveilles trés inspirées.Pas de nouvelle par contre de son ”histoire de l’art” que je trouvais trés trés heureuse dans les pages d’un journal fatigué.

  • Oh,quelques pages dans SPIROU,avec Pascal Lemaitre(le brillant Pascal Lemaitre!).On sentait bien le début d’un joli projet pour tendre la main aux jeunots sur l’art;une approche vite interrompue,et sans doute pas assez aboutie(justement).

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *