Les trois baudets & Où est Pétula ? – Ariol (BD Kids – Emmanuel Guibert & Marc Boutavant)

ariol-guibert-boutavant-ou-est-petula_02

Deux Ariol pour le prix d’un. Il faut dire que j’avais beau­coup hési­té à par­ler des Trois bau­dets, l’Ariol for­mat clas­sique sor­ti en février mais l’actualité m’a déci­dé puisque une his­toire longue du petit âne à lunettes est chez vos libraires depuis peu.

Ariol, ce sont des his­toires de dix planches pré­pu­bliées dans J’aime lire mais Où est Pétula ? est une vraie his­toire com­plète: Ariol est invi­té chez Pétula pour pas­ser l’après midi. Et, comme tout le monde le sait, Ariol est secrè­te­ment amou­reux de Pétula. Mais toute la famille de la petite vachette va s’accaparer ce pauvre Ariol qui ne pour­ra pas vrai­ment pro­fi­ter de la jour­née comme il l’espérait.
L’histoire est sym­pa­thique avec un papa de Pétula qui fait un peu peur à Ariol et qui va per­mettre d’aborder le mythe du Minotaure – tou­jours ça d’appris aux petites têtes de toutes les cou­leurs. Mais j’avoue que je pré­fère les his­toires courtes. Elles donnent para­doxa­le­ment plus de place à Marc Boutavant pour déve­lop­per ses décors – beau­coup de parcs dans Les trois bau­dets – notam­ment d’intérieur. J’ai ten­dance à com­pa­rer cette série avec Boule et Bill. Comme dans la série de Roba, on suit la vie d’un petit gar­çon dans sa famille et à l’extérieur – Boule ne va pas sou­vent à l’école au contraire d’Ariol. Comme Ariol, Boule a un copain, Pouf, qui n’est visi­ble­ment du même monde social – il porte une cas­quette, les che­veux longs et garde les mains dans les poches. Mais en fait, on n’en sait pas beau­coup plus sur lui. Alors qu’on sait tout sur Ramono, le copain de Ariol. On sait déjà qu’il a ten­dance à être indis­ci­pli­né et qu’il cherche les bêtises. On connaît ses parents – sa maman tra­vaille dans un super­mar­ché – et sa grande soeur, où il habite et com­ment c’est meu­blé chez lui. En fait, en tant qu’adulte et parent, on peut se deman­der si Ramono res­te­ra toute sa vie copain avec Ariol, que cette ami­tié née dans une cour de récréa­tion ne résis­te­ra peut-être pas à l’adolescence.

ariol-guibert-boutavant-trois-baudets_02

C’est un des grands charmes de Ariol: Guibert décrit tout un monde en creu­sant petit à petit cha­cune des facettes (une image osée). Et le rap­port entre les adultes n’est pas juste esquis­sé mais fait par­tie du jeu. Alors que les auteurs BD jeu­nesse d’une cer­taine époque fai­saient des BD pour faire décou­vrir le monde de l’automobile, la Nature ou l’époque romaine, Guibert et Boutavant invitent les enfants à obser­ver les gens qui les entourent – que ce soit les copains ou les adultes. C’est une idée mer­veilleuse et mer­veilleu­se­ment réa­li­sée.

Les trois baudets
Les trois bau­dets
ariol-guibert-boutavant-ou-est-petula
Où est Pétula ?

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *