Le Temps des Mitaines (Loïc Clément & Anne Montel – BD Didier Jeunesse)

temps-mitaines-clement-montel_couv

CadeauLoïc Clément m’a très gen­ti­ment fait envoyer son nou­vel album des­si­né par Anne Montel, le Temps des Mitaines, un album jeu­nesse avec des per­son­nages ani­ma­liers qui ont des pou­voirs magiques et qui vont encore à l’école – j’avais déjà chro­ni­qué leur album Shä et Salomé.

C’est vrai que dis comme ça, ça res­semble à d’autres choses connues mais au final, Clément déve­loppe un petit uni­vers à lui très éloi­gné des lourdes réfé­rences magiques. Ainsi donc Arthur, our­son sans pou­voir magique encore déce­lé, arrive dans une nou­velle école où les enfants dis­pa­raissent mys­té­rieu­se­ment. Lui et ses nou­veaux copains décident de mener l’enquête.
Les per­son­nages sont mignons, bien sym­pa­thiques et bien défi­nis, et on se demande avec eux ce qui a pu arri­ver à tous ces gamins et pour­quoi les adultes n’arrivent pas à gérer la situa­tion cor­rec­te­ment – la seule fai­blesse du scé­na­rio peut-être mais faut bien qu’il y ait une his­toire. En plus, la chute est loin d’être atten­due ! Côté des­sin, Montel pose ses aqua­relles déli­ca­te­ment et déve­loppe un vrai uni­vers per­son­nel. Deux auteurs à suivre comme on dit à la radio pour une BD de 112 pages avec quelques sup­plé­ments dedans.

temps-mitaines-clement-montel

temps-mitaines-clement-montel_02

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes
,

6 commentaires

  • Craquant” comme la radio pour­rait le dire également.Sans l’outrance,ou sans la nai­ve­té affectée:il n’y a pas de paresse dans ces pages.Enorme envie de partager.Et quel contre-courant!Sûr que l’audace se niche ici,de plus en plus.

    • Ah oui, tu fais bien de le sou­li­gner: une BD jeu­nesse pas des­si­née à la manga/comics/franco-belge clas­sique, ça com­mence à se faire rare.

  • Hey mer­ci ! Juste un petit point contra­dic­toire de scé­na­rio :

    Comme le pro­pos porte sur les jeunes, on ne voit qu’en fili­grane ce que les adultes font pour remé­dier à la situa­tion, mais rien n’indique que leur enquête n’avance pas.

    Quand on y pense, la réso­lu­tion de l’intrigue est de toute façon faite par un adulte (je dis pas qui pour pas spoi­ler). Les enfants s’emparent de sa trou­vaille et la com­plètent.

    :)

    • Oui mais bon, dans la vraie vie, si il se pas­sait ce qu’il se passe, autant dire que ça serait vach­ti plus fli­qué – rien que par les parents qui accom­pa­gne­raient les gamins :-)

  • C’est le cas ou alors ils rentrent en trans­port en com­mun (sauf les héros), mais c’est sug­gé­ré par des dia­logues et pas for­cé­ment détaillé, j’en conviens.

    Tu as sûre­ment rai­son.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *