Le roi des Bourdons t.2 ( David de Thuin )

David de Thuin est un pro­li­fique des­si­na­teur qui a déci­dé de s’autoéditer pour cette his­toire de jeune aspi­rant auteur de BD qui fait de la manu­ten­tion chez l’unique édi­teur de la ville en atten­dant des jours meilleurs. Il y a un côté très Trondheim dans le ton et le des­sin, avec un fran­gin glan­deur et une mère atteinte d’Alzheimer qui obligent Zola à réflé­chir au sens de sa vie. L’originalité vient plu­tôt du déca­lage appor­té par l’utilisation d’une thé­ma­tique très clas­sique de la BD: le super héros. Ainsi la ville est-elle ici pro­té­gée par Super Clébard, dont l’image est exploi­tée sans aucun scru­pule par un direc­teur de col­lec­tion mal­heu­reu­se­ment très cré­dible. Sauf que Zola acquiert lui aus­si des super pou­voirs, ce qui lui convient moyen­ne­ment.
Une série très inté­res­sante puisqu’elle reprend des thèmes très dans l’air du temps sans nom­bri­lisme: la dif­fi­cul­té d’être un auteur de BD, l’impression dif­fuse que ça ne dure­ra pas tou­jours, la pres­sion des édi­teurs et du mar­ché sont des réa­li­tés dif­fi­ciles à dépas­ser. Si beau­coup de jeunes des­si­na­teurs en deve­nir abordent le sujet, peu de pros l’évoquent (comme si le sujet pou­vait faire honte).
Si vous ne trou­vez pas l’album, faîtes un tour sur le site de David de Thuin ici.

<- clic ici pour voir une planche.

Si vous avez trou­vé une faute d’orthographe, informez-moi en sélec­tion­nant le texte en ques­tion et en appuyant sur Ctrl + Entrée.

Étiquettes

2 commentaires

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *